La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Survivre à la SHOAH.

Par      • 7 Août, 2007 • Catégorie(s): Divers  Divers    

Mais qu’est-ce qu’il lui prend d’écrire un billet sur un sujet aussi difficile et pénible qu’est la SHOAH, en plein mois d’août, période pendant laquelle on s’adonne plus volontiers à la facilité et à la légèreté mièvre d’un Marc Lévy ou à des grilles de SUDOKU?

Tout simplement parce qu’au coeur de la torpeur estivale, c’est justement ce sujet difficile et pénible qui fait l’actualité. Ainsi, deux évènements viennent tout juste de se télescoper, comme pour en accentuer la dramaturgie.

D’abord avec la parution d’un article passionnant cette semaine dans « LEMONDE2 », sur le prochain ouvrage de Norman MAILER. Monstre sacré de la littérature américaine (qui a notamment écrit les fabuleuses biographies – un peu romancées – de Marilyn Monroe, Lee Harvey Oswald et Pablo Picasso), farouche opposant à Bush, Norman Mailer, 84 ans, s’apprête à publier le 1er tome de son ouvrage consacré à l’enfance d’Adolf Hitler. « Un chateau en forêt: le fantôme d’Hitler » s’attache à décrypter la genèse du mal absolu. Comment un homme, à priori ordinaire, est-il devenu l’un des plus grands montres de l’histoire de l’humanité. Et d’ailleurs, était-il si ordinaire que cela, nous interroge Norman Mailer? Le narrateur de l’ouvrage, Dieter, un officier SS, enquête sur le passé d’Hitler pour en isoler toutes les informations, y compris les plus dangereuses pour celui qui est devenu le Fürher. Une plongée au coeur des obssessions humaines, au coeur de la folie d’un homme, ou plutôt des hommes. Parution prévue à la rentré chez PLON.

Dans le même temps, « LIBERATION », nous apprend dans son édition du jour, la mort hier, dans sa propriété du Vermont, de RAUL HILBERG, à 81 ans. Ce dernier, à la différence de Norman Mailer, n’est connu que pour un seul ouvrage. Mais quel ouvrage! Raul Hilberg est l’auteur de LA référence sur la SHOAH, « La destruction des juifs d’Europe ». Ouvrage qui est à l’origine une thèse (1952), puis enrichie, développée, reformatée, adaptée pour un publication qui n’interviendra en France qu’en 1988! Raul Hilberg ne s’attache pas aux racines du mal, mais au mal lui même. 2400 pages pour analyser, comprendre et décrire un processus d’extermination (de « destruction ») qui a duré 12 années. Une sommité (qui a largement inspirée J.LITTELL pour les « Bienveillantes »), dont la dernière version date de 1994, date à laquelle Hilberg a rajouté un chapitre sur le génocide rwandais, introduit par ces mots « Le Monde disait « plus jamais ça », mais il ne pensait apparemment qu’à l’Europe, pas à l’Afrique ».

Raul Hilberg a donc tiré sa révérence, laissant, malgré lui, le soin à Norman Mailer de compléter et d’achever une histoire de notre siècle, pour ce qui sera sans doute sa dernière oeuvre.

Ironie de l’histoire? Cette histoire, cruelle, cynique, horrible qui n’a cessé de se répéter depuis le procès de Nuremberg… Cambodge, Ex-Yougoslavie, Rwanda et aujourd’hui le DARFOUR… plus jamais ça?

Décidément, les leçons ne seront jamais retenues… le mal, l’absurdité humaine et la cruauté ne prennent pas de vacances. Jamais.

Voie Militante Voie Militante

2 Réponses »

  1. Bien-sûr que non.
    Et puis l’Histoire a toujours eu tendance à se répéter…
    Il faut être réaliste, comme ça ne « concerne » pas la majorité des gens, eh bien presque tout le monde s’en fout !
    Par ailleurs l’être humain est de plus en plus nombriliste, et la droite ne fait qu’accentuer ce phénomène.
    Ce qui me fait peur, c’est qu’après la mort des derniers survivants de la Shoah, qui va faire en sorte que personne n’oublie !?

  2. En effet Virginie, l’histoire se répète inlassablement. Le reproduit le mal sans arrêt, aveuglé par sa folie.

    C’est pour cela que des auteurs comme Mailer, Hilberg, mais aussi Primo lévi, Soljénitsine… et bien d’autres sont si importants.

    Il faut se souvenir. Se souvenir d’où on vient pour savoir là où on va. C’est tout simplement le devoir de mémoire qui survivra aux derniers rescapés, qui survivra à la SHOAH elle même.