La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Cette fois, c’est la bonne : adieu !

Par      • 16 Oct, 2011 • Catégorie(s): Brèves  Brèves    

François Hollande, le moulin à vent de la modernité politique française !La désignation de François Hollande me plonge dans une profonde désespérance. Je m’étais engagé au Parti Socialiste de 2005 à 2008, suite à l’appel de la direction du Parti Socialiste d’appeler à voter oui pour le projet de TCE, pour lequel j’avais voté non. Nous sommes en 2011 et le 1er secrétaire de l’époque, François Hollande, vient d’être désigné par une majorité d’électeurs socialistes, qui, à l’époque, ont voté non. Comprenne qui pourra !

Je me suis beaucoup investi au sein du Parti Socialiste et aussi lors de la campagne des Européennes de 2009 au sein d’Europe Ecologie. J’ai passé beaucoup de mon temps à publier sur Voie Militante. 3000 billets ! Je mesure aujourd’hui que tout cela n’a pas servi à grande chose. J’y ai perdu beaucoup de moi-même. Or, j’ai désormais des choses plus importantes à faire : mon fils, ma femme, mon père, ma famille, ma maison, mes amis. Depuis 2005, je les ai délaissés, croyant bêtement que je serais plus utile à écrire dans cette agora qu’est devenu Internet. Je mesure toute l’inutilité de ce que j’ai pu vous dire, vous écrire. J’en mesure tout le caractère profondément égotiste.

En 2012, je ne voterai ni au 1er, ni au 2e tour pour François Hollande, quels que soient les candidats présents. C’est un homme insignifiant, incapable, au même titre que peut l’être d’ailleurs Nicolas Sarkozy. Je ne parlerais pas non plus de Ségolène Royal. La concernant, je crains que mes mots ne dépassent ma pensée. Après tout, nous avons les hommes et les femmes politiques que nous méritons.

Alors, adieu. Pour moi, Voie Militante s’achève ce soir ! Bises à vous tous et merci pour avoir supporté mes maux et parfois ma très mauvaise humeur. ;+)

Voie Militante Voie Militante

Tags : , ,

22 Réponses »

  1. finalement, je disais des choses similaires sur le blog de lenamme au printemps. Mais là on sent que c’est du définitif. 2, coup sur coup, qui nous quittent. Pour despasperdus c’est sans explication, plus frustrant.
    pourquoi c’est la qualité qui fout le camp et pas tous les inutiles.
    bon quand c’est pour se consacrer aux siens.
    Pour moi c’est en parallèle avec le militantisme de terrain, au FdG. Mon militantisme a commencé en 1965, sur les marchés avec le Courrier du Vietnam. J’ai eu des abandons, des reprises, re-abandons. Reprise en 2005.
    C’est pas toujours drôle les partis quand on est honnête.
    ça doit être ma religion. J’en suis dépendante.

  2. Je compatis à votre billet, je suis dans le meme état que vous, je garde quand meme un espoir certainement pas auprès de François Hollande mais dans celui du Front de Gauche et à partir de demain je m’investis complétement dans ses idées…..bon courage et merci, je vous lisais avec plaisir Nanou

  3. Profite bien de ta famille et de ta maison… je vais en faire autant ;-)
    Bien à toi,
    Christophe

  4. Cher Denis, nous nous connaissons qu’au travers de la toile, grâce à Voie Militante. Pour ma part je milite au Blanc-Mesnil depuis 1967, comme toi j’ai connu des moments très,très dure dans ma vie militante, je comprends donc ton amertume et je veux te dire,ici, toute ma symphatie. J’espére que l’engagement de gauche qui est et reste le tien sera trouvé le chemin de participer aux combats contre l’aliénation et l’exploitation.
    Bien à toi

  5. Denis
    la déception que te cause la désignation du « rad-soc » ne doit en rien présager de l’avenir de Voie Militante
    qui est ton bébé.je te rappelle que tu n’es pu « sociétaire  » du PS même si tu n’en as pas fait ton deuil.
    l’ oracle te l’avait prédit et je pressent une pause pour mieux nous revenir.un peu de recul et admettons que
    nos utopies ne sont pas la réalité mais nous devons continuer à essaimer.
    amitiés
    max de beuzeville

