La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Mon premier tricholome de la Saint-Georges

Par      • 9 Mai, 2015 • Catégorie(s): Brèves  Brèves    

Très jeune, mon père m’a appris à cueillir les champignons. A l’aide d’ouvrages, puis de microscopes, nous avons ensemble découvert les espèces comestibles parmi les bolets, russules, amanites, tricholomes et autres clitocybes.

Mon premier Tricholome de la Saint-GeorgesHier après-midi, je suis allé avec mon fils, Mathis, jeter un coup d’œil dans mon coin à morilles. J’avais peu d’illusion, à vrai dire, compte tenu du refroidissement qui s’est produit ces derniers jours de trouver le moindre champignon. Et puis, sur la route du retour, je suis tombé sur trois champignons blancs que nous n’avions pas vu à l’aller. J’ai tout de suite su qu’il s’agissait de tricholomes de la Saint-Georges. L’habitat. La saison.

Lorsque je les ai préparés hier soir, ce fut un véritable bonheur. Un nez fleuri sur une odeur de farine fraîche s’est alors mis à envahir la maison dès les premières minutes de cuisson. J’avais, hier soir, un sentiment de plénitude. Un sentiment de bonheur. Il aura fallu attendre 51 ans pour goûter mon premier tricholome de la Saint-Georges !

Voie Militante Voie Militante

Tags : , ,

Laisser une Réponse

*