La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Communiqué de presse d’Anne Mansouret

Par      • 18 Juin, 2007 • Catégorie(s): Elections  Elections   Soutien  Soutien    

Un immense merci aux 19217 électeurs qui m’ont fait confiance dimanche dernier ! Bien que l’on puisse déplorer la faible participation (57,13%) à ce scrutin sur notre circonscription, il s’inscrit dans la volonté de rééquilibrage des forces politiques qui s’est manifestée au niveau national. Grâce au sursaut démocratique clairement exprimé, le groupe socialiste et radical de gauche à l’Assemblée Nationale pourra exercer une opposition constructive au cours des cinq années à venir, et je m’en félicite.

Je suis particulièrement heureuse de constater que les habitants du canton d’Evreux-Est, que j’ai l’honneur de représenter au Conseil général, me renouvellent leur confiance, et que je totalise 53,08% des voix sur la partie sud-est d’Evreux, ce qui laisse augurer d’encourageantes perspectives pour les échéances cantonales et municipales de mars prochain.

Cette demi-défaite réconfortante de la Gauche parlementaire ne doit pas occulter un constat : Le temps est venu de rénover profondément nos institutions. Je regrette que Lionel Jospin, en prenant l’initiative du quinquennat, n’ait pas saisi l’occasion d’établir des bases constitutionnelles plus démocratiques à notre République. Notre pays a besoin de réformes fondamentales, et je regrette que ces réformes n’aient pu être menées par la Gauche. Elles vont être réalisées au cours des cinq années à venir par une Droite décomplexée, irriguée par une extrême droite réactionnaire, au détriment des plus modestes de nos concitoyens.

Je déplore que les divisions internes, les rivalités personnelles et l’absence de ligne politique et stratégique claire aient conduit la Gauche à cette impasse. De dogmatisme en sectarisme, de compromis en tergiversations, le Parti Socialiste est aujourd’hui au pied du mur. S’il passe à côté du bon diagnostic et continue à s’administrer des placebos, s’il se réfugie à nouveau dans son monde virtuel, il s’autodétruira par overdose d’idéologies archaïques, et la Gauche du XXIème siècle ne verra pas le jour.

Voie Militante Voie Militante

Les Commentaires sont clos.