La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Martine Aubry : l’écologie aux abonnés absents !

Par      • 4 Mar, 2011 • Catégorie(s): Parti Socialiste  Parti Socialiste    

En mai 2008, les militants du Parti Socialiste votaient à une écrasante majorité la déclaration de principe. Dans l’article 3 de cette déclaration, vous pourrez y lire notamment :

Art. 3

Le développement durable doit permettre de répondre aux besoins du présent, sans compromettre l’avenir des générations nouvelles. Les finalités du socialisme démocratique portent pleinement la volonté de préserver notre planète aujourd’hui menacée particulièrement par les risques de changement climatique et la perte de la biodiversité, de protéger et de renouveler les ressources naturelles, de promouvoir la qualité de l’environnement. Cette nécessité demande des réponses qui ne privilégient pas la rentabilité immédiate, mais concilient l’intérêt général et les intérêts particuliers. Conscients de l’étroite interaction des activités humaines et des écosystèmes, les socialistes inscrivent la prise en compte de la planète au même rang de leurs finalités fondamentales que la promotion du progrès et la satisfaction équitable des besoins.

A l’époque, nous étions nombreux à penser que le Parti socialiste allait en finir avec la sous-traitance aux Verts – devenus aujourd’hui EELV – des questions d’écologie politique !

Chassez le naturel et il revient au galop !

Martine Aubry guérie du daltonisme !

Et puis, patatras !!! Sans attendre le vote des militants, Martine Aubry a indiqué que le projet socialiste était sur le point d’être finalisé. Drôle de conception de la démocratie ! Elle aura sans doute confondu le projet socialiste avec la publication de son catalogue personnel de bonnes intentions.  Il en va des projets socialistes comme des naissances : ils éclosent dans les choux de Paris à l’occasion  du passage des cigognes à Lille et à Rouen.

Les propos de Martine Aubry retranscrits par l’agence de presse Reuters font la part belle au chômage des jeunes,  à la police, à la justice et à la  réforme fiscale. Pas un mot, vous entendez… pas un mot sur l’environnement !!! Il est loin le temps de la social-écologie chère à Laurent Fabius et de la déclaration de principes votée en 2008 !

Affaissement de la gauche

Pour l’instant, à Lille, Martine Aubry a fait installer 4500 caméras de vidéo-surveillance. Évoquant l’hôte actuel de l’Elysée, elle parlait d’une présidence de la République affaissée. De 2003 à 2008, Martine Aubry, maire de Lille, a limité l’espace public de la piscine de Lille Sud en le réservant à des femmes musulmanes. Si la République s’affaisse effectivement, elle s’était déjà affaissée à Lille bien avant 2007 !

Crédit photos : BilletReduc.com, La Bataille Socialiste

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

Laisser une Réponse

*