La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Le polak, il t’emmerde aussi, Môsieur Guerlain !

Par      • 20 Oct, 2010 • Catégorie(s): Mémoire  Mémoire    

La devise la maison Guerlain est : « La gloire est éphémère, seule la renommée dure« . A n’en pas douter, l’héritier de la dynastie des parfumeurs , Jean-Paul Guerlain, un vieux monsieur âgé de 73 ans, vient de faire resurgir tout l’héritage colonial du parfumeur qui, en 1853, créa Eau de Cologne Impériale.

Bon pied bon œil,  la 34e fortune de France en 2009 a déclaré, sous les rires nunuches d’Elise Lucet, journaliste de France 2 – ou laquais du pouvoir ? – ces mots resurgis d’un autre temps : « Pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre. Je ne sais pas si les nègres ont toujours travaillé. »

Audrey Pulvar, dans son édito sur France Inter, évoque les crachats de Jean-Paul Guerlain. Elle reprend un magnifique poème d’Aimé Césaire  et conclut de la plus belle façon : « Eh bien le nègre, il t’emmerde ! »

Le polak, bien plus poli que le nègre sauf quand il est saoul et bien moins habile en poésie, cher Môsieur Guerlain, lui les connaissait bien tes parfums : Shalimar, Chamade, Eau de Guerlain, Jardins de Bagatelle, Samasara, l’Instant de Guerlain, Insolence, Idylle. Je les trouvais plutôt  sympa tous ces parfums. Sauf que voilà, je ne les achèterai plus. Ton haleine nauséeuse les aura rendus putride.  Et, toutes tes excuses pitoyables n’y suffiront pas. Alors, comme ce matin, je ne suis pas particulièrement de bonne humeur, sache, Môsieur Guerlain, que le polak se joint à tous ces nègres pour te dire qu’il t’emmerde aussi !

Crédit photos : Les polémiques, Rfi

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

7 Réponses »

  1. Je n’ai jamais acheté ses parfums, à mon goût trop forts et manquant de finesse, sans compter qu’ils semblent, comme les autres, bourrés de produits chimiques et testés sur les animaux !
    Je me joins au nègre et au polak et je lui écris haut et fort que la roukmout elle l’emmerde aussi !

  2. Et bien moi voyez vous
    ce qui m’étonnera le plus dans cette société républicaine
    c’est l’absence de protestations !

    Où sont les chantres des droits de l’être humain ?
    Les Bhl etr consorts …
    Les hérituiiers de Marx et Jaurès …
    Et les ligues sont promptes à porter plainte …
    Et ces journalistes si fiers de leurs ‘indépendances  » et de la liberté d’ « expression »

    Si certains parfums dégagent des ordeurs brunes,
    les silences les suivent…

    Mais il est vrai que l’argent a aussi la fragance publicitaire …

  3. @tous,

    je viens de consulter cet article et je ne comprend pas un tel échauffement d’esprit, néanmoins
    je ne suis pas du tout en faveur des propos tenus par
    l’impétrant ….

    j’ai vraiment l’impressions que la boite de pandorre est ouverte pleine de
    remugles nauséabond issus de périodes peut reluisantes ….

    voici un lien :

    http://www.justice.gouv.fr/actualite-du-ministere-10030/la-repression-des-infractions-a-caractere-racial-14215.html

    @ virginie

    désolé, mais je pensais que tu allait faire quelque chose ( cf lien ) ….

  4. @ Bernard,

    Je ne suis pas que juriste, je suis aussi consommatrice.
    Et je n’aime pas les parfums. Quand on respecte les règles d’hygiène de base, pas besoin d’ajouter une odeur artificielle. Ma mère a une odeur qui me calme et la personne qui fait battre mon coeur a une odeur que j’adore, un mélange de bébé, de pluie d’orage et d’embruns !
    Sans compter les nuisances de ces saloperies sur l’environnement et la santé.

  5. « La richesse n’est pas le contraire de la pauvreté, mais de la vulgarité. » (Coco Chanel)