  6. Cher Denis,
    Je comprends ta déception : l’honnêteté et l’intelligence sont mises à rude épreuve en politique, au sacrifice de la vie familiale qu’on doit à ses proches, voire de sa propre santé. Vu les moeurs politiques actuelles, favorisées par le statut de l’élu, on ne peut être gouvernés que par des malades du pouvoir et l’histoire le prouve dans 95% des cas. Seules les crises amènent le changement et la France est encore trop nantie pour changer par ses chefs. Mais à la base, de plus en plus de citoyens s’associent et construisent des alternatives localement.
    Il n’y a pas de honte à redevenir normal et à se tenir à une distance respectueuse de cette drogue (d’abord douce puis dure) qu’est la politique. Comme Hulot, il faut se retirer du champ des manoeuvres politiciennes tordues, faire une pause et trouver la façon d’agir qui nous convienne pour transformer le monde à la mesure de nos moyens. C’est ce à quoi je m’emploie actuellement.
    Habemus spem.
    Amitiés

  7. Cher Denis lorsque nous nous sommes parlé hier, je n’avais pas compris que tu étais à ce point touché par l’affligeant spectacle que nous donne à voir « nos élites politiques » prêtes à toutes les combinaisons tactiques pour préserver le privilège de pouvoir décider!

    Extraordinaire, le ralliement de Montebourg à François Hollande. Pitoyable la poignée de main tête baissée de Laurent Fabius à François Hollande. Toute aussi pitoyable l’attitude d’un Jean-François Coppé ou d’un Karoutchi incapables de comprendre qu’en dehors de l’UMP il puisse y avoir des hommes et des femmes qui aspirent à être aux manettes et qui affichent une « volonté de faire mieux qu’eux. Inacceptables les pressions à Droite destinées à vider le Centre des personnalités en capacités potentielles de concurrencer la candidature de Nicolas Sarkozy.

    Intolérables la mise en place de procureurs proches du pouvoir en place alors que celui-ci est assailli comme jamais par des affaires aux odeurs pas très fines. Et que dire des nouveaux parvenus de la famille écologiste affirmant soit disant vouloir de faire de la politique autrement et qui déjà sont incrustés dans la mécanique « du système ». Oui du système ;  » sachez monsieur qu’il est de tradition républicaine qu’un responsable de Groupe parlementaire accède à un ministère de plein droit », telle est de mémoire la réponse d’un Jean-Vincent Placé à un journaliste du JDD qui l’interrogeait, au lendemain du basculement du Sénat, sur un possible secrétariat d’état dans un prochain gouvernement socialiste. Dans l’esprit c’est réponse est du même tonneau que celle de Nicolas Sarkozy allant au Fouquet’s fêter sa victoire en 2007!

    Tout cela est assurément imbuvable pour tous ceux qui ont beaucoup sacrifié à cette noble chose qu’est la politique au service de l’intérêt général et qui, las de la voir dévoyée par ceux-là mêmes qu’ils ont soutenus, à Droite, à Gauche, au Centre ou chez les Écologistes, en sont au point de tout abandonner.

    Loin de moi l’idée de te donner à toi ou à d’autre des leçons de morale citoyenne, mais dans ce monde chaotique et incertain la force « des hommes de bonne volonté » est aujourd’hui encore plus nécessaire que jamais.

    Denis tu évoques « ton fils, ta femme, ton père, ta famille, ta maison, tes amis » et le fait, qu’au nom de tes engagements, tu n’as surement pas été assez présent pour eux ces dernières années.

    Qui viendrait et oserait te dire de ne pas te préoccuper d’eux? De quel droit d’ailleurs? Mais probablement avons-nous les uns et les autres mis trop de passion dans ce que nous avons fait ; au point de ne plus être assez disponibles à nos autres devoirs. Devoirs que nous avons négligés et qui pourtant sont tous aussi nécessaire à une vie pleine et équilibrée. Cela est le pain de trop de nombreux militants sincères ! Je peux t’en parler en connaissance de cause.

