La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Un violoniste virtuose joue dans le métro et personne ne le voit !

Par      • 20 Jan, 2014 • Catégorie(s): Musique  Musique    

 L’expérience a été réalisée par le Washington Post, le vendredi 12 Janvier 2007 à une heure de pointe. Le virtuose Josua Bell joue avec son Stradivarius 6 morceaux classiques pendant 43 minutes. 1097 personnes sont passées devant lui sept seulement s’arrêtèrent. Les enfants n’ont pas été comptabilisés dans ces chiffres mais beaucoup qui étaient accompagnés par un adulte ont tenté d’écouter et de regarder le violoniste. Et, bien sûr, les parents préoccupés par des choses autrement plus sérieuses comme ne pas manquer leur divertissement télévisuel les en empêchèrent.

Aliénation d’une vie compartimentée fermée à la beauté du monde si cette dernière n’est pas organisée et mise en scène par une entité supérieure (concerts, festivals, expositions…) !

Pourquoi je vis, d’après Boris Vian

Boris VianPourquoi que je vis
Pourquoi que je vis
Pour la jambe jaune
D’une femme blonde
Appuyée au mur
Sous le plein soleil
Pour la voile ronde
D’un pointu du port
Pour l’ombre des stores
Le café glacé
Qu’on boit dans un tube
Pour toucher le sable
Voir le fond de l’eau
Qui devient si bleu
Qui descend si bas
Avec les poissons
Les calmes poissons
Ils paissent le fond
Volent au-dessus
Des algues cheveux
Comme zoizeaux lents
Comme zoizeaux bleus
Pourquoi que je vis
Parce que c’est joli

Boris Vian

Sources : Pearls Before Breakfast

 

Voie Militante Voie Militante

Tags :

4 Réponses »

  1. Là, tout est dit sur l’époque !

  2. Et ?
    Qu’est ce qu’il vient nous casser les pieds dans un lieu public ? On le subit et on le choisit pas. C’est pas la même chose. Votre raisonnement présente des biais. Comme tous les raisonnements non scientifique et idéologique, même le mien, j’imagine.
    Alors laissez les gens s’aliéner dans les théâtres et opéras s’ils le souhaitent.
    Je vous soupçonne d’être un chercheur de moment de grâce à la NKM. C’est beau.
    Alors vos histoires d’entités supérieures forcement capitalistes hein…

  3. @dfs

    Vous voulez parler de superstructures ? ;+)

  4. L’homme apprécie les belles choses qu’en ayant connaissance de leurs supériorités par rapport à la lie. A moins d’être expert dans le domaine, il est difficile de reconnaître le génie. Surtout en musique classique.

    Pour un équivalent faite le test simple :

    Prenez un bouteille de vin grand cru et mettez y un vin moyen. Peux de gens feront la différence.

    A prendre en compte aussi que l’on ne s’attend pas à écouter un virtuose dans le métro.

    L’auteur de cet article est si sensible que cela a la « beauté du monde »

    Je ne vois pas où vous voulez en venir.

    :-)

Laisser une Réponse

*