La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Arnaud : « François m’a tuer »

Par      • 18 Jan, 2007 • Catégorie(s): Elections  Elections   Soutien  Soutien    

La plaisanterie à laquelle s’était laissé aller Arnaud Montebourg hier soir lui coûte chère politiquement. Il a été contraint d’auto-démissionner de la direction de campagne de notre candidate. Invité à l’émission de Michel Denisot le soir sur Canal+, il avait répondu « François Hollande » à l’interrogation du journaliste sur le seul défaut de Ségolène Royal à ses yeux.

Il semble que François Hollande ait fait pression sur Ségolène Royal pourqu’il soit démis au plus vite de ses fonctions de vrai-faux porte-parole.

Au moment où la machine UMP est lancé plein pot, c’est un peu dommage de se passer d’un homme de la qualité d’Arnaud Montebourg dont j’ai pu mesurer l’apport réel au sein de Désirs d’avenir lors de la campagne interne. Même si la boutade à laquelle il s’est exercé n’est pas d’une finesse particulière, la réaction me semble parfaitement disproportionnée, injuste, parfaitement inutile ! Elle dénote une nervosité et une absence totale de sérénité.

Voie Militante Voie Militante

9 Réponses »

  1. N’aurait-il pas été plus judicieux qu’Hollande et Montebourg apparaissent devant la presse lors d’1 occasion quelconque montrant que l’un et l’autre ne prêtaient pas d’importance à ce non événement
    Tout aurait été emballé dans une poignée de main et dans la bonne humeur tournant en ridicule tous ceux qui essaieraient de monter cette « affaire » en épingle
    Au lieu de ça, que voit on ? Une suspension temporaire …. comme au football ( à quand les cartons ? )
    Il faut savoir faire preuve d’autodérision ; c’est une qualité qui traduit une certaine hauteur chez ceux qui la possèdent
    Les adversaires politiques de Ségolène vont bien se marrer de cette punition de collégien
    Cette sanction est pire que la faute … d’autant que F Hollande a déclaré qu’il n’en fallait pas faire 1 fromage (bah c’est raté)
    La campagne socialiste doit très vite faire place aux débats d’idées et revenir aux propositions concrètes pour faire oublier ce genre d’évènements qui font les choux gras de la presse (faute d’autre chose car les campagnes présidentielles ont horreur du vide comme les électeurs)
    Les mois de janvier et février sont des plus stratégiques car dans l’attente des remontées des débats participatifs, les médias exploitent ce qu’ils peuvent se mettre sous la dent : la bravitude, l’ISF, le trou d’air de la campagne et maintenant, dans le texte, « Montebourde » (sans compter les attaques gratuites de certains chroniqueurs de presse relayant de pseudos anecdotes invérifiables …. Voir C. Barbier sur le site de l’express)

  2. avouons tout de mème que la sortie de Montebourg sur canal+ est plutot
    bizarre.Reprocher à François HOLLANDE d’entraver l’avance de Ségolene
    alors qu’il a réussi à maintenir le parti sur les rails jusqu’à maintenant
    en travaillant dans l’ombre de ces éléphants chez qui la reconnaissance
    ne veut pas dire grand chose
    C’est vrai, nous en sommes qu’au début de la campagne, il faut absolument
    se serrer les coudes et tout faire pour réussir notre combat avec notre
    chef de fil Ségolene ROYAL

  3. Je trouve cette sanction parfaitement disproportionnée. Le comité des « réacteurs » s’est enrichi des propos du fils de François Hollande et Ségolène Royal. Je me demande ce qu’il vient faire dans cette galère. Je partage ton sentiment, Arnaud, sur le type de réaction qu’il y avait à choisir. Les blogs Ump s’en donnent désormais à coeur joie.

    François Hollande n’a pas été « puni » pour 30 jours suite à ses propos extrêmement déplacés sur la fiscalité, à ce que je sache. Je pense que Arnaud Montebourg y faisait indirectement référence.

  4. Que cherche t on? La blague de Montebourg certes peu drôle ne méritait pas tout cet
    emballement médiatique.
    Je préférerais que Frêche soit exclu du parti, on donnerai un bien meilleur message…

  5. Les règles du fonctionnement du parti sont impénétrables.

  6. Attention !!!! Nous sommes au début d’une campagne présidentielle et nous n’avons pas le droit à l’erreur comme celle que nous venons de vivre, ne cherchons pas à minimiser ce genre de bavure car la droite de Sarko ne nous rate pas . les élécteurs ne cherchent pas dans quel contexte une phrase peut etre dite mais seulement le contenu de la phrase
    Mème si MONTEBOURG s’est expliqué clairement, je trouve qu’une sanction envers celui-ci était nécéssaire

  7. En fait, Hollande et Montebourg n’ont jamais pu se sentir. Et c’est bien là que se situe le véritable problème. Cette mauvaise plaisanterie n’était vraiment pas nécessaire. La réaction non plus. C’est bien sur la réaction que les blogs Ump s’en donnent aujourd’hui à coeur joie.

    Je ne crois pas que Montebourg réintègrera la direction de campagne. C’est tout à fait dommageable pour la suite des événements.

  8. Comme Denis, je ne vois pas comment Montebourg pourrait réintégrer la Direction de Campagne.
    Finalement, le choix de Montebourg n’était pas vraiment judicieux dans le rôle du porte paroles,
    ses relations conflictuelles avec Hollande (souvenez vous de Flanby…) auraient peut-être dues
    mettre la puce à l’oreille. Il a néanmoins(ou avait) toute sa place dans la Dir. de campagne.
    Cette histoire m’irrite au plus haut point, il nous faut vite des sujets fédérateurs, car
    pour le moment on fait du sur-place, et qui n’avance pas finira par reculer.

  9. heureusement MONTEBOURG à repris ca place au sein de lequipe SEGOLENE ,à la quelle il vas être trés précieux je croie.
    dommage et étonnant que François HOLLANDE n’est pas pris cela aux 2em degré