    Ta décision, Denis, t’appartient. Évidemment! Mais peut-être conviendras-tu de cela avec moi. Ne te faut-il pas trouver un moyen terme ? Quelqu’un, que nous connaissons bien tous les deux, a coutume de dire ce mot que je trouve de bon sens: « entre les deux termes d’une alternative il faut chercher le troisième ». C’est cela oui ! Trouver un 3ème terme ! En l’occurrence ici trouver le terme d’équilibre entre : abandon total de soi à la cause que l’on veut défende et abandon total de l’action en faveur de celle-ci. Sans flagornerie aucune je pense que le travail militant accompli à Voie militante fait que tu as désormais acquis un droit de dire qui aujourd’hui te donne des responsabilités auxquelles tu ne peux plus échapper. C’est ainsi et tu n’y peux rien ! C’est ainsi nous n’y pouvons rien !

    Ce bout de billet, rédigé tout d’un trait, n’est pas aussi personnel que tu pourrais l’imaginer ! Je l’écris aussi pour tout ceux qui comme toi, comme moi et combien d’autres, doutent aujourd’hui sur le sens de ces efforts dépensés à la poursuite de leur idéal pour précisément préparer demain une vie meilleure à nos enfants, petits enfants, pour ceux de nos parents, de nos amis et de nos « frères les hommes » – j’ai osé a formule, elle est sincère – bref pour que collectivement nous puissions raisonnablement espérer accéder ensemble à un monde meilleur.

    La nature a horreur du vide! Tu le sais bien ! Il nous faut prendre garde que nos découragements et nos renoncements n’ouvrent pas grande la porte à des mouvements dont l’histoire nous a appris qu’ils n’ont jamais rien à voir avec la République, la Liberté, la Fraternité et l’Égalité.
    Tu connais cher Denis, l’intérêt que je porte à l’œuvre mais aussi à l’histoire d’Antoine de Saint-Exupéry, c’est sur une de ses citations tirée de Terre des Hommes que je clos ce message : «Être homme, c’est précisément être responsable. C’est sentir, en posant sa pierre, que l’on contribue à bâtir le monde.»

    En créant l’espace Voie Militante tu as posé une pierre, en le faisant vivre avec d’autres, à ta mesure et à celle de ceux qui par l’échange on fait son développement, tu contribues, vous contribuez à bâtir « le monde ». Si de fait tu ne sens plus cela alors oui tu dois arrêter !

    Mais sincèrement je ne crois pas que le temps est venu! Salut mon pote ! Et n’oublie pas «Si tu ne donnes plus, tu n’as rien donné.» c’est aussi d’Antoine de Saint-Exupéry et c’est tiré de Citadelle son dernier texte.
    Bernard FRAU

  8. La démocratie n’est pas facile à vivre; mais doit on dire « la » ou « les » démocratie(s).Je pense à ce qu’évoquait Raymond Barre : « le microcosme ».Y a t il en effet, la démocratie du peuple et la démocratie de l’appareil? avec ses alliances, ses renoncements, ses magouilles…
    Des questions de fond se posent: Il était évident que Martine Aubry ne serait pas choisie puisque, entre les deux tours, aucun candidat ne lui a apporté son soutien et pourtant elle est première secrétaire du PS. Que représente une première secrétaire que personne ne soutient?
    La deuxième question de fond dure depuis des années; on a dit, à l’époque, que le PS devait donné un « coup de barre à gauche ». Jamais ce coup de barre n’a été donné….Les résultats des primaires le prouvent,….Demain,les français, trompés, risquent d’être déçus …
    Pour ma part, j’attends le programme de Corinne Lepage;après la désillusion créée par EELV, l’unité des écologistes reste à faire,l’écologie reste à affirmer, elle seule peut fournir un projet permettant de transformer la société.

