La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Godard : nous sommes tous des morts en permission

Par      • 21 Mai, 2010 • Catégorie(s): Cinéma  Cinéma    

Dans l’interview donnée à Médiapart, à l’occasion de la sortie de Socialisme. Jean-Luc Godard avoue avoir du mal avec Dany Cohn-Bendit. Il n’est pas le seul. Il lui parle du livre Effondrement. « Les sociétés ne savent pas qu’elles vont disparaître. Au montage, on a tout dans les mains […] Vous avez tout dans les mains : passé, présent, avenir.[…] Même dans la vie, on n’a pas ça.[…] Au montage, y a pas d’espérance. […] Je me contente de faire des films.« 

J’aime le cinéma de Godard. Pas tout. J’avais aimé notamment Prénom Carmen avec Maruschka Detmers ! Mais plus encore… Je vous salue Marie. J’aime sa voix chevrotante. J’aime sa détermination. J’aime sa vision du cinéma. Être ailleurs… là où on ne peut pas être ! ;+)

L’interview dans MediaPart

La bande annonce de socialisme

Crédit photos : Amazon, Mag Elle Aime

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

2 Réponses »

  1. @ Denis,

    Oui… aller là où nous ne sommes jamais allés… et de tout son coeur…
    « L’exigence personnelle c’est de chercher à être ce qu’on ne peut pas être » !

    Pour ma part, je me souviens de la sublime musique du film Le Mépris (http://www.youtube.com/watch?v=aUs4awmb3-o) et de cette réplique culte « Et mes fesses, tu les aimes mes fesses ? ». ;+)

  2. mais de tous ses films ,Pierrot le fou a ma préférence
    bon week-end
    max de beuzeville