La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Candide a …..

Par      • 3 Déc, 2006 • Catégorie(s): Divers  Divers    

L’émission « candidats » de jeudi soir sur canal + nous a fait découvrir une partie des coulisses de la pré-campagne socialiste.

J’en retiens beaucoup de calculs menés par les uns et les autres entre sphères et réseaux d’influence. C’est à celui qui se placera le mieux pour telle ou telle fonction.Pour l’image du PS, ce n’est pas très flatteur.

Pas d’hypocrisie, les Fabius, Hollande et consorts en prennent pour leur grade. De surcroît, il est sous entendu que certaines positions politiques prises par les uns et les autres semblent, selon l’auteur du documentaire, comme étant le fruit de savants jeux de dupes.A tort ou à raison, le cas Fabius fut éloquent à ce sujet. Son image est une nouvelle fois écornée.

En outre, toutes ces manoeuvres apparaissent presque normales … des querelles intestines, dans un groupe politique, il y en a toujours eues. Sauf qu’il y a une sérieuse différence entre ceux qui les apaisent et ceux qui les attisent. Par chance pour le PS, à l’UMP, c’est pareil voire pire !
Cela renforce en tout cas la légitimité de Ségolène qui est apparue plus « extérieure » à tout cela.
C’est typiquement ce genre d’émission qui fait mal car les téléspectateurs accordent une forte crédibilité aux documentaires d’investigation.Pourquoi alors s’étonner de la montée de l’abstention et de celle du FN ? Hier soir, je me suis dit qu’heureusement pour le PS, tout le monde n’a pas Canal +.

Voie Militante Voie Militante

3 Réponses »

  1. Quand je suis allé à Paris, j’ai bien décellé trois cercles concentriques autour de notre candidate. Son cercle des intimes : pas de problèmes. Le cercle des cogneurs, organisateurs et porte-parole : pas de problèmes. Le troisième cercle : c’est à dire… nous tous. Il est vite apparu que certains cherchaient à s’afficher, à se montrer par inidgeance et par calcul. Quant à Ségolène, cela lui passait très largement au dessus du bonnet. C’est rassurant dans le choix de notre candidate. Ca l’est moins quant à la faune qui peut exister dans le troisième cercle ! « Humain, trop humain ». La présence d’une femme telle que’Yvette Roudy dans ce 3ième cercle m’a toutefois quelque peu rassuré.

  2. BONJOUR ,
    Restez vigilants mais soyez sereins, Ségolène Royal battra Nicolas Sarkozy !
    Ni « people », ni « politique », une approche originale, concise et facile à lire pour percevoir les paramètres humains qui seront en jeu durant la campagne électorale qui conduira au choix du (ou de la) futur(e) Président(e) de la République. Après avoir anticipé le choix de Ségolène Royal par le parti socialiste, l’auteur anticipe la victoire de celle-ci sur Nicolas Sarkozy à partir de leurs personnalités, de leurs comportements et de l’image qu’ils véhiculent auprès des français. Une façon pertinente de regarder les mécanismes qui conduisent les choix des électeurs dans un monde qui change plus vite qu’on ne le pense.
    « Pourquoi Ségolène battra Nicolas », Editions Amalthée, auteur « Choz », 9 euros à la fnac, alapage.com, et librairies. A lire immédiatement !

  3. Je ne suis pas complètement sûr que les Français ne soient sensibles qu’à la personne et la personnalité des candidats. Je n’ai jamais partagé l’analyse gaulienne sur la nature bovine du peuple français. D’ailleurs, De Gaulle en a été la première victime en 1968.

    La Présidentielle 2007 ne peut pas se réduire à une problématique d’image. C’est un enjeu idéologique majeur pour notre pays. D’un côté, un libéralisme débridé. De l’autre, un démocratie rénovée où le politique s’éloigne de l’omniscience et l’omnipotence dont on a pu voir qu’elle est dans l’incapacité de proposer de réelles solutions à une situation sociale de plus en plus dégradée.