La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

1616 milliards pour les banques entre 2008 et 2011 !

Par      • 5 jan, 2013 • Catégorie(s): Finances  Finances    

Les banquiers européens ont un appétit insatiable !Le rapport publié le 21/12/2012 est un excellent travail de la commission Européenne de Bruxelles, dans lequel vous pourrez apprendre avec une joie non dissimulée que le total des aides publiques européennes données au secteur bancaire entre octobre 2008 et décembre 2011 a atteint la très modique somme de 1 616 milliards d’euros… contre 82.9 milliards à l’économie réelle!

Concernant les aides apportées aux banques :

  • 1 174 milliards d’euros afin de renflouer leurs liquidités,
  • 442 milliards d’euros pour soulager leur solvabilité et les délester de leurs créances toxiques.

Rassurez vous contribuables : votre argent n’a pas été donné aux fainéants et dépensiers latins qui ne savent pas gérer leur banques, mais à de sérieux gestionnaires !

  • 19% pour le Royaume-Uni : nous pouvons être contents que nos impôts renflouent la City afin que les riches exilés fiscaux français puissent aller y payer moins d’impôts… à nos frais.
  • 16% pour l’Irlande pour leur permettre de continuer le dumping fiscal… à nos frais.
  • 16% pour l’Allemagne, afin que les donneurs de leçon allemands puissent continuer à nous donner des leçons de bonne gestion… à nos frais !

Un coup de grâce apporté à l'économie irlandaise ?Si, dans le cas Irlandais, une partie des aides a probablement servi à éponger l’éclatement de la bulle immobilière, il est clair que dans le cas du Royaume-Uni et surtout en Allemagne c’est pour sauver les  actionnaires, créanciers obligataires, investisseurs, spéculateurs… qui ont fait des placements bien trop risqués.

Les aides accordées à l’économie réelle l’ont été dans un cadre temporaire !

Afin d’éviter l’assèchement du crédit, les états, quant à eux, ont dépensés 82.9 milliards pour l’économie réelle. Notons qu’il est précisé que les aides accordées à l’économie réelle sont temporaires.

Les aides accordées au banques sont, quant à elles,  destinées à perdurer !

En dehors des centaines de milliards prêtés par la BCE, l’année 2012 aura vu les banques espagnoles bénéficier d’une première tranche de 39 milliards d’euros (10% des actifs pourris espagnols). Le système bancaire de la gigantesque île de Chypre a reçu de son côté 10 milliards d’euros !!!

Tout cela explique en partie pourquoi la bourse monte alors que l’économie sombre.

Crédit photos : lefigaro.fr , rede.outraspalavras.net

Voie Militante Voie Militante

1616 milliards pour les banques entre 2008 et 2011 !
3 votes, 5.00 avg. rating (99% score)

Tags : , , , , , , , , , , ,

Une Réponse »

  1. Excellent billet qui a le mérite de replacer les choses dans leur contexte !

Laisser une Réponse

*