La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Une après-midi auprès de nos anciens

Par      • 11 Nov, 2007 • Catégorie(s): Mémoire  Mémoire    

Le 11 novembre est un moment de recueillement et aussi un moment où se brassent toutes les générations qui se retrouvent le matin autour du monument au mort, entonnant la Marseillaise.

Comme chaque année, la commune de Saint Eloi de Fourques, comme tant d’autres en France, organise le repas des anciens. Cette année comme les autres années, nous avons déjeuné ensemble à l’auberge de la maison rouge. Un moment privilégié où nous parlons de tout et de rien, de la pluie et du beau temps. Le temps de ce 11 novembre a fait que nos discussions se sont prolongées tard dans l’après-midi. Hausse du fuel, maladies, amourettes des hommes politiques, régimes spéciaux, municipales… tout s’est mélangé autour de ce plaisir si singulier de se retrouver. Un moment rare qu’il faut savoir apprécier !

Nos assiettes étaient en fête. Mousse de canard au chutney de figues, coquilles Saint Jacques, faux filet pour les uns, gigot pour les autres, omelette norvégienne agrémentés de côtes de duras, bourgueil, pommeau et calvados ont su nous rendre bavards.

Et malgré la fête, nous pensions à tous ces Français, ces Allemands, ces Turcs, ces Canadiens, ces Américains, ces Anglais qui furent sacrifiés souvent de façon parfaitement inutile. Gageons que nous saurons encore honorer leur mémoire.

Voie Militante Voie Militante

Une Réponse »

  1. Jolie histoire Denis.
    J’espère qu’aucun idiot ne proposera dans un avenir proche, comme je l’avais entendu lors du débat sur le lundi de la Pentecôte, de supprimer ce jour férié, si c’était le cas j’irais défiler dans les rues !
    La grande guerre a marqué l’ensemble des familles françaises, a brisé une génération, il ne faut jamais l’oublier et ces moments de rassemblement sont beaux et rares.