  9. … et dire qu’on nous accuse, nous (les vieux) de tous les maux présents. merci pour ce copier/coller, que j’ai bien envie de mettre sur mon blog

  10. @Denis,

    C’est vrai qu’on s’expose beaucoup quand on tient un blog et qu’on est facilement « manipulé » par les prêcheurs/commentateurs de tout poil.

    Je crois qu’il ne faut surtout pas « se mettre en danger personnel ».

    Je regrette ta décision, mais la comprend.

    Amitiés.

  11. Salut Denis,

    bravo pour tout ce que tu commets, a commis, et commettras encore, car les adieux sont faits pour dire à vous revoir j’espère.

    Amitiés,

    nono

  12. @tous Merci. Etant en déplacement, je n’ai pas le temps de vous répondre. Je prendrais le temps d’une réponse un peu plus « structurée ».

  13. @Denis

    Et moi qui commençais à prendre plaisir à publier dans ce blog!

    Tant que les gens penseront dans le cadre actuel ils éliront des politiciens qui leur vendent des idées contenues dans le cadre actuel. « Si le seul outil que vous avez est un marteau, vous tendez à voir tout problème comme un clou » disait je ne sais plus qui.

    Dans tous les cas il est fort dommage de laisser tomber pour des politiciens sans envergure même si la prise de distance est probablement nécessaire, il est toujours utile de donner des informations qui sont absentes de la médiacratie.

  14. @Yann Tu peux continuer sans problème ! Que vive Voie Militante, mais sans moi !

  15. Les grands changements de notre société se font en dehors des partis politiques et des appareils.
    Ces partis n’offrent aucun espoir au peuple.
    Les citoyens ne veulent pas de »rêve », ils sont dans l’agi.Ils veulent du concret.
    Ils ne veulent pas qu’on leur raconte n’importe quoi,comme l’a fait F.Hollande dans ses discours.
    Moi,je fais toujours mes calculs.
    Que représentent François Hollande'(ou Martine Aubry) en France?
    Il y a 42 millions d’électeurs pour la France.
    François Hollande vient d’obtenir 57,70% de 2,8 millions d’électeurs.
    Cela représente: 1,62 millions de voix pour lui.
    Par rapport aux 42 millions d’électeurs,cela représente 3,85%.
    Quand on connaît toutes les querelles assasines intérieures à son parti, comment être crédible?
    Il n’y a aucune base solide.
    Nous rentrons dans une époque de rupture totale avec tous les »Merlins enchanteurs » qui par un coup de baguette magique nous emmèneraient dans un carrosse doré avant les présidentielles et qui ne pourront nous offrir qu’une citrouille .

    Je comprends bien le recul nécessaire de Denis, car,on va droit dans le mur, et il faudrait que le peuple réagisse ,ce sera à lui de trouver les solutions de son avenir en virant tous ces partis qui sont là pour le ruiner.
    Après les révolutions arabes,il est clair que les prochains à se révolter seront les français et les européens.

    Denis,merci encore d’avoir accueilli sur votre blog des gens en toute impartialité.
    Ne croyez surtout pas que tout ce temps passé sur le site a été inutile.
    C’est quand même par les blogs qu’on a réussi à démystifier la réalité du mouvement écologiste.

  16. En 2012, pour la première fois, j’envisageais de voter pour un candidat socialiste au premier tour d’une élection. Le projet socialiste était potable et l’UMP a mené pendant 5 ans une politique détestable. Sauf que là, le « peuple de gauche » a désigné François Hollande comme candidat! François Hollande? Mais si rappelez-vous: celui qui était considéré comme le dernier des tocards au congrès de Reims. 10 ans de présidence de parti, 2 élections présidentielles perdues et 2 projets socialistes insipides plus tard, le voilà qui fait un régime, qui en fait son principal argument de campagne et qui est désigné candidat!

    Quel sont ses apports au projet du PS? Les contrats de génération: belle niche fiscale qui évite de traiter le problème de fond de l’emploi. Second apport: recréer poste pour poste les emplois supprimés par le gouvernement dans l’éducation nationale. Du pur clientélisme. Bref il s’agit toujours de la même vieille gauche héritière de Jospin. De toute façon, comme disent les guignols (via la bouche de la marionnette de Chirac): « en 2012, même un cochon pourrait battre Sarkozy ».

