La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Jean Roucas au Front National

Par      • 16 sept, 2013 • Catégorie(s): Extrême-droite  Extrême-droite    

Jean Roucas, la belle prise symbolique du Front National de Marine Le PenLa politique, c’est avant tout du symbole. Et la prise du Front National, en la personne de Jean Roucas, contrairement à ce qu’ont pu en dire ce matin Thomas Legrand et Patrick Cohen sur l’antenne de France Inter, fait partie des signaux qui devraient nous inquiéter collectivement. Jean Roucas, c’est cet imitateur dont la voix animait les personnages du Bébête Show inventé, dans les années 1980, par un certain Stéphane Collaro. A l’époque, Jean Roucas raillait le Front National et Jean-Marie Le Pen en Pencassine.

La tentation d’une île

Les temps ont changé. Le Front National a fait sa cure de rajeunissement en gardant les mêmes recettes politiques qui ont fait ses choux gras depuis les années 1980. Être contre tout pour ramasser le plus possible dans ses filets électoraux de gueules cassées et d’écorchés vifs de cette modernité qui est en train d’engloutir des pans de notre société ! Avec près de 5.5 millions de chômeurs en juillet 2013 pour la France métropolitaine, les Français, après avoir tout essayé depuis 1981, n’ont pas encore fait le choix de l’aventure avec le parti d’extrême-droite dirigé aujourd’hui par Marine Le Pen. Sont-ils vraiment prêts à le faire ?

Les élections européennes qui auront lieu l’année prochaine seront sans doute l’occasion que choisiront les électeurs pour adresser un message aux deux partis de gouvernement dont nous peinons de plus en plus à voir les différences. La réalité, c’est que le politique a perdu prise sur la société. Jacques Chirac avait raison : la politique n’est qu’un mode d’accompagnement du temps qui passe. Et je doute fort que le Front National, malgré sa rhétorique martiale, puisse faire beaucoup mieux ! Toutes les expériences locales conduites par le parti d’extrême-droite française se sont toujours soldées par des fiascos. Il serait donc vain et idiot d’ajouter davantage d’incompétence à une oligarchie mobilisée à se servir toujours plus ! L’émergence du Front National n’est qu’un signal de plus d’une décomposition de tout un système et, hélas, de notre République.

Voie Militante Voie Militante

Jean Roucas au Front National
2 votes, 5.00 avg. rating (99% score)

Tags : , , , , , ,

3 Réponses »

  1. - @ denis:
    “aux armes citoyens !!…”. OUI DENIS,notre république est réellement en danger.65% des français sont contre les “idées” de Marine LEPEN.ce 65 % ne me rassure pas.il signifie aussi que 35 % des français son POUR …….. ce WE dans les médias écrits ou TV nous avons été GAVES GRAVES de Marine LEPEN jusqu’à plus soif.,jusqu’à l’écoeurement la si BELLE FETE DE L’HUMA,(je mets de coté les contorsions de nos équilibristes jean luc MELANCHON et pierre LAURENT -:)).) étant traitée comme une kermesse de chef-lieu de canton……………

  2. @Yvon

    Le problème, c’est que l’abstention est aux alentours de 50% à l’occasion de certaines élections ! Et 35% de gens très motivés, ça peut faire un “carnage”.

    Quand est-ce que les “socialistes” vont-ils comprendre qu’il faut changer de politique ?

  3. Tant que nos dirigeants qui se veulent démocrates et républicains(?) continueront de faire des promesses sans les tenir une fois élus ils contribueront à ouvrir les brèches dans lesquelles n’hésite pas à s’engouffrer les tenants de l’extrême-droite et surtout les opportunistes cyniques prêts à toutes les contorsions pour flatter un électorat qui il faut bien le dire n’a pas besoin d’être trop chauffé pour y aller. A force de voter contre et jamais pour , il finira, cet électorat, par apporter son bulletin de vote aux candidats du FN. Gare aux municipales aux régionales et après aux européennes. Ne pas oublier qu’au Sénat la majorité ne tient qu’à une voix. 35% c’est la barre que se fixait Mitterrand pour gagner une élection au scrutin majoritaire………à méditer!
    Amitié @ Yvon et Denis

Laisser une Réponse

*