La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Blogueur influent ?

Par      • 7 Jan, 2010 • Catégorie(s): Blog  Blog    

Ce matin, j’ai eu l’honneur et l’avantage d’apparaître sur une liste qualifiée de blogueurs influents. Alors mettons les choses au clair.

Le blogueur influent ne serait-il pas à la politique ce que Robert Redford serait à l’oreille des chevaux ? Une sorte de murmure que le blogeur est le seul à entendre, croyant être écouté…

Qui suis-je ?

Je suis un professionnel de l’informatique, de la veille et aussi du référencement, spécialisé notamment dans les techniques de marketing viral et aussi dans le logiciel libre.

Quand j’ai découvert le blogging en 2004, je ne savais même pas ce que cela signifiait. Et puis, il y a eu mes « aventures » politiques dans lesquels j’ai été tout autant acteur que spectateur : le Parti Socialiste en 2005, la section de Brionne et le blog Brionne 27 en 2006, Désirs d’avenir, la e-campagne des Présidentielles de 2007, Voie Militante et mon départ du Parti Socialiste en 2008, Europe Écologie et la e-campagne des Européennes en 2009 où je fus un peu plus actif.

D’où viens-je ?

La remontée dès novembre 2009 dans le top 100 Wikio des blogs politiques a amené de nombreuses personnes à s’intéresser à Voie Militante. J’en suis le premier heureux. Je pense que les différents rédacteurs (Alain Rey, Jérôme Pasco, Arnaud et Virginie, moi-même peut-être) qui se sont succédés ont produit un travail de qualité et que c’est ce travail qui, au final, aura payé. Je les invite à réécrire sur cet espace commun qui est le leur au même titre que j’invite socialistes, radicaux, démocrates et écolos à participer au contenu de Voie Militante ! Ces colonnes vous sont ouvertes.

Où vais-je ?

Pour autant, ne nous méprenons pas. Je n’ai pas fait tout ça pour ça… un « misérable » classement et, pour celui qui en aura compris son mécanisme assez peu subtil à vrai dire, vous n’aurez aucun mal à vous y glisser dans le top 100. Son aspect totalement artificiel n’aura échappé à personne. Et il n’y a que les blogueurs « intelligents » pour ne pas en comprendre le mécanisme ! ;+)

La plupart des blogs qui y figurent n’y sont pas pour leur audience, leur influence supposée. Ils y figurent pour des raisons de « copinage ». Certains d’entre nous aiment à briller. J’aimerais parfois qu’ils brillent par le contenu de ce qu’ils écrivent . Et, franchement, en dehors de nous resservir un antisarkozysme froid et liquide sur le plan de l’expression neuronale, y a vraiment pas grand chose à se mettre sous la dent.

Influence supposée ou bien réelle ?

Influence supposée ou bien réelle ?

Aujourd’hui, en vue des régionales et surtout des présidentielles, la guerre fait rage au sein de ce classement entre deux « gauches » : une gauche de « réaction » et une gauche de projet. Marchais contre Mitterrand ? Mitterrand contre Rocard ? La CGT contre la CFDT ? Martine contre Ségolène ? 56% des électeurs aux dernières européennes ont fait leur choix sur la base de ce qu’ils ont lu sur Internet.

L’initiative du No No Sarkozy Day s’inscrit clairement dans la volonté des blogueurs roses-verts-oranges de se refaire la cerise par échange de liens réciproques pour mettre en avant leur influence supposée. Bidouille, nombrilisme narcissique ou manipulation ? Je m’étais récemment posé la question. N’allons peut-être pas chercher trop loin.

Crédit photos : cinémotions, Vie de viabloga, Oleg Korneitchouk

Voie Militante Voie Militante

Tags : ,

10 Réponses »

  1. En ce qui concerne le NSD, le buzz fait qu’on en parle même dans un journal du Québec, la dépèche Reuters a eut son effet. Donc l’influence n’est pas nulle, puisqu’elle est reprise par la presse conventionnelle dans certains cas.

  2. @ Rimbus
    quel sera le résultat final?le NSD n’est qu’une pétition numérique et qui ne concerne qu’ un nombre limité
    de personnes voir de blogueurs.le tout sauf Sarkosy me parait désuet et les élections sont le seul barrage pour nous opposer à sa réélection en 2012 .
    max de beuzeville

  3. le mouvement contre cette journée est porté par Mancioday, militant Villepiniste, qui a niqué tout le monde en imposant ses idées. Une élection se prépare sur un socle contestataire. Tout le monde sait que ce n’est pas en appelant un politique à la démission qu’il le fait. Montrer son opposition à un élu qui a trompé ses électeurs avec de fausses promesses est un acte démocratique.

  4. @Rimbus
    ton socle contestataire se résume à pas grand chose et la pierre angulaire de ce socle est un militant
    villepiniste .mauvais scénarii et drôle de solution.
    max de beuzeville

  5. tu n’as pas pigé, Mancioday essaye pour des raisons personnelles de faire capoter cette histoire, mais le buzz est en train de prendre et le socle contestataire (les citoyens mécontents) commence à se cristaliser sur cette idée. Lire les message sur la page Facebook n’est pas inutile pour se faire une opinion. Une bonne partie de la blogosphère suit le mouvement, les messages de soutiens sont de plus en plus nombreux.
    La question est abordée de manière positive par JFK sur son blog, Reuters a fait une dépèche, Birenbaum a constaté le phénomène sur E1 et la presse relaie, même la presse québécquoise ! En 3 semaines c’est assez positif.

  6. je voulais vous signer
    que non
    sur une toccata de bach
    mais sur les variations Goldberg
    la re-création de
    http://www.perceptibles.blogspot.com
    blog qui
    modestement
    et à la couleur indéfinissable
    tentera de parler
    d’écologies,
    d’élections,
    de régionales

  7. Dis donc Denis, tu m’as mise en avant dernier… c’est pas la galanterie qui t’étouffe ! ;+) Sans compter qu’après toi je suis, je crois, la personne qui a le plus écrit…
    Bon, je ne vais pas te laisser tout seul, je vais revenir, comme ça tu seras encore plus influent ! ;+)
    Et pour les mauvaises langues non je ne suis pas de celles qui partent et qui reviennent pour s’amuser, il y a simplement dans la vie des circonstances parfois qui font qu’il vaut mieux faire le dos rond un moment… avant de mieux revenir.

  8. @Virginie

    Grand merci et meilleurs vœux à toi et à ta famille.

  9. Mais je t’en prie Denis ! Entre frère et soeur d’idées c’est bien normal.
    Bonne année à toi !