La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Nicolas Sarkozy ou la bouillie d’un ramasse-miettes

Par      • 14 Mar, 2012 • Catégorie(s): Elections  Elections    

Il n’a jamais été Président. Depuis 5 ans, ses idées sont restées inchangées. Il n’a rien appris, construisant sa politique au gré des sondages.

L’évolution de l’emploi industriel depuis 2007

Voilà un type qui est à l’Elysée depuis 5 ans, qui va secourir les ouvriers alors que sa politique a contribué à détruire 400000 emplois industriels en moins de 5 ans ! Les ouvriers seront-ils assez cons bêtes pour voter pour Sarkozy, le 6 mai, à l’occasion du 2e tour de l’élection présidentielle ? Je le crains.

Evolution de l'emploi industriel en France de 2007 à 2012

Garbage collector

Sans doute pour nous faire oublier l’augmentation de la TVA de 2% qui s’appliquerait aux Français si, par malheur, Sarkozy était réélu le 6 mai, nous avons droit depuis dimanche à un feu d’artifices de propositions qui empruntent au Front de Gauche et au Front National. Taxe pour les expatriés fiscaux, European Business Act (on est très loin d’un Small Business Act favorisant les petites entreprises locales), menace de sortie de l’espace Schengen… le Président tel un canard sans tête part dans tous les sens, sans proposer la moindre ligne directrice à un projet qui se construit, sous nos yeux, dans les meetings et les émissions de télévision.

Un peu plus tôt, il entendait aussi développer l’apprentissage, mettre en place une taxe sur les transactions financières, créer une banque de l’industrie, en finir avec les 35 heures, augmenter les possibilités de construction de 30%.

En digne héritier de son mentor Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy propose de la bouillie aux Français, comme il l’avait déjà fait en 2007.

 

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , ,

2 Réponses »

  1. Le court termisme Sarkozien s’est transformé en politique en « temps réel », une politique de réaction et non plus d’action après réflexion Dire tout, n’importe quoi et le contraire…et il est parti pour faire 25-30% au premier tour!

  2. Concernant le monde ouvrier, nous autres ,écologistes,devons rappeler les suicides récents d’employés de La Poste.Ce la montre combien la vie devient infernale dans nos entreprises.
    N’oublions pas non plus, le prix des carburants qui augmentent (alors qu’il est très facile de le diminuer) amputant les salaires, de même que les prix des denrées de première nécessité qui ont augmenté de 10% en quelques mois….
    Oui, aucun ouvrier, aucun bas salaire ne devrait voter pour M. Sarkozy.

Laisser une Réponse

*