La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Le principe de précaution doit s’appliquer au Wifi !

Par      • 7 Mai, 2008 • Catégorie(s): Divers  Divers   Informatique et Internet  Informatique et Internet   Santé  Santé    

La multiplication des radiofréquences  dans les habitats domestiques n’est pas sans nous poser des questions surtout lorsqu’y vivent des enfants en très bas âge. Nos corps et nos cerveaux sont en permanence bombardés par ces ondes. Or des chercheurs ont récemment montré la nocivité de l’utilisation intensive du téléphone mobile en terme de risque du cancer. Pire, ça rend sourd ! ;+)

Les émetteurs Wifi partagent ce triste privilège d’utiliser les mêmes radiofréquences que les téléphones mobiles ou les micro-ondes. Les réseaux urbains à base de WiFi ou de WiMax qui se mettent en oeuvre ne vont-ils pas devenir la source d’un immense problème de santé publique compte tenu de la puissance des émetteurs utilisés ?

De nombreux collègues informaticiens ont déjà fait le choix de suspendre l’utilisation du WiFi dans leurs habitats domestiques. Hier, j’en ai fait de même en optant pour le CPL (Courant Porteur de Ligne). Il s’agit d’un boîtier qui relie vos machines via Ethernet (le standard) à partir de votre réseau électrique. L’installation est transparente, digne du béotien en informatique. Vous branchez et ça marche !

Selon l’utilisation de votre réseau, vous devrez choisir votre débit : 14 Mbps pour une utilisation Internet, 85 Mbps pour une utilisation polyvalente, 200 Mbps pour disposer d’un débit maximum entre vos machines personnelles. Pour ma part, j’ai opté pour des boîtiers NetGear XE104. Chez Ldlc, le boîtier est à 41.90 euros l’unité. Le pack de deux est à 78.90 euros. Evidemment, tout cela a un coût.

Comme disait mon professeur de mathématiques, se poser la question, c’est déjà avoir une bonne partie de la réponse. Maintenant, c’est vous qui voyez.

Autres éclairages

Voie Militante Voie Militante

Tags : ,

2 Réponses »

  1. J’ai chez moi une connexion Free Ethernet + Wifi (partagée).
    Je n’active la Wifi qu’en cas de besoin, néanmoins ma carte WiFi détecte en permanence une connexion Neuf Télécom avec une intensité de signal de 80 %.

    Euh Denis, à part me fâcher avec le voisin ou hacker sa box, je fais comment ? ;-)

  2. La nocivité des radiofréquences se fait à titre principal proche de l’émetteur (radars par exemple et relais mobiles) et au niveau du destinataire.

    Dans le cas de réseaux présents à bonne distance, le risque est tout de même très faible.