La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Nicolas Sarkozy : omni et tourni… l’omni-présidence

Par      • 27 Juin, 2007 • Catégorie(s): Humour  Humour    

Il est sans aucun doute notre Président de la République…
De toute évidence, le premier ministre…
A la fois ministre des affaires étrangères, de  l’enseignement supérieur et du travail…
Accessoirement Président de l’UMP…
Peut-être encore Président du Conseil général des Hauts de Seine…
Et aussi le Pdg d’Airbus.

Mais il est surtout le mari de Cécilia. Et franchement, pour un homme, je comprends que ce ne doit pas être facile tous les jours.

NB Ce billet n’a aucun intérêt. Il s’adresse en clin d’oeil à Elodie et Virginie pour leur dire que je me suis quelque peu dégonflé. J’ai cherché une contrepétrie. En vain. Maintenant, vous pouvez aussi commenter ce billet dont l’utilité sociale reste à démontrer. Son caractère humaniste, chaleureux, empreint de solidarité masculine, voir compassionnel ne vous aura sans doute pas échappé.

Voie Militante Voie Militante

6 Réponses »

  1. Faux-c… ! Vous vous êtes dégonflé !

    Dormir ça vous ramollit, c’est peut-être pour ça que vous dormez peu !

    Trêve de plaisanteries, c’est vrai qu’il est partout et je ne le supporte plus !

    Je viens d’entendre Bruno Juliard (le représentant de l’UNEF et juriste comme moi) il a dit que Pécresse n’avait aucune marge de manoeuvre pour négocier et que c’était Sarko qui décidait…

    Ca me démange un peu de dire qu’il est c… mais bon, je vous laisse le plaisir Denis de le faire si vous retrouvez vos c… (ah non ça faut pas le dire, je l’ai retenu, ni l’écrire) ou à Elodie.

    A ceux qui n’étaient pas là hier soir, ce commentaire va vous sembler incompréhensible, mais ceux qui étaient là comprendrons !

  2. Comprendront avec un « t » c’est mieux !
    Ca ne me réussit pas d’être grossière !

  3. En gros la tâche revient toujours aux même, la finalité de cet article et surtout la fin digne des plus grands magazines de société et cette douce et charmante phrase voir vers, est si je peux me permettre « Coc.. c’est sûr. »

  4. Attention, maintenant qu’il est à l’Elysée, nous sommes obligés de parler en codé. Comprenne qui pourra !

    Le coucou est dans le nid. Euhhh… le cocu est dans le nid. Et ça, c’est sûr.

  5. Ca y est, vous y êtes arrivé !
    Ca fait du bien de vous retrouvez tel que vous êtes Denis !

  6. M’enfin, que fait une jeune fille de bonne éducation Sur Internet à cette heure-là ? J’en appelle au couvre-feu.