La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

La santé en morceaux

Par      • 5 mai, 2013 • Catégorie(s): Santé  Santé    

Le docteur Marabout de ficelles !A l’occasion d’une discussion avec ma sœur Nathalie, nous devisions de la qualité de soins dans notre beau et grand pays. J’éviterai de vous parler de ce charlot – qui ose encore s’appeler médecin – qui voit son “patient” au bout de 30 ans, à plus de 70 ans comme un solide gaillard, alors qu’il souffre d’une pleurésie ! Je ne parlerai pas non plus de cet homéopathe qui maraboute son patient à coup de gouttes et de granules, incapable qu’il est de voir chez son “client” les symptômes d’une grave maladie. Que dire encore de ce brillant psychologue qui, en pleine “thérapie”, prend le temps de répondre aux appels reçus sur son téléphone mobile !

La vision systémique

Dans tous les secteurs de l’activité humaine, nous avons cloisonné et catégorisé outrancièrement, croyant que nous y gagnerions en efficacité. Cette vision verticale de la société ne correspond plus vraiment à la réalité de son fonctionnement. Nous sommes passés depuis la fin des années 1990 en mode “hypertexte” et les “grands” organisateurs de notre petit monde le voient toujours à la manière d’Henry Ford, croyant aux vertus du stakhanovisme. Les hôpitaux français ne dérogent pas à la règle. Nous avons voulu les spécialiser au point où il est permis de se poser la question de savoir si nous sommes encore en capacité de soigner des pathologies multiples ! Le corps est un système dans lequel nos organes interagissent.

Voie Militante Voie Militante

La santé en morceaux
2 votes, 5.00 avg. rating (99% score)

Tags : , , , , , , ,

Une Réponse »

  1. J’abonde dans ton sens Denis.
    Je me suis déjà entendu dire chez mon Généraliste que je consultais pour plusieurs soucis : “une chose à la fois “, sous-entendu qu’il me faudrait revenir pour mes autres problèmes. Bon, pas simple dans nos contrées Euroises de changer de MG compte-tenu de la densité médicale…
    C’est anecdotique, certes, mais traduit à plus grande échelle dans les hôpitaux, avec la tarification à l’activité, les spécialistes ont tout simplement oublié qu’ils étaient avant tout des médecins.

Laisser une Réponse

*