La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Laïcité : nous ne laisserons pas faire !

Par      • 28 Jan, 2008 • Catégorie(s): Points de vue  Points de vue    

La laïcité demeure le seul moyen moderne que l’on connaisse qui nous préserve de l’obscurantisme et qui permet à chacun de pratiquer le culte de son choix.

L’offensive de Nicolas Sarkozy envers les « prêtres de la République » que sont les instituteurs est l’un des premiers stigmates d’une attaque que ce gouvernement s’apprête à fourbir. L’offensive ne date pas vraiment d’aujourd’hui.
Ainsi, la circulaire n°2007-142 du 27 août 2007 contraint aujourd’hui les conseils municipaux à verser un forfait pour couvrir les frais de scolarité d’enfants d’une commune scolarisés dans des écoles de l’enseignement privé, y compris lorsqu’elles sont hors commune !!! La majorité des élus, y compris dans les rangs de l’UMP, est opposée à cette mesure. C’est une bonne chose. Oui, il y a aussi des Républicains à l’UMP !

Le discours de Saint Jean de Latran, au cours duquel le nouveau Président de la République fut intronisé chanoine, en dit long quant à ses intentions. Je cite : « Dans les transmissions des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, L’instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé. »

Pour avoir côtoyé hélas des hommes d’église peu recommandables dans ma jeunesse qui ont laissé des marques indélébiles de leur passage dans ce bas monde, pour voir l’instrumentalisation qui a pu être faite de la foi au cours des temps passés, je préfère pour ma part en matière d’éducation l’instituteur au curé. Je ne m’étendrai pas sur cette question bien évidemment. Chacun doit rester à sa place. Les imams, les rabbins et les curés appartiennent au champ privé. En aucun cas, nous n’accepterons que la société française en revienne à la société des 3 ordres. Si c’est cela la nouvelle politique de civilisation, elle a un goût de poussière. D’ailleurs, tout chez Nicolas Sarkozy a le goût de la poussière. Ses ray ban. Son comportement politique. Ses idées. Rien n’a grâce à nos yeux. Cette homme conduit la France dans le mur.

Pour autant, je ne confonds pas la pratique religieuse, la relation intime qu’on peut avoir avec Dieu. J’ai un profond respect pour les croyants dont je fus naguère. La foi doit rester dans le champ privé et elle y a toute sa place.

Voie Militante Voie Militante

Une Réponse »

  1. La Laïcité, entre autre, est un des moyens de lutter contre les oppressions.
    Breton d’origine, je peut vous raconter dans le menu, les dégats qu’on provoqué son contraire … Et parfois même encore maintenant !
    Qu’un prétendu « Président de la République » puisse revenir sur ce principe républicain m’éffraie.
    Un véritable « Président de la République » est, ou devrait être, par essence même, laïc.
    Mais le plus dangereux est l’atonie de nos concitoyens…
    Finalement, toutes ces « conneries » deviennent presque normales …

    Consciences, reveillez-vous !!!