La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

La vision « radicale » du mandat local

Par      • 26 Août, 2006 • Catégorie(s): Points de vue  Points de vue    

La question du cumul des mandats a très largement traversé nos débats lors du projet. Notre projet propose le mandat unique parlementaire, sans d’ailleurs remettre en cause les fonds de réserve parlementaire dont l’octroi relève de l’idéologie radicale si preignante au cours de la 3ième République. C’est une bonne chose pour la démocratie au sens où le travail d’un parlementaire me semble sans véritable connexion avec l’activité d’un élu local.

Le projet évoque également, sans en préciser les modalités d’application, la limitation du cumul de mandats exécutifs locaux (communes, communautés de commune et syndicats) avec l’exercice d’activités professionnelles. En couplant le professionnel et le politique, la confusion d’intérêts n’est jamais très loin.

En écoutant Devedjian, sur France Inter, jeudi matin, j’ai compris la schizophrénie qui est la nôtre sur cette question. D’un côté, nous sommes contre le cumul des mandats. De l’autre, nous voulons des élus de proximité. Je suis d’ailleurs le premier à dénoncer les politiques hors sol et la « consanguinité intellectuelle » de nos élites ! A la fois, dans un monde de plus en plus complexe, ce genre de propos peuvent prendre une couleur et une tonalité fortement populiste. Et il faudrait que cela nous coûte le moins cher possible. Le beurre et l’argent du beurre !!! C’est aussi cela l’identité de la France, sur laquelle Fernand Braudel avait si bien écrit. A la vitesse à laquelle la globalisation s’effectue, on peut alors mesurer la déculturation à laquelle sont confrontés nos concitoyens. Faut-il là-encore y trouver un nième raison qui risque d’amener 18 à 25% de nos concitoyens à voter Front National en 2007 ?

Voie Militante Voie Militante

Les Commentaires sont clos.