La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Mon identité nationale… n’est pas celle de Besson et de Sarkozy !

Par      • 29 Oct, 2009 • Catégorie(s): Points de vue  Points de vue    

En réponse à un billet du très social démocrate Adabinte sur la question de l’identité nationale…

Petit fils d’immigrés polonais, fils de polonais, je suis fier d’être français. Parce que je crois qu’on ne naît pas français… on le devient ! Même s’il y aurait beaucoup à dire sur la volatilité de nos valeurs communes dans une société où se croisent mondialisation et replis identitaire et communautaire. L’un ne va d’ailleurs pas sans l’autre.

Alors qu’est-ce que c’est que d’être français ? C’est de se mêler de ce qui ne nous regarde pas, d’avoir la conscience de l’autre en tant que sujet, de continuer à croire à la force de l’universalisme. Être français, c’est aussi vouloir que nos enfants – tous les enfants – puissent disposer des mêmes chances. Être français, c’est croire que l’égalité des chances, que la diversité, que l’échange sont les seuls moteurs qui peuvent nous faire progresser collectivement dans un monde qui met en exergue les « malins ».

Être français, ce n’est pas s’attacher à l’accessoire : la couleur de peau, le rang social. Être français, c’est croire que l’humain, produit du hasard et de la nécessité,  est singulier et que cette singularité doit faire l’objet de toute notre attention.

Crédit photo : Canalmicro, Etat de Genève, Hansen-Love

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

Une Réponse »

  1. être ou devenir français c’est de pouvoir intégrer une histoire d’un lieu géographique nommé France …

    à titre d’information certaines régions ont été déplacées de la France vers d’autres Etats suivant les conjonctures politiques et historiques …..