La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Karine Berger, larbin zélé de l’oligarchie financière !

Par      • 21 Mai, 2013 • Catégorie(s): Finances  Finances    

A ceux qui se demanderaient qui est Karine Berger, il suffit d’aller sur la fiche Wikipédia de la député de la socialie française. En 2008, elle est recrutée chez Euler Hermes – un spécialiste de l’assurance-crédit – comme directrice du service des études économiques, membre du comité de direction, puis directrice de la stratégie marketing internationale jusqu’en 2012. C’est à elle que François Hollande – conseillé par Emmanuel Macron ? – et Jean-Marc Ayrault vont confier la neutralisation de la réforme bancaire en la nommant rapporteur du projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires. La montagne aura accouché d’une souris. Il y a une vie après la politique !

Emmanuel Todd pour mieux comprendre qui est Karine Berger !

Emmanuel Todd : Goodbye HollandeC’est dans Marianne qu’Emmanuel Todd a accordé le dimanche 12 mai un interview dans laquelle il parle de Karine Berger en ces termes :

« Les riches ne sont pas un bouc émissaire, ils sont le problème ! [Rires] L’échec de la réforme des banques a été bien analysé par des économistes comme Gaël Giraud. Ce tournant me mène à la conclusion qu’existe au PS une véritable « tendance bancaire », s’opposant non seulement à la gauche du parti, mais aussi à une majorité de parlementaires implantés dans les régions.

La réforme a été neutralisée par la toute fraîche députée PS Karine Berger, qui, je cite Wikipédia, avait auparavant travaillé pour Euler Hermes, filiale du groupe allemand Allianz, aidée par son associée, Valérie Rabault, venue, elle, de la Société générale et de BNP Paribas. Ensemble, elles ont signé un livre au titre visionnaire : Les Trente Glorieuses sont devant nous.

On pourrait aussi citer des gens comme Emmanuel Macron, jeune secrétaire général adjoint de l’Elysée, venu de la banque Rothschild. Le passé de ces personnes, et sans doute leur avenir, à partir de 2017, quand il n’y aura plus qu’une poignée de députés PS à l’Assemblée, sont dans le système bancaire.« 

Source : Marianne / Autre éclairage : Frédéric Lordon

 

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , ,

5 Réponses »

  1. désolé mais je n’aime pas trop qu’on livre l’anathème sur les parcours professionnels à défaut de critiquer les idées et propositions. C’est un peu facile. Et je te dis cela parce que Karine est une chouette fille même si l’on peut être désaccord avec ses positions.

  2. @Juan

    Je ne livre pas d’anathème sur son parcours professionnel. Je dénonce une collusion d’intérêts. C’est très différent !

  3. @Juan

    Il ne s’agit pas de dénoncer des personnes nominativement, il s’agit de dénoncer un système de corruption par mélange des genres en citant des cas concrets. Souvenons nous de cahuzac qui à la tête d’une clinique était membre d’une commission santé à l’assemblée nationale d’ou un doute sur son financement personnel par des labos privés..

    C’est d’ailleurs de mon point de vue l’écueil principal; penser qu’il suffirait d’éliminer quelques brebis galeuses pour que cela aille mieux! non ce n’est pas une affaire d’individus mais de système ou de superstructures :+)

    Les Américains nomment cela les Les « portes tournantes », ce sont ces allers et retours entre le public et le privé . Comment penser que la personne restera objective dans ses choix tout en sachant que après elle retournera dans le privé avec un bon salaire si la loi est favorable à aux intérêts du lobby qu’elle sert?

    D’ailleurs il est amusant que des gens qui se prétendent libéraux puissent accepter les lobbies qui sont une distorsion flagrante de la concurrence! Ah oui le libéralisme c’est pour les pauvres, le communisme pour les riches :+)

  4. Je suis un commerçant dans la circonscription de Mme Berger, J’ai rencontré des problèmes de trésorerie, et la banque ne m’a pas jusqu’à présent soutenu, j’ai licencié trois personnes. J’ai en son temps alerté Mme Berger par deux fois qui n’a même pas pris contact avec moi, ne serait-ce pour me soutenir. J’entrais parfaitement dans le cadre que défend Mme Berger quant au financement par les banques des « hauts de bilan », Voilà un cas concret où Mme Berger aurait eu l’occasion de mettre en pratique les grandes théories qu’elle nous vend sur toute les chaines de télé et radio……

  5. Pour information, il faut étendre le regard au delà du cas de cette femme qui venait d’une multinationale leader mondiale de la finance, et qui a rejoint fort opportunément le président hollande pendant la campagne présidentielle, juste avant de choisir la députation lui permettant ainsi de porter plus tard le projet confié par le président qui ménagea les lourds intérêts des banques .

    Il y a pas mal de noms de gens qui ont travaillé (et qui travailleront ) au ministère des finances à des très hauts postes qu’on retrouve plus tard dans l’organigramme de euler hermes

    La politique fiscale de ce pays dans ces conditions, vis à vis des banques tant que dureront ces échanges de personnels et ce partage de culture et d’informations entre ces deux structures notamment, ( si on fait un inventaire dans d’autres domaines comme celui de la santé par exemple , on trouvera sûrement les mêmes flux ) n’a absolument aucune chance d’évoluer vers plus de contraintes et de justice .
    Et les financiers continueront d’affamer et ruiner les populations les plus pauvres .

    Il reste à inventer de nouveaux flux pour l’argent .

Laisser une Réponse

*