La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Le Pen à Valmy : le mieux était de ne rien faire !

Par      • 21 Sep, 2006 • Catégorie(s): Points de vue  Points de vue    

Décidément, nos amis du MJS et leur Président, Razzye Hammadi, n’ont pas la main verte. Malgré une intention fort louable, je pense que leur déplacement à Valmy le lendemain de celui de Jean-Marie Le Pen arrange bien les affaires du vieux chef frontiste. Ils ont réussi à ce qu’on parle deux fois plus du FN dans les journaux et à la télévision.

Voie Militante Voie Militante

2 Réponses »

  1. bonjour,
    Je me permets ce commentaire sans rapport avec le borgne, mais évoquant un autre petit
    homme qui voudrait bien manger dans la gamelle du premier, pour s’assurer son avenir,
    qui n’est pas j’espère le notre.
    Plus le temps passe, plus il me revient à l’esprit que hitler est venu au pouvoir par les
    élections.
    c’était aussi un petit homme, qui a commencé par s’intéresser à la police officielle
    voir parallèle, qui a mis sur le dos des étrangers certaines carences des gouvernants,
    qui a mis en cause les systèmes de fonctionnement démocratiques qui lui ont permis de
    prendre le pouvoir, qui a parlé de rupture avec le présent, et de retour à des traditions
    populaires, qui a utilisé l’argumentation sociale dans son discours(national SOCIALISME),
    Qui a préconisé le retour au travail, …
    N’oublions pas que lorsqu’il a ensuite pris ce pouvoir il a réalisé et même dépacer ses propres promesses, dans le respect de l’ordre, la soumission de la justice, le traitement des étrangers, la gestion du travail au service des grandes entreprises comme siemens, et autres.
    Décidement il existe bien des ressemblance entre le peit homme allemand des années 30 et notre petit homme français d’aujourd’hui. il manque les moustaches mais!!!
    rappelons nous également, que la première chose qu’il fera, en suivant l’exemple de son maître, c’est déliminer ceux qui l’on aider à prendre le pouvoir. Il est probable que durant la campagne nous voyons apparaître quelques troupes de supporter avec des chemises sombres ou autres…
    soyons vigilants et jouons notre rôle d’alerte, comme l’avaient fait les démocrates allemands de l’époque hélas sans succès et avec quelles conséquences!!
    à vous lire
    Pierre

  2. Bonsoir,

    Très chahuté ces derniers temps, mon emploi du temps ne me permet pas de répondre à tous vos commentaires. J’en suis sincèrement désolé.

    Pour ma part, je pense que Nicolas Sarkozy ne sera pas au rendez-vous du deuxième tour de 2007. Je crois plus à un duel Le Pen – Royal. La droite est profondément divisé. Comme la gauche, me direz-vous ? Sauf que Nicolas Sarkozy ne sera jamais en capacité de rassembler l’électorat centriste. Notre future candidate (j’y aspire) semble rassembler et à la gauche de la gauche et au centre. Vu les sondages, elle semble reconquérir le coeur de l’électorat populaire. La plus dure bataille qu’elle aura à mener est interne au Ps. Les jospiniens voient leur chance de se placer s’envoler avec l’envolée de Ségolène Royal. Je dois vous dire mon inquiétude à entendre les propos de certains socialistes heureusement fort minoritaires qui n’hésiteront pas à nous quitter ou à joindre leur voix aux candidats de la gauche de la gauche.

    La motion 1 (le courant majoritaire) n’existe plus au sein de notre parti. La synthèse du Mans est sans Doute l’une des plus grandes farces de l’histoire du Ps. Montebourg a eu raison de s’abstenir. Reconnaissons que François Hollande l’a très bien joué depuis le début et a su préserver une unité de facade.