La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

CopWatch toujours accessible malgré la décision de la justice française

Par      • 10 déc, 2012 • Catégorie(s): Extrême-droite  Extrême-droite    

Le tribunal de grande instance de Paris, à la demande du ministère de l’intérieur et de Claude Guéant, vient d’interdire en référé l’accès au site CopWatch Nord Paris Ile-de-France, au prétexte qu’il contiendrait des propos injurieux et diffamants et qu’il collecterait des données personnelles causant un dommage aux fonctionnaires et à l’administration. A défaut de connaître son propriétaire, la justice a demandé aux fournisseurs d’accès Internet français de procéder à un filtrage d’adresse ip. Le DPI (Deep Packet Inspectors) a été jugé trop onéreux à mettre en œuvre. Le DPI n’est qu’une vue de l’esprit. En compensation, l’État devra dédommager les FAI pour la mise en place de ces mesures de filtrage.

L’objet de Copwatch – une nébuleuse d’associations militantes – est notamment de s’intéresser aux violences policières et aux liens des policiers mis en cause avec les milieux de l’extrême-droite française. Les éditeurs du site n’hésitaient pas à publier des informations nominatives relatives aux policiers incriminés.

Accéder à CopWatch

Mis en ligne le 20 septembre 2011, le site, du fait de son jeune âge, n’a pas été archivé dans la WayBack Machine, l’archive de l’Internet ! Il reste accessible – très étrangement – en https ou  à partir du cache de Google. Par ailleurs, le site We Rebuild  vous propose une liste de 24 sites miroirs du site CopWatch. Les vidéos du site sont toujours accessibles à partir de YouTube ou via l’un de ses sites publiés sur Legalis, à la suite de l’ordonnance de référé du tribunal de grande instance de Paris du 10 février 2012 :

Menaces de mort d’un policier

Ce billet a été initialement publié le 16 octobre 2011 !

 

Crédit photos : Indymedia Lille.

Voie Militante Voie Militante

CopWatch toujours accessible malgré la décision de la justice française
3 votes, 5.00 avg. rating (99% score)

Tags : , , , , , ,

2 Réponses »

  1. Le policier a raison , elle veut faire la maline elle assume .

Laisser une Réponse

*