La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Quand Hulot devient enfin Nicolas !

Par      • 13 avr, 2011 • Catégorie(s): Elections  Elections    

Depuis le syndrome de Titanic où il montra la perméabilité des populations les plus exposées socialement aux catastrophes écologiques, Nicolas Hulot a fait un sacré bout de chemin. L’animateur de TF1 n’était clair sur rien ou presque. La catastrophe de Fukushima lui aura permis de comprendre que la sortie du nucléaire est devenue un impératif pour la survie de l’humanité.

Nicolas Hulot chez EELV !Mais c’est surtout dans le champ politique que Nicolas Hulot aura fait des pas de géant. En faisant le choix de s’engager politiquement en s’arrimant à Europe Ecologie Les Verts, sa candidature aux primaires écolos des 14 juin et 9 juillet, qu’il annoncera aujourd’hui à Sevran aux côtés de Stéphane Gatignon – un ancien communiste – suppose qu’il ait préalablement adhéré au mouvement.

Rédigé par son ami Jean-Paul Besset, le manifeste d’Europe Ecologie Les Verts est extrêmement clair sur la question des alliances : “L’écologie politique est donc conduite à envisager ses alliances avec la social-démocratie et les partis qui se réclament de la gauche.”

Pour la gauche, n’en déplaisent aux pisse-froids de tout bord, l’arrimage de Nicolas Hulot à EELV est de très, très bonne augure !!! Pour gagner en 2012, oui, nous aurons besoin de Nicolas Hulot.

Crédit photos : ados.fr, AgoraVox, Le Point

Voie Militante Voie Militante

Quand Hulot devient enfin Nicolas !
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Tags : , , , , , ,

7 Réponses »

  1. Je me demande si Hulot est vraiment conscient que la prochaine campagne présidentielle sera dure. Avec les manoeuvres de Sarkozy, elle sera axée sur l’immigration et la sécurité, pas sur les questions environnementales et leur conséquences dans le domaine économique et social.

  2. @Pullo

    S’il a refusé d’y aller en 2007, c’est qu’il le savait. On en mesure d’autant la sincérité de la démarche d’aujourd’hui.

  3. Un point de vue publié sur Rue 89 le 21 mars qu’il peut être intéressant de lire:
    -> http://www.rue89.com/planete89/2011/03/21/comment-hulot-greenpeace-wwf-et-fne-ont-tue-lecologie-195929

  4. L’immigration et la sécurité font aussi partie des thèmes écolos.

  5. @Dioganti

    Finalement, selon les auteurs, Il y aurait le bon et le mauvais écolo. Je crois que le tri sélectif a fait plus pour l’écologie que Stéphane Lhomme pour la sortie du nucléaire. Si Hulot peut nous aider avec d’autres à nous en débarrasser (Royal, Aubry, Lepage) là où d’autres continuent d’échouer, je suis preneur.

    Je ne suis pas sûr qu’EDF le regarde aujourd’hui sous les mêmes auspices !

  6. Il me laisse toujours une impression d’opportuniste pas très écolo

Laisser une Réponse

*