La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Une bonne année 2009 !

Par      • 2 Jan, 2009 • Catégorie(s): Événements  Événements    

La société française ruisselle d’énergie négative(1), attisée par la peur. Que ce soit dans nos familles, dans nos entreprises, dans nos organisations politiques ou associatives, les sentiments de méfiance, l’envie, la rancœur, la jalousie ont encore progressé en 2008. J’avais dans ce blog expliqué les raisons de mon départ du Parti Socialiste en disant que je ferai toujours le choix d’Eros à Thanatos. Le Parti Socialiste est hélas à l’image de la société française. Mais au fait, comment pourrait-il en être autrement ?

Jaurès

Jaurès

Ségolène Royal a perçu, mieux qui quiconque, ce qui était en train de se produire. Je pense à son dernier meeting où elle a fait scander à ses supporters : « Fra-ter-ni-té ». Elle a fait le choix, en ce réveillon 2008, de participer au réveillon des démunis à Boulogne-Billancourt. Même si les militants du PS n’ont pas fait le choix du rejet de sa personne, ils ont fait le choix du rejet de ses idées ou plutôt de l’absence d’intellectualisation de ses perceptions souvent très justes. L’urgence politique est que la gauche – et plus largement l’ensemble des Français – fasse  un travail d’introspection afin d’identifier quelles sont nos valeurs communes : la liberté, la justice sociale, la solidarité et la fraternité.

Emmanuel Todd parle depuis quelque temps d’une fascisation rampante en cours dans la société française : la force de la technostructure, le conservatisme de l’oligarchie politique, le népotisme, la médiacratie (médiocratie ?), le bling-bling et l’argent-roi constituent aujourd’hui des terreaux extrêmement propices au retour des chemises brunes, rouges ou noires. Gageons que l’histoire, en cette année 2009, n’ait pas le hoquet.

C’est dans ce contexte de propos d’une « gravitude » exceptionnelle que je voudrais vous souhaiter tous mes voeux de bonheur, de réussite dans tout ce que vous entreprendrez en 2009. Les années de crise sourient toujours aux audacieux. Je vous souhaite surtout une bonne, une très bonne santé. Je pense tout particulièrement à mes amis Heinz et François, à ma grand-mère Wanda.

(1) Le côté obscur de la force aurait dit Maître Yoda.

Crédit photos : l’excellent Désirs d’avenir 44, Paul Quilès

Voie Militante Voie Militante

7 Réponses »

  1. Bonjour Denis, et bonne année à toi, à tes proches et à tes nombreux lecteurs …

    Comment ne pas être d’accord avec ce que tu exprime ? C’est impossible !
    Ce que je ne comprend pas, ou du moins, pas encore, c’est comment nous pouvons avoir les même convictions, et … une telle différence d’approche politique ?
    Car Le constat de l’individualisme ramprant, cancer de nos société, et véhiculé avec le plus grand plaisir par les conservateurs sert évidemment à les maintenir au pouvoir. Le parti Socialiste, comme tu le dis n’échappe probablement pas à cette règle: de très, de trop nombreux acteurs n’y voient là qu’une façon de grimper (gravir ?) l’échelle sociale: crédit supposé de la Politique ?

    Chacun d’entre nous est concerné par les problèmes des « autres ». Revenons-en, comme je le réclame depuis des écennies en tant que citoyen, et depuis deux ans comme « supposé » acteur politique, à ce qui FAIT la société Française depuis toujours: une notion de la liberté équilibrée, une fraternité rare, et une intelligence surprenante.
    Je comprens ton souci d' »intellectualiser » le débat. Les plus arrivistes le refuse, evidemment. D’autres, comme toi, comme moi, pensent qu’il faut approfondir la reflexion commune.
    Mais quel travail !!!

    Comment convaincre le lambda planté devant tf1 tous les soirs, qu’il existe un autre son de cloche plus probant, plus dur, mais plus valorisant pour tous ?

    J’en suis arrivé à me poser la question de la pertinence de la reflexion: je ne crois pas, ou plus, aux paroles d’experts. Les évangélistes du marché nous ont par ailleurs démontré la pertinence, ou l’impertinence, c’est selon, de la parole unique.

    Travaillons donc sur NOS valeurs communes. Celles que toi et moi partageons par exemple. Et peu importe l’étiquette !!! Et vive la révolution, ajouterais-je volontiers …

    Mais cela est peut être encore un peu trop avant-gardiste ?
    Amitiés centristes…

  2. @Philippe

    Une bonne année à toi, Philippe.

    Quand je parlais de Ségolène Royal et de ses fabuleuses intuitions, il y a celle de la société des citoyens experts.

    Quant à la révolution centriste, permets-moi de ne pas en partager les méthodes et les finalités. ;+) Mais, sans doute, auras-tu fait le bon choix en restant au Modem ! Je ne vois pas comment le PS pourrait sortir de son mode de fonctionnement bicéphale autrement que par un crash. Sans doute, devrez-vous attendre les Européennes. Attention à Cohn-Bendit toutefois : cette fois-ci, il a de sérieux atouts en amin. En 2007, beaucoup de socialistes (sur l’aile gauche) avaient voté Bayrou pour mieux faire exploser le PS. Ils en appelaient au vote révolutionnaire. Etonnant de voir cette thématique s’exprimer dans ton commentaire !

