La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

The skins rabbits are back

Par      • 5 Juil, 2006 • Catégorie(s): Divers  Divers    

Je reviens sur le sujet du smic à 1500 €.

A la fin de ce mois de juillet, les salariés travaillant au smic percevront un salaire mensuel brut de 1 254,28 euros au lieu de 1 217,88 euros (pour 35 heures hebdomadaires).

Réglementairement, la loi prévoit que le Smic soit revalorisé chaque année de l’inflation augmentée de la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire moyen ouvrier. Au minimum. Avec ces dispositions, certains se posent la question de l’intérêt de la proposition socialiste d’établir le smic à 1500 €. En effet, avec un tel mécanisme aussi automatique, une hausse moyenne annuelle de 3.3 % permettrait d’atteindre facilement ce seuil de 1500 € en 2012. Or, en 2006 la hausse légale est de 2.75 %. Elle a été majorée par le gouvernement pour atteindre 3.05%.

Au premier abord, on pourrait légitimement se demander si la proposition socialiste ne manque pas d’ambition. D’autant que le gouvernement agit, dans une certaine mesure, en ce sens. Comme l’a rappelé Jean-Louis Borloo, en quatre ans, le Smic horaire a «augmenté de plus de 20 %, soit la hausse la plus importante depuis les accords de Grenelle» de 1968.
Seulement voilà, ce n’est pas si simple et établir le smic à 1500 € constitue un effort et une vraie volonté. En effet, aucune garantie n’est apportée par le candidat Sarkozy sur quelconque engagement sur le salaire minimum. Le taux légal, cette année, est de 2.75 % (3.05% avec le petit plus du gouvernement ). Mais ce taux peut aussi stagner voire diminuer en fonction des résultats de l’inflation dès l’année prochaine. Avec les socialistes, il serait au moins de 3.3 % et c’est une garantie.

Alors effectivement, dans ce contexte, l’option socialiste ne génèrerait qu’1 gain de 3.5 € par mois de plus par rapport aux orientations de la droite. A 1ère vue, c’est presque ridicule.

En fait pas tant que ça. Le médef voulait ne pas dépasser les 2.75 % cette année. Sarkozy n’est pas insensible à ces sirènes (son frère en est quand même un des leaders). Si cette tendance est à l’avenir choisie par la droite, alors l’option socialiste rapporterait 6 € de plus par mois que celle de l’UMP soit 72 € sur 1 an et 360 € sur 5 ans (en extrapolant les résultats des 5 prochaines années en fonction de 2006).

Alors, bien sûr ce n’est pas très spectaculaire. Pour autant, sur le fond, l’orientation socialiste m’apparaît aller dans le bon sens. C’est avant tout un signe qui met en avant la défense du pouvoir d’achat et une relance économique teintée de keynésianisme et, personnellement, je préfère cela au tout libéral.

Toutefois, il reste une question tout aussi importante qui reste en suspend. Qu’adviendra-t-il du reste de l’échelle des salaires ? L’augmentation du smic ne signifie pas la généralisation à la hausse de tous les revenus.
Le projet socialiste ne dit rien sur le devenir des classes moyennes. Alors allons nous vers un tassement vers le bas ou tirons nous tout le monde vers le haut ?

Pour ma part, j’estime que le PS doit engager une vraie réflexion sur la politique salariale pour qu’elle ne se limite pas au Smic. Et puis attention aux effets d’annonce, le smic brut n’est pas le net. Si on augmente le salaire et si, parallèlement, les charges progressent, le revenu perçu restera globalement stable.

Bon, je m’arrête là ! France Portugal va commencer. Allez les bleus (oups ils jouent en blanc ce soir).

Voie Militante Voie Militante

3 Réponses »

  1. Je ne fais pas de commentaire car j’a i peur de la censure …

  2. @Dominique

    Il n’y a jamais eu de censure dans cet espace. Et tes insinuations sont parfaitement inutiles. Nous en avons déj parlé.

    Par contre, il s’agit d’un espace public. Nous représentons le Parti Socialiste. Il ne faut pas l’oublier. C’est tout. Maintenant, une fois le cadre reprécisé, tes propos t’engagent. Malheureusement, ils nous engagent collectivement ! Manifestement, le collectif est une chose pas toujours simple comprendre pour tout le monde ! Batailler face des partenaires-adversaires et se faire contredire publiquement par un représentant de la section n’est pas chose facile accepter vu la débauche d’énergie et le temps passé que cela requiert. Vu l’ambiance en ce moment, je te demanderai d’éviter publiquement ce genre de commentaires. Merci par avance.

    Je crois que ce blog dispose d’un mode de fonctionnement assez rare pour être souligné. En tout cas, je salue la présence d’Arno pour ses contributions constructives et enrichissantes.

  3. Bonjour dominique

    dommage que tu n’es pas détaillé tes commentaires. Je crois comprendre que tu es 1 militant
    peut être as tu proposé des amendements au projet afin de revoir ce dispositif ?
    moi j’estime qu’il est bon et il est bon aussi qu’on le commente car il faudra le défendre pour les
    présidentielles

    arnaud