La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Histoire d’une photo autour du mur des fédérés

Par      • 8 Mai, 2009 • Catégorie(s): Blog  Blog    

Lorsque Virginie a mis en ligne l’article d’Hélène Ledoux, j’avoue que je ne m’attendais pas à autant de rebondissements.

Le mur des fédérés 2009 !

Très occupé par des affaires familiales qui exigeaient que je me mobilise davantage pour ma famille que pour le blog Voie Militante, j’ai eu la désagréable surprise de me faire « traiter » de censeur par mon ami Alain Rey alors qu’il n’en était rien. Nous nous en sommes expliqués directement. L’affaire est close.

Et puis, j’ai reçu des pressions directes ou indirectes toujours très amicales pour me dire tout le mal que pensent certaines personnes de mon ami Alain Rey. Évidemment, j’ai bien compris qu’Alain les dérangeait. Oui, Alain dérange par rapport à la pertinence de ses écrits, par le fait qu’il ne se cache pas d’être franc-maçon et par le fait que nous partageons un diagnostic très sévère sur le Parti Socialiste. Là où je me dissocie d’Alain, c’est que je crois, pour ma part, que la vie politique française souffre d’une confusion de « patrimoine ». Désolé du caractère mystérieux de ma formulation ! Je n’en dirai pas plus.

Le mur des fédérés 2009 !

Là où je suis plus étonné, c’est de savoir que notre expression collective puisse déranger à ce point. Mais, au fait, qui dérange-t-on au juste ? Mes anciens camarades de la Fédération du Parti Socialiste de l’Eure ? J’en doute. Et puis, mes remarques répétées sur l’état d’abandon du blog de la fédération auront fini par payer. Le blog vient en effet d’être refait à neuf. Par des seino-marins ?

Mes très chers anciens camarades, vous pourriez au moins me dire merci pour être parvenu (à moi tout seul ?) à faire changer les choses de l’extérieur alors que nous n’y parvenions pas de l’intérieur. C’est d’ailleurs une des leçons que j’ai tirée de mes 3 années au Parti Socialiste.

Qui d’autres alors ? Mes anciens compétiteurs lors des dernières élections cantonales ? C’est vrai que, lors de la dernière diffusion de tracts Europe Ecologie sur le marché de Brionne, j’ai encore dû essuyer des remarques déplacées et désobligeantes à mon endroit. Je tiens à préciser qu’il ne s’agissait pas des représentants des partis de droite, qui, malgré tous leurs défauts, n’ont pas celui de la mauvaise foi et des mauvaises manières.

Non. Nous dérangeons parce que nous tâchons, parfois assez maladroitement j’en conviens, de mettre à la lumière quelques éléments de compréhension de la vie politique locale et nationale. Ce qui dérange, c’est que nous essayons de mettre de la transparence là où certains se complaisent dans l’ombre de petits princes pour de sinistres raisons alimentaires. La gauche et le Parti Socialiste notamment sont en train de crever de ces gens qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, se réfugiant derrière des rhétoriques qui ont le mérite d’agir en soporifiques. Croyant la faire vivre, recroquevillés sur les baronnies locales et autres potentats, ils tuent la gauche politique dans notre pays. Ils sont, en fait, devenus les ennemis du peuple qui, d’ailleurs, ne s’y trompent pas, préférant la droite à ces usurpateurs de la gauche politique. Je pense, même, compte tenu de leur capacité de nuisance, que les Français ont fait acte de bon sens. C’est aux militants de ces partis de se révolter contre ces dignitaires de l’inutile pour que nous ayons la capacité de proposer une réelle alternative à des politiques qu’ils ont contribuées à mettre en place et qui ont détruit notre modèle social.

La politique ne doit plus être une affaire de « territoires ». Il est plus qu’urgent de se mêler de ce qui ne nous regarde pas.

Mon cher Alain, permets-moi un emprunt pour une fois… Aujourd’hui, j’ai dit !

Autres photos du mur des fédérés trouvées sur Internet

Crédit photos pour 2009 : Hélène Ledoux, Amis et passionnés du père La Chaise

Voie Militante Voie Militante

Tags : ,

4 Réponses »

  1. Et c’est bien dit Denis !
    Non mais ! ;+)

  2. je suis allé a PARIS cette semaine et j’ai voulu aller au mur des fédérés, rendre un hommage au Colonel FABIEN et aux communards. Je n’ai pas vu la plaque commémorative aux communards massacrés par cette ordure de Thiers ( qui a encore des rues a son nom) Ai je mal regardé ?

Laisser une Réponse

*