La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Quelle honte !!!

Par      • 29 Mai, 2008 • Catégorie(s): Justice  Justice   Libertés  Libertés   Points de vue  Points de vue    

Le tribunal de grande instance de Lille a annulé un mariage pour « erreur sur les qualités essentielles du conjoint » car une épouse (musulmane) avait menti sur sa virginité !

L’avocat de l’époux qui a introduit la demande en justice a expliqué qu’il y avait eu « un vice dès le départ » !

Le tribunal a annulé le mariage estimant que l’époux l’avait conclu « sous l’empire d’une erreur objective » et qu' »une telle erreur était déterminante dans son consentement« , ce qui se défend en droit je vous le confirme, mais personne n’est obligé d’appliquer connement la loi !

Pour Me Labbée, l’avocat de l’époux, la question de la religion n’est « pas essentielle« . Va croire celle-là !

« Il faut ramener la question au mensonge. La solution aurait été la même pour quelqu’un ayant (…) caché quatre pages de casier judiciaire, le fait d’avoir déjà été plusieurs fois marié ou de s’être prostitué« , a-t-il ajouté. Elle est sympa la comparaison non ?

Je suis écoeurée par ce genre de propos !!!

Elisabeth Badinter a exprimé sa « honte » pour la justice française. « Je suis ulcérée par la décision du tribunal d’accepter de juger ça parce que la sexualité des femmes est une affaire privée et libre en France, absolument libre« , a-t-elle déclaré sur France Inter. Elle a entièrement raison !

« Très inquiète » de ce jugement annulant un mariage « parce que la jeune femme n’est pas vierge et a menti sur sa virginité« , elle estime que « ça aboutit tout simplement à faire courir nombre de jeunes filles musulmanes dans les hôpitaux pour se faire refaire l’hymen. Et par conséquent au lieu pour un tribunal de défendre les femmes, de défendre ces jeunes femmes, au contraire il accentue la pression sur elles« . C’est tout à fait logique !

Je ne comprends plus notre pays… pas même sa justice, je dois être subitement devenue stupide !

Voie Militante Voie Militante

Tags : ,

2 Réponses »

  1. Non… mais quelle horreur !

  2. « Erreur sur une qualité essentielle du conjoint »

    On dirait que l’on parle d’une marchandise,dans une opération commerciale !

    Il est temps que le législateur comprenne que le « mariage »civil n’est,comme le Pacs, qu’une institution organisant la vie en commun de deux personnes.
    Ce n’est ni un sacrement,il y a l’Église pour ces choses là !
    Ni un contrat de vente, prohibé entre êtres humains.