La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

L’homme-fontaine

Par      • 16 Juil, 2013 • Catégorie(s): Points de vue  Points de vue    

N’est pas Robert Redford qui veut ! Plutôt que de parler à l’oreille des chevaux, le bonhomme dont me parlait ma future ex-épouse au mois de mai a le don de faire pleurer des hommes et des femmes apparemment normalement constitués. J’en doute. A ce qu’il paraît, ce serait même sa marque de fabrique !

Me rogo, pas vous ?

De prime abord, il semblerait que nous soyons face à un mécanisme d’une très grande perversion. C’est donc, pour moi, l’occasion, une nouvelle fois, de vous parler du pervers.

Aimez-vous photographier les têtes de tortue crevée ?J’aime beaucoup cette définition de Racamier trouvé dans Wikipédia qui qualifie le pervers narcissique – ou pervers tout court – comme une personne cherchant à se faire valoir au détriment d’un objet manipulé comme un ustensile ou un faire-valoir. Bien. Continuons. « La perversion repose avant tout sur la destruction de l’autre, qui procure une jouissance au prédateur, sans scrupule et sans limite dans la mise en œuvre de la cruauté (sadisme). » Chez le pervers, l’autre est objectivé. Il n’éprouve aucune empathie. Du coup, il arrive à comprendre l’autre sans émotion. Et quand il s’agit de perversion sexuelle vis à vis d’une personne dotée d’une très faible capacité d’autonomie et bien peu de raison, d’un enfant, alors il est difficile de parler de consentement mutuel ! Dénué de sens moral, ses aberrations sexuelles qui visent la recherche du plus grand plaisir pour lui-même peuvent constituer une sérieuse menace pour son entourage. Pour exister aux yeux d’un pervers, sa « victime » va chercher à exister en tentant de lui donner toujours davantage de plaisir, d’affection et des larmes aussi ! C’est évidemment totalement sans issue. Le pervers vide l’autre de sa pulsion de vie.

La perversion est évidemment polymorphe et les synonymes au mot « pervers » sont fort nombreux : mauvais, méchant, diabolique, pernicieux, vicieux, morbide, malfaisant, dépravé, débauché, corrompu, malsain, satanique, sadique, malveillant, malin, haineux, démoniaque, putride, obsédé, maniaque, infernal, fou, dévoyé, dénaturé, cochon, antisocial, satyre. Le goût de la morbidité ? Tiens, c’est curieux. J’ai déjà vu ça quelque part. Aux côtés d’Eros, Thanatos n’est jamais loin.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , ,

Les Commentaires sont clos.