La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

La pénurie de compétences : la marronnier du patronat dans l’informatique

Par      • 17 Déc, 2007 • Catégorie(s): Divers  Divers    

A chaque démarrage de l’esquisse d’une petite poussée inflationniste sur les salaires dans le secteur informatique, la communication du Syntec, organisation patronale des professionnels de l’informatique, n’hésite pas à jouer la charge de la brigade très lourde.

La communication patronale passe par l’utilisation de l’épouventail à moineaux : retenez-nous ou on fait de l’offshore chinois. A y regarder de plus près, la réalité ne s’annonce pas si idyllique que cela et la tension sur l’emploi est à reléguer au rayon des mots qui enfoncent des portes ouvertes. Tout d’abord, l’informatique arrive bonne dernière dans le classement des secteurs à difficulté de recrutement derrière le BTP et le marketing notamment. Le taux de demandeurs d’emploi dans le secteur l’informatique dépasse les 7.1% alors que le Syntec en annonce 2.1% ! Bizarre… vous avez dit bizarre. Le chômage dans ce secteur comme dans d’autres touche principalement les séniors. Pour rappel, l’amendement voté par le Sénat instituant un quota d’embauche pour les plus de 50 ans a été retiré.

En réalité, le maintien de sous-emploi constitue un frein naturel aux velléités haussières en terme de salaires. L’embauche massive de petits jeunes payés pas cher constitue le deuxième volant d’une politique visant à freiner les salaires. Quant à la pénurie, elle est à planter aux côtés des marronniers de la presse informatique spécialisée. Le 24, on mange de la dinde ! Cette année, je tenterais bien de l’autruche, pas vous ?

Source : 01 Informatique

Voie Militante Voie Militante

Les Commentaires sont clos.