    « La gauche molle » risque de lui coller à la peau pendant toute la campagne…

  17. Denis,

    C’était un plaisir de te lire.

    J’espère que tu reviendras dans quelques temps avec peut être un blog perso.

    J’espère que tu continuera à Twitter quand même :)

    Profite bien de tes proches.

    Amitiés,

    Arnaud

  18. @Arnaud

    Merci, même si je préfère la critique au compliment. J’y vois personnellement plus de vérité.

    Je ne sais pas ce que je ferai après le 6 mai 2012. Le format de Voie Militante me convenait parfaitement. Homme de gauche, j’ai toujours préféré la démarche collective à une démarche personnelle. J’avoue être toujours surpris de tout cet étalage d’égotisme venant de gens qui se prétendent de « gauche » dans la blogosphère.

    Tâche de rester toi-même.

  19. Je comprends ta Décision mais ne l’approuve pas. Tu as encore bcp de choses à nous dire et à partager avec nous. La bataille des idées ne s’arrête pas au PS ni à la perte d’une élection.J’ai ré-écouté les discours de Ségolène Royal; elle y ré-affirme les valeurs qui nous ont unis et déclare qu’elle n’y renoncera pas. devons-nous laisser gagner les banksters et la finance internationale et leurs représentants? La vie politique est faite de hauts et de bas.Il y a des combats qui se gagnent cent ans après. Le Premier Ministre Grec vient de demander l’organisation d’un Référendum à la grande colère de l’Élysée; ne serait-ce pas un début?Les peuples finiront par se réveiller même si cela s’avère très dur en France, où l’on assiste plus à un comportement moutonnier fabriqué, entretenu et encouragé par les médias et les Agences de propagande et de Comm de Libéralisme triomphant. Nous assistons en France à ce qui se passait dans les pays de l’EST en matière de manipulation et de formatage des esprits et des comportements politiques.
    Votre Blog qu’on avait le plaisir de consulter pour s’aérer l’esprit va-t-il nous priver de cette bouffée d’air pur?
    Nous en avons marre de lire la même chose partout; et si on se serrait les coudes pour ne pas nous laisser bouffer?
    En abandonnant tout, nous réagissons comme ceux qui ont enterré Ségolène Royal s’attendaient à nous voir réagir. Et si on gardait la tête haute et qu’on contr’attaquait?
    Amitié fraternelle!

  20. @Denis,
    je voulais te dire que je reste fidèle à Ségolène Royal et à. l’esprit de « Voie Militante »; en ce qui concerne Hollande… surtout quand j’écoute ses amis et son « épouse » qui se proclame déjà première dame, je dis comme toi que je ne voterai pas pour lui; je ne le descendrai pas publiquement; pas besoin d’aider l’UMP dans son combat contre la Gauche, mais je ne voterai pas pour lui, pas pour le Front de gauche non plus et encore moins pour EELV qui ont fait des calculs mesquins: ils ont fait battre Ségolène Royal qui était plus proche d’eux pour ramasser nos voix; ils n’auront pas la mienne, car je sais que le combat d’idées est un long combat et j’aimerais voir aboutir celui que j’ai eu le plaisir et l’honneur de mener avec vous tous et avec Ségolène Royal.
    Je souhaite que vous vous reposiez et que tu nous reviennes. Les idées nourrissent l’esprit et personnellement, je ne veux pas me passer des tiennes.

    Amitié fraternelle

  21. @Elly

    Ce que tu me dis me bouleverse. Je t’en remercie très chaleureusement.

    Concernant Ségolène Royal, j’ai un point de désaccord total. Elle a vendu son ralliement contre la présidence de l’Assemblée Nationale. Elle s’est discréditée, définitivement. Faire de la politique autrement… La gauche est loin d’avoir gagné en 2012. Pour ma part, je ne voterai pas pour Hollande en 2012 quelles que soient les circonstances. Il vaut mieux encore perdre une élection que de vendre son âme au diable.

Laisser une Réponse

*