La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Message d’Eric Villedieu, animateur de campagne

Par      • 7 Mai, 2007 • Catégorie(s): Parti Socialiste de l'Eure  Parti Socialiste de l'Eure   Soutien  Soutien    

Mes chers amis,

Je tiens sans plus attendre à vous adresser mes très sincères remerciements pour tout ce que vous avez fait au cours de cette campagne. La défaite est amère, et la déception est à la hauteur des espérances que nous avons partagées.

Nous avons contribué à l’exceptionnelle mobilisation des électrices et des électeurs, nous avons, pour la première fois dans l’histoire de notre pays, permis à une femme d’être présente au second tour de l’élection présidentielle, nous avons marqué durablement la vie politique française en mettant en oeuvre une campagne participative et décentralisée, nous avons porté haut nos valeurs, nous avons diffusé des propositions réalistes et réellement de gauche. Pour toutes ces raisons, nous pouvons être fiers du travail accompli.

Certes cela n’a pas été suffisant, certes nous n’avons pas assez convaincu, certes nous avons échoué, mais les explications de notre échec sont multiples et il serait malhonnête de vouloir les réduire à des insuffisances programmatiques ou à des défaillances de notre candidate.

Le poids des médias audiovisuels tous favorables au candidat de droite, l’importance de ces types de médias pour faire surgir de l’irrationnel dans le choix des citoyens en valorisant les thématiques à haute charge émotionnelle (la sécurité, l’immigration…) mises en scène à renfort de gesticulations et de surenchères verbales, le vieillissement de la population qui contribue à la droitisation du corps électoral, les propos malheureux prononcés durant la campagne interne (n’oublions pas que c’est de notre propre camp qu’est apparue la suspicion d’incompétence de Ségolène) , le manque de cohésion de la gauche, la confiance limitée accordée à notre candidate qui s’est toujours exprimée « sous contrôle » au risque de voir des socialistes prendre la liberté d’exprimer des remarques ou des points de vues divergents par voie de presse…

Tous ces éléments devront nécessairement être pris en compte lorsque le moment sera venu de faire le bilan de cette élection présidentielle. A l’automne, nous devrons sans doute reformuler et rénover notre offre politique et nos pratiques. Les propositions, le projet, la participation de tous que nous avons défendu pendant cette campagne pourront servir de base à ce travail nécessaire que nous entreprendrons aux côtés de Ségolène Royal.

Pour l’heure, nous devons sans faille nous mettre au service de nos candidats aux élections législatives pour faire barrage aux candidats de l’UMP et empêcher Sarkozy de pouvoir confortablement mettre en oeuvre ses funestes projets.

Surmontons notre déception, soyons courageux, inventons, imaginons, restons combatifs. Forts de notre révolte, gardons l’espoir ! Bon courage à tous. Amitiés.

Éric Villedieu

Voie Militante Voie Militante

Les Commentaires sont clos.