La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Windows Vista : quand l’horreur économique vient aussi de l’informatique !

Par      • 28 Jan, 2007 • Catégorie(s): Points de vue  Points de vue    

La Fnac vient de communiquer les prix publics auxquels sera vendu le nouveau système d’exploitation de Microsoft , un certain Windows Vista.

  • Familiale Basique : 279 €
  • Familiale Premium : 339 €
  • Professionnel : 425 €
  • Intégrale : 575 €

Même si les versions OEM sont moins onéreuses, par de tels prix, Microsoft profite des marchés du Nord, à fort pouvoir d’achat, pour pouvoir conquérir d’autres marchés dans les pays émergents à moindre prix. Au final, c’est le consommateur français, européen, américain qui permet à Bill Gates et aux actionnaires de Microsoft de s’enrichir en dormant. Windows Vista est bien loin de nous fournir le niveau d’innovation qu’on peut attendre d’un système d’exploitation à ce prix là. L’écart qu’il présente avec Windows Xp ne repose sur aucun élément technique. Microsoft, avec Vista, n’a de fait que pour objectif de gérer les droits numériques et empêcher que vous ne puissiez utiliser votre ordinateur comme vous l’entendez. C’est une atteinte des plus brutales à la liberté individuelle et à la liberté d’entreprendre.

Pour rappel, la plupart des distributions Linux sont totalement gratuites. L’offre logicielle au niveau de la station de travail vous permet de migrer sans coup férir vers Linux. Pratiquée notamment par Dell et la plupart des fabricants d’ordinateurs, la vente forcée constitue le frein le plus important à l’innovation comportementale des utilisateurs et des entreprises autour des solutions qu’apporte aujourd’hui le logiciel libre. En tant que consommateurs, nous devons envoyer un signal extrêmement clair en direction de ces entreprises qui profitent de l’ignorance tout en la cultivant afin d’engranger des bénéfices de plus en plus importants.

Enfin, le logiciel libre permettrait à la France de soulager sa balance des paiements et, par l’économie sur les licences logicielles dans les entreprises et les collectivités locales, nous pourrions relancer l’emploi et l’innovation dans les entreprises utilisatrices. Aujourd’hui, certains revendeurs, en ne proposant que Windows, ne cherchent qu’à profiter de l’ignorance et de la bêtise humaine. L’appât du gain ne peut pas justifier l’injustifiable.

Les sur-profits capitalisés dans l’informatique n’ont comme effet de creuser davantage la fracture numérique. Ce droit de péage qu’exercent les éditeurs est un frein puissant à la démocratie et à l’accès aux savoirs.

Voie Militante Voie Militante

8 Réponses »

  1. La tarification de Mac OS X est vraiment plus simple, on a une version client à 129 € et une version serveur à 499 € pour 10 clients.

  2. Mac propose une altrenative extrêmement crédible à Windows au même titre que Linux. Le problème demeure le coût du matériel.

  3. A ce prix là on peut se payer d’apprendre à faire fonctionner la suite ubuntu qui fonctionne sur base LINUX.
    A quand des cours organisés et une hotline de qualité!
    Avis aux candidats; le rackett de microsoft devient inadmissible.

  4. L’arrivée de Vista est aussi entre fabricants/assembleurs de PC et Microsoft un accord gagnant/gagnant. Comme toute nouvelle version du système d’exploitation de Microsoft, le matériel doit suivre et évoluer pour permettre le fonctionnement du système.

    Car pour faire « tourner » Vista, Microsoft recommande 512Mo de mémoire vive et les fabricants eux annoncent entre 1Go et 2Go. Idem pour le processeur 800 Mhz pour microsoft, 2Ghz Double-coeur pour les autres.

    En gros, il faut un PC dernière génération. Mais que gagne vraiment l’utilisateur ?

    Attention aussi aux labels Vista-Capable et Vista-Ready. Seul le dernier « garantie » un fonctionnement complet de Vista.

    Thomas Papiernik

  5. @Thomas

    Effectivement, Vista pose le problème de la puissance nécessaire pour le faire tourner. En terme d’environnement, nous sommes, en ravanche, dans le perdant/perdant. Perdant pour l’utilisateur… perdant pour la consommation de ressources.

    J’ai vu récemment une alimentation de 2KW pour Pc !!!

  6. Mac OS est probablement la platteforme la plus abordable en terme utilisateur aujourd’hui. Elle ne demande que peu de formation et le prix d’une machine au regard des suites logiciels livrées avec n’a rien d’exagéré. Mieux, un matériel équivalent en qualité (Sony) est plutôt plus cher, en comparant bien. Le Mac chère est une fausse idée, il n’y a simplement pas de bas de gamme.
    Enfin il a la bonne idée d’accepter la plupart des appli libre du monde Linux via X11, peut faire tourner Linux et Windows, qui dit mieux ?

  7. L’engouement pour Mac est réel. Je le vois au niveau des « jeunes » stagiaires. Avec 2 Go, les Mac font des miracles comparés à Vista.

  8. Les alternatives existent, il y a même un Groupement d’Utilisateurs Linux sur le département : http://eurix.org/