  3. bonne annee a toi denis

  4. Bonne année 2009.

    A lire cet article et les rares commentaires, je viens à douter.

    Sommes-nous sur la même terre ?
    Dans le même pays ?
    Partageons-nous les mêmes sentiments ?

    Non, je crois que non.

    Là ou vous voyez dévoiement du citoyen, je vois lassitude et colère !

    Les politiciens sensés représenter le peuple se sont accaparés des pouvoirs et s’essuie les godasses sur le peuple paillasson.

    Qui, à vos yeux torves, est important ?

    Le banquier filou et voleur à qui on continue de donner les deniers de l’Etat pour qu’il en use et abuse à sa convenance ?

    L’industriels exploiteur qui profite du désarroi de ses ouvriers pour les foutre à la porte comme des cloportes ?

    Le pape abrutisseur et menteur qui s’appuie sur l’Etat pour arranger l’Europe à sa sauce et ramasser l’argent public pour faire les écoles des riches et les hôpitaux des nantis ?

    Le politique incompétent et arrangeant avec les puissants mais inconditionnel avec les pauvres et les faibles qui n’ont aucun droit si ce n’est celui de fermer sa gueule ?

    Où sont passées les valeurs révélées par l’élan révolutionnaire du siècle des lumières ?

    Vous préconisez le retour à l’obscurantisme et à la peur qui sont les armes de l’asservissement des peuples avec l’argent du mondialisme qui, tel la mérule, investit et détruit tout ce qu’il touche !

    Dans votre bouche, solidarité sonne comme impôts et taxes !

    Ségolène sonne comme loyaliste, monarchie, serfs, peuple soumis et exclu !

    Vous vilipendez l’individualisme …. mais qui l’a exacerbé pendant ces dernières décennies si ce n’est les politiques de tous bords, de droit de gauche des extrêmes et du milieu qui ne pensent qu’en terme de carrière personnelle et de petits privilèges liés à leurs fonctions ?

    Vous n’êtes les élus que de quelques uns, illettrés qui se laissent abuser par vos tours minables de passe-passe et vos discours arrangés, convenus et creux comme votre cœur.

    Que croyez-vous ?
    Que le peuple est aveugle et indigent, qu’il ne comprend pas ce que les politiques ont mis en oeuvre pour devenir les nouveaux tyrans dans ce faux semblant de démocratie-magouilles qui ressemble trait pour trait à une coalition d’autocrates imbus d’eux mêmes et assoiffés de pouvoirs personnels !

    Notez bien le mot « autocrate », car c’est EXACTEMENT ce que sont devenus les politiques.

    vous voyez la politique de l’intérieur, de l’intérieur de votre petit cercle de privilégiés égotistes qui traitent le peuple d’individualiste ……. sortez de votre cocon, il est déjà trop tard pour corriger vos tares, mais ça pourra quand même vous apprendre de quoi vous allez mourir !

    le citoyen expert !
    Permettez-moi de me bidonner avec les citoyens, les vrais, les miséreux à 450 euros par mois pour vivre et les visages dédaigneux des hommes politiques dans la télé qui vote les lois qui détruisent tout au profit de quelques milliardaires sans patrie et sans attaches ….
    Qui croyez-vous abuser avec vos définitions imbéciles ?

    Le citoyen est expert, et son expertise, c’est sa misère quotidienne dont vous vous foutez comme le citoyen à fini par se foutre de vous.

    Mais la terre n’est pas faite pour devenir le berceau de quelques nantis se torchant le cul de nos âmes et de notre peau !
    Nous ne nous laisserons pas dépecer ni écorcher sans broncher, nous ne sommes pas des lapereaux qu’on tire comme des pigeons !

    Les mots, mes beaux messieurs bien coquets et fiers de vous mêmes …. les mots sont aussi du côté du peuple comme les fourches et les fléaux qui s’abattront sur votre morgue hautaine et pourrie !

    bonne année 2009 et ne changez rien …. vous semblez si heureux de vous-mêmes !

  5. @yfig

    Je ne suis pas en désaccord fondamental avec ce que vous exprimez. Mais je me demande si vous avez eu la curiosité de lire d’autres billets de ce blog.

    Bonne année à vous !

  6. @Yfig
    Oh le beau discours !! Mais ou sont les (une) propositions ?? .

    Des diatribes comme ça , j’en ponds tous les jours , mais des solutions ??? .
    Pourquoi je m’intéresse (et je participe à mon petit échelon ) à la politique c’est parce que je crois que seule la politique avec un grand P peut et doit faire avancer notre société, allons soyons fou…notre civilisation .
    Et je crois…,je suis sur que ces discours à la « Besancenot» n’apportent rien aux combats qui doivent être les notres…

    ( Pour avoir pourfendu les caciques du PS , je ne considère pas pour autant qu’ils sont tous « pourris » .Votre discours, pardon votre prose à pour moi d’étranges relents….)

  7. Je vous souhaite à tous une bonne et heureuse année, pleine de bonnes choses, de bonheur, de réussite et surtout de santé. Et pour certains de l’humour… beaucoup d’humour ! ;+)

Laisser une Réponse

*