La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Reconstruire l’imaginaire d’une gauche de gauche

Par      • 8 Juil, 2007 • Catégorie(s): Points de vue  Points de vue    
Lascaux… l’imaginaire de l’hommeChez Sarkozy, rien ne doit au hasard.

La nomination de Rachida Dati, cette beurrette taigneuse qui a réussi, ses vacances sur le yacht du milliardaire Bolloré, ses amitiés si particulières appartenant au show biz et aux médias, sa soirée au Ritz sont là pour montrer aux Français qu’ils peuvent réussir… à son image. L’objectif est de croire aux plus pauvres qu’ils sont des futurs riches… sur liste d’attente. En pleine symbiose avec l’ordre du monde, sa victoire doit davantage à une manipulation de l’imaginaire du travailleur et de l’employé qui s’identifient désormais au riche. La culpabilisation des assistés et des chômeurs, derrière ce terme horrible d’assistanat, que certains d’entre nous persistent à utiliser sans comprendre toute la barbarie de ce mot, relève d’une conception néo-darwinienne de l’humanité et de l’existence d’un ordre naturel. « Vous êtes le maillon faible. Au revoir« .

Ce n’est pas un hasard non plus que Guaino, le sherpa idéologique du Président, se soit acharné à reprendre la thématique jaurésienne autour de la nation et de république. La volonté est là, intacte et machiavélique, de détricoter les mythes de la gauche. Le débauchage de Kouchner s’incrit dans cette démarche « systémique ».Je vous recommande chaudement la lecture de l’article exceptionnel de Mona Chollet sur BetaPolitique : « Faiblesse de l’imaginaire de gauche : Rêver contre soi-même« . Il fait suite à la publication dans Témoignage Chrétien de l’article d’Edgar Morin écrit en 1993 : « la pensée socialiste en ruine » dont le blog s’est fait l’écho.

Le travail le plus urgent de la gauche et du Parti Socialiste est de reconstruire un imaginaire. Il est aussi de démystifier et de « décontaminer » notre propre pensée pour que, comme le disait Bourdieu, nous refondions une gauche de gauche qui nous éloigne des spectres et des oripeaux de la social-démocratie, du gestionnarisme et du marxisme. Pas simple.

Voie Militante Voie Militante

4 Réponses »

  1. Je peux difficilement être plus d’accord avec vous que je ne le suis !
    C’est exactement ce que je ressens (ça fait plaisir on est au moins deux !).

    Mais le problème n’est pas seulement de nous décontaminer, ça on arrivera à le faire, mais de décontaminer les français, et ça c’est une autre paire de manches !

    On ne peut pas faire le bonheur des gens malgré eux.
    Il faut trouver comment leur redonner « envie » de nous !

  2. Les deux articles que je cite font le constat. Pour les pistes, nous devrons les explorer nous-mêmes. Et j’avoue toute ma perplexitude. ;+) Comment arriver à proposer un imaginaire compatible avec le chauffeur de 4×4 ?

    D’ailleurs, ces articles m’ont profondément troublé. Notre espace est faible. En dehors de la 3ième République et du cartel des gauches, la gauche est souvent arrivé au pouvoir par désamour de la droite ou par colère. J’en parlerai bientôt ! Autrement dit, serions nous condamnés à n’exister que par épisode ? Je crois que Blair l’a parfaitement compris en Grande-Bretagne.

    Je continue mon travail de réflexion personnelle sur ce point. J’aimerais d’ailleurs que nous animions une réunion publique sur ce thème en septembre.

  3. ESPRIT D’OUVERTURE OU BIEN ESPRIT FRAPPEUR
    sur http://republicoin.blogspot.com

    Après avoir rappelé la loi d’Illich sur les questions de rendement du travail, voici venu le principe de Peter sur les questions de portefeuilles ministériels. Ce principe énonce que toute individu gravissant l’échelle hiérarchique finit par atteindre son seuil d’incompétence.

    Le problème étant qu’une fois arrivé à ce seuil, il redescend rarement vers celui où il se montrait compétent.

    Du coup je comprends mieux l’esprit d’ouverture prôné pas notre Président, au moment où le principe de Peter semble frapper, d’aprés mes sources occultes, à la porte du Ministère de la Justice, de l’Enseignement Supérieur et de l’Ecologie après avoir frappé à celui des Finances.

    L’esprit d’ouverture n’est que l’expression de la lucidité de notre Président. Il a compris depuis longtemps que la communication est à Droite mais que les compétences sont à Gauche.

    SIL frappeur

  4. La gauche gestionnariste fourbissant les rangs de la droite incompétente… une idée que j’ai très largement exprimée dans ce blog ?

    Comme pourrait le faire le chant du SIL. ;+)