La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Vous étiez en manque ?

Par      • 23 Juin, 2008 • Catégorie(s): Blog  Blog    

Au vu des scores de la journée, l’absence du blog de Brionne semble avoir créé une réelle impatience. J’en suis désolé… D’abord, cela m’a fait un peu de repos. Et puis, cela m’a permis de réfléchir. Pour moi, ce sont devenus des moments si rares ! ;+)

Une impatience contrastée tout de même… Car, hormis Alain Rey (merci pour tes coups de fil), Jean-Paul Picard, Virginie, Pierre et José Alcala (encore un grand merci sincère à vous José), qui s’est vraiment soucié de notre silence ? A vrai dire, personne. Personne des 1200 à 1500 visiteurs uniques / jour. Le Web est une terre ingrate. Sachons-le.

Voie Militante Voie Militante

Tags :

7 Réponses »

  1. On ne voulait tout simplement pas faire exploser ta boite mails perso… ingrats non, mais inquiets certainement, surtout après ton dernier coup de blues !

  2. Merci à toi Emmanuel, le fidèle des fidèles.

  3. j’ai eu peur que tu sois piratee ce soir nous avons eu la visite de yves leonard a notre reunion de section

  4. @Céline

    Yves est de bonne volonté.C’est, de surcroît, un homme brillant. Mais il ne se passera rien. Et le pire, c’est que tout le monde le sait. Surtout les 40% de socialistes qui ont votés pour lui.

    La raison peut être parfaitement déraisonnable.

  5. A.G. de la Section P.S. d’Evreux du 24 Juin 2008-
    Maison de Quartier de La Madeleine.
    En présence de Yves Léonard, 1er Secrétaire fédéral.

    Intervention de Bernard Bonnechère, militant de la Section d’Evreux,
    membre du Conseil Fédéral de l’Eure

    Mes Chères et chers Camarades.,.. Ce n’est pas une formule anodine pour moi !
    Ou lorsque j’écris : « amitiés socialistes ». Ce n’est pas non plus une simple formule de politesse :
    Mais c’est pour dire sincèrement mon amitié pour chacune & chacun de mes Camarade, membre de mon Parti !
    Pas toujours facile de dire tout haut ce que l’on pense et cela, en toute amitié, en toute camaraderie !
    Il faut avoir un peu de courage pour se confronter à des points de vue différents, divergents ?Mais nous ne pourrons avancer que par la confrontation des idées, et aussi par l’acceptation de la remise en cause de vues personnelles, donc par la volonté d’aboutir à une ligne politique commune !
    Pas d’opposition systématique, mais étant minoritaires continuer à dialoguer, même si cela se fait parfois « vivement », et aussi, étant majoritaire respecter les avis contraires et chercher à convaincre et non à imposer.

    La Section d’Evreux a besoin de se remettre en cause et prendre la mesure de ses échecs aux dernières élections. Des questions se posent, comme par exemple :
    – Le Secrétariat a-t-il toujours bien « assuré » sa responsabilité durant cette dernière période, depuis le Congrès du Mans ?
    – La Commission Administrative a-t-elle remplie tout son rôle ?
    – Les nouveaux adhérents ont-ils été bien accueillis ?
    – Les Statuts ont-ils été bien respectés ?
    Chacune et chacun d’entre vous, mes Camarades, y a réfléchit, je pense ?

    Pour ma part, ma réflexion me conduit, ce soir, à vous proposer de voir comment ensemble nous pouvons repartir de l’avant et faire de notre Section une belle organisation, capable de mener les combats futurs – mais aussi urgents.
    Voir comment, si l’on veut participer au changement de société et agir pour faire progresser la conscience politique autour de nous, ici à Evreux et dans toute l’Agglomération.
    Pour cela il nous faut un nouveau fonctionnement, une organisation différente de ce qui s’est fait jusqu’à maintenant.

    A l’issue du Congrès, en Novembre prochain une nouvelle Commission Administrative sera formée à la suite du vote des adhérents sur les Motions en présence
    (Il nous faut fixer le nombre de ses membres : 13 membres en plus du secrétaire et du trésorier, donc une C.A. de 15 siéges me semble bien !)
    La C.A. doit se réunir régulièrement, et non pas au bon vouloir du Secrétaire de Section.
    Elle doit exercer pleinement ses responsabilités politiques envers le Secrétariat et l’assemblée des militants.
    Il faut une C.A. qui soit avant tout la commission permanente entre deux Assemblées Générales de Section. (voir les Statuts)

    Il faut un Secrétariat qui organise la tâche militante sur le « terrain », au contact des habitants, citoyennes/citoyens de notre Cité et de la Communauté d’Agglomération d’Evreux (formée pratiquement des 4 Cantons, qui sont aussi les 2 circonscriptions législatives).

    Un Secrétariat qui anime une Section visible et active, sur tout son territoire et dans tous les domaines de la vie publique, par la présence constante de ses militantes et militants.

    Il est possible, avec de la volonté, de mettre en valeur les talents et les bonnes dispositions de nombreux adhérentes et adhérents. J’en suis convaincu !

    Il faut bannir le découragement, la zizanie, l’hypocrisie qui nous décrédibilisent aux yeux de la population et de nos Camarades de la Fédération.
    J’aspire à un autre climat pour notre Section, un climat de sincère camaraderie, un climat de confiance et de ténacité !

    Mes chers Camarades, ne nous précipitons pas pour établir des règles intransigeantes, que nous ne saurons pas respecter. Continuons à réfléchir jusqu’au Congrès de Reims, d’ici Novembre, et à ce moment là, les candidats feront leurs propositions, quant au fonctionnement et au « Règlement intérieur » de notre Section d’Evreux,

    Par leurs votes les adhérents et les adhérentes trancheront et leurs choix auront valeur d’engagement !

  6. Dans notre petite section du Neubourg, perdue sur des terres UMPistes, Yves Léonard s’est décommandé, de crainte certainement que l’assemblée ne soit trop clairsemée, Euro de football oblige. Sa visite est donc reportée… en septembre ! autant dire que nous ferons sa connaissance 5 mois après son élection… Fin du commentaire.

  7. Merci à José Alcala, car avec lui on a tous su que tu étais en « maintenance », et on ne s’est pas inquiété!
    A part ça je suis un peu déçu par la défaite des Turcs : une victoire en coupe d’Europe aurait été un joli pied de nez à ceux qui se posent des questions sur son appartenance à l’Europe que l’on veut construire!