La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Coupat, Hadopi, Loppsi : beuglements blogosphériques !

Par      • 26 Mai, 2009 • Catégorie(s): Points de vue  Points de vue    

Et oui, les Français s’en foutent ! Des Européennes… évidemment.

Des veaux, un peuple de veaux !

Des veaux, un peuple de veaux !

Mais il s’en foutent aussi de nos beuglements blogosphériques sur les lois d’exception qui entourent l’incarcération de Julien Coupat. Ils s’en foutent de la loi Hadopi qui impose la riposte graduée contre le droit européen. Qui pourra les dissuader de télécharger des films aussi insignifiants les uns que les autres au nom du droit à se distraire ?  Et ils s’en foutent aussi de la loi Loppsi qui va instituer la mise en place de mouchards sur leurs ordinateurs. Les libertés sont attaquées dans notre pays et ils s’en foutent !

Et nous n’en finissons pas de beugler dans nos blogs, dans Twitter et dans Facebook. Et, pendant ce temps-là, nos partis continuent de se vider de leurs militants laissant le champ libre à une majorité de parvenus qui ont choisi la politique comme d’autres pourraient être bouchers-charcutiers. Nous ne sommes pas en train de perdre une bataille. La gauche est en train de perdre la guerre !

Là où hier, à 4, nous tentions de dynamiser la section Ps de Brionne, nous sommes 2 à tenter d’animer la campagne d’Europe Ecologie sur un secteur qui va de la Barre en Ouches aux frontières de Pont-Audemer et de Thiberville.

Alors, c’est quoi militer ? Militer, c’est tenter de penser par soi-même avec l’aide des autres bien sûr. Mais c’est aussi tracter, coller, distribuer… donner de son temps tout simplement. Il est urgent que notre génération prenne le temps de réinventer cette politique que les représentants des partis de gauche et de l’écologie politique continuent de mettre en lambeaux, s’accrochant à la moindre parcelle de leur petit pouvoir. Je le dis sans exclusive. Ne comptons pas non plus sur la génération suivante trop occupée par le jeu vidéo, les herbes folles et autres geekeries. Nous assistons tous, impuissants, à un désastre que nous contribuons à amplifier par notre absence d’engagement.

Alors, beuglons. Si ça peut continuer à nous distraire…

Crédit photos : Collectif des libertaires, Vache Blog, BLOG@lesitevideo.net

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

8 Réponses »

  1. Nous sommes dans l’ère des dix commandements où la glorification fanatique précède la condamnation sacrificielle avant de tout oublier et de recommencer.

    Toute problématique trouve une raison et une finalité dès qu’un visage ou un logo correspond au portrait robot que se forge l’opinion publique, peu importe les faits ou les hypothétiques récidives.

    Nul besoin d’imaginer des complots téléguidés par des puissances invisibles pour procéder aux jugements éternels et aux pardons administratifs.

    La machination la plus cannibale, sous couvert de motifs vengeurs et de méthodes victimaires, est gérée par nos propres soins en garantissant notre hygiène morale ainsi que la valeur héroïque de notre égo.
    la suite ici :
    http://souklaye.wordpress.com/2009/03/23/bloc-note-bouc-emissaire-et-alibi-plausible/

  2. Je vous sens bien amer, M. Szalkowski ! Des années d’individualisme et de consumérisme ont, c’est vrai, rendu le militantisme bien désuet, voire un poil ringard… Tous, nous sentons comme il est difficile de mobiliser. Mais gardons le sourire, continuons malgré tout à aller vers les autres, à faire ce que nous jugeons juste avec bonne humeur. Semons nos petites graines pour demain sans nous laisser vaincre par le cynisme ambiant. L’Histoire est longue et elle est faite de la somme de nos actions individuelles…

  3. @laetitial

    A ceci près que je ne crois pas que nous pouvons réussir à l’échelle individuelle. Merci pour ce message.

  4. Les absents ont toujours tort, ou bien ils ont eu raison et on le saura trop tard mais la n’est pas le sujet

    Absent du territoire français je ne fais que beugler sur la toile, quatre mois sans action de terrain.
    Mais Denis il me semble qu’une chose est oubliée. L’activisme ne passe pas forcemment – et heureusement- par les partis.
    Seulement deux pour animer la campagne de europe ecologie dans la troisieme circo de l’eure mais combien sont ils ces soldats de l’ombre qui militent, beuglent en manif et revendiquent sans avoir la carte. Dans le cadre du mouvement de soutien aux inculpés du 11 novembre et de la loi HADOPI ils sont des milliers. Des milliers de jeunes (on se sent toujours jeunes quand on milite) qui refuse l’absurdité des partis quand ils ne refusent pas tout simplement l’indigence de la democratie participative que l’on nous impose.

  5. A 27 ans je me sens de la génération suivante. Cependant, je ne pense pas être occupé par le jeu vidéo, les herbes folles et autres geekeries. Bien au contraire… Je suis Président d’une association d’initiation à l’informatique, membre actif d’une association de mon village ayant pour but la Culture et la Citoyenneté mais également arbitre de chaise au Tennis et Conseiller Municipal à Bosc Roger en Roumois. Depuis 2 mois, ma situation professionnel a encore évolué, je codirige maintenant une équipe d’une trentaine de Technicien en Support Informatique. Je tiens également à dire que je suis adhérent au Parti Radical de Gauche mais aussi un militant de GAUCHE ! Il faut savoir que lors de la dernière Présidentielle, avec mon ami Laurent Giesbert, nous avons milité et collé pour Ségolène Royal sur le canton de Bourgtheroulde Infreville alors que certains Socialistes de Bourgtheroulde (en particulier un) n’ont pas levés le petit doigt pour aider la candidate de leur parti…Je sais que ce n’est pas ta façon de voir les choses et qu’à en croire les médias, la « génération suivante » n’est pas l’un des meilleurs crus mais il ne faut tout de même pas mettre tous les œufs dans le même panier. Il y a dans les générations qui arrivent des personnes prêtent à se battre pour leurs idées et leurs convictions. J’en fais parti bien évidement.

  6. @Mickaël

    Heureusement, il y a des gens comme toi, comme Elodie Desrues, comme Fabien Raflik, comme Frédéric Neau (un vert), etc.

    Mais force est de constater que vous n’êtes pas une majorité. Sache que j’apprécie tout particulièrement la forme de votre engagement. Elle est très, très respectable.

  7. @fanfan

    Sur les partis, je suis tout à fait d’accord avec toi. Je ne suis d’ailleurs pas prêt de m’encarter ! Ceci étant, Europe Ecologie n’est pas un parti politique. Il s’agit d’un rassemblement. Alors, il est temps de construire un grand mouvement qui nous permette de rassembler en son sein des radicaux de gauche aux socialistes en passant par les écologistes, qui permettrait à des sympathisants de militer dans un cadre ouvert !!!

    Si l’aventure Europe Ecologie venait à se poursuivre, je serais pour ma part prêt à continuer. J’y ai rencontré des gens de talents et qui savent avant tout rester simples, c’est-à-dire eux-mêmes.

  8. Le parquet ne s’oppose plus à la libération de Julien Coupat… maintenant il faut attendre…

Laisser une Réponse

*