La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Le syndrome de la femme battue !

Par      • 14 Oct, 2007 • Catégorie(s): Divers  Divers    

La France va mal…
Chômage, précarité, individualisme, crise du logement, insuffisance des structures d’accueil pour les personnes âgées, dette énorme etc…

Et que propose Jacques Attali, entre autres conneries : abandon du principe de précaution et liberté d’implantation des grandes surfaces ! Youpi ! Ce sont les petits commerçants, les producteurs (et les nutritionnistes) qui vont être contents !!!

Quant au reste du gouvernement, il a adopté une technique simple : un problème = une loi ! Mais trop de lois tue la loi !!!

Le garde des Sceaux fait son tour de France pour annoncer sa carte judiciaire tout en précisant que c’est non négociable.

Les universités sont dans une situation catastrophique (ce qui explique mon silence, désolée !) : trop d’étudiants, pas assez d’enseignants et plus d’argent !

On veut sélectionner (quoi qu’on en dise !) les gens qui rentrent dans notre pays par leur ADN, au mépris de la famille recomposée et de la famille adoptive…

Et que fait le peuple français, le libertaire, celui qui a rayonné dans le monde entier, qui a fait la révolution en 1789 ? Eh bien il ferme sa gueule (oui Monsieur Alcala je suis encore une fois vulgaire) !!!
Pas de grève, pas de manifestation, pas de défilé…
Je pense avoir trouvé ce dont souffre notre beau pays : le syndrome de la femme battue !!! Il encaisse et la ferme !
Sauf que des femmes y laissent leur peau tous les jours, alors qu’adviendra-t-il de la France ???
Le PS, dans le rôle du policier ou du gendarme, ne bouge pas !
Sauf que s’il ne défend pas la France contre les incompétents qui nous gouvernent, il finira par se retrouver à son chevet et risque bien de la perdre !!!

5 ans c’est court pour se relever et se reconstruire et nous n’en prenons pas le chemin ! Je crains que la France continue à s’en prendre de belles !

Voie Militante Voie Militante

5 Réponses »

  1. Attali a dû laisser beaucoup de ses idées en Mitterrandie, la planète pauvres ères de la gauche intellectuelle ! ;+)

  2. Stéphane Pocrain, ancien porte-parole des Verts, l’ouvre, pourtant …

  3. Nous sommes beaucoup à l’ouvrir. Le problème est que nous sommes très nombreux, nous ne sommes pas audibles ! C’est vrai au Ps et encore plus à gauche.

    NB Pocrain, cki ? ;+)

  4. Puisque vous me citez, je réponds:
    Non, là vous n’êtes pas vulgaire, vous êtes en colère. La subtilité de la langue française fait sa richesse. Ainsi, je préfère dire « je vous méprise » que « je vous emmerde ». En revanche, la colère permet un « fermer sa gueule » qui marque bien la différence avec un « se taire ».
    conprendes chica?
    Bonne soirée.

  5. ¡Sí Sr.!
    Je suis entièrement d’accord avec vous.
    Comme quoi de temps en temps vous et moi savons nous comprendre Monsieur Alcala !
    Peut-être cela va-t-il vous surprendre, mais cela me fait plaisir.
    Bon après-midi.
    Bon courage pour vos projets !