La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Chypre, l’UE doit-elle aussi renflouer les oligarques russes ?

Par      • 3 fév, 2013 • Catégorie(s): Europe  Europe    

Un nouvel épisode dans la tragi-comédie européenne ! Faudra-t-il maintenant que le contribuable européen renfloue des oligarques russes, des mafieux et autres blanchisseurs d’argent ?

L’État chypriote a besoin de 17,5 milliards d’euros, dont 10 milliards pour ses banques. L’effondrement du système bancaire chypriote qui représente 7 fois son PIB mettrait en danger celui de la Grèce. Chypre ou la tentation d'un ile ?

Le PIB de l’ile est aujourd’hui proche des 25 milliards de $. Cela amènerait l’endettement total à 150% du PIB. C’est donc à fonds perdus que ce renflouement aura lieu. Qui va donc renflouer Chypre ? Ce serait normalement le travail du MES (Mécanisme Européen de Solidarité) mis en place l’an dernier.


Petit problème ?

Les banques chypriotes blanchissent l'argent des oligarques russes ! Beaucoup de cet argent est d’origine mafieuseLe système bancaire chypriote  blanchie en effet des milliards d’euros d’argent sale provenant d’abord d’oligarques russes ainsi que de multiples autres origines aussi diverses qu’avariées.
Le Bundestag Allemand, dernier rempart démocratique contre la folie des ploutocrates européens, renâcle fortement à l’idée de ce renflouement. Mais les pressions sont énormes ! Le Bundestag allemand, dernier rempart de l'orthodoxie ?

C’est en tout cas extrêmement généreux de notre part de renflouer ces gens-là….!

Sources : capital.fr, latribune.fr, lefigaro.fr, lesechos.fr
Crédit photos : tlfq.ulaval.ca, swissinfo.ch , us.123rf.com

Voie Militante Voie Militante

Chypre, l’UE doit-elle aussi renflouer les oligarques russes ?
2 votes, 5.00 avg. rating (99% score)

Tags : , , , , , , , , , ,

Une Réponse »

  1. Si j’ai bien compris, les banques ont accueilli les avoirs, en bonne partie russes, ont joué contre la dette grecque, aujourd’hui restructurée, ils perdent l’argent, demandent l’aide à l’union européenne et au FMI, qui demande l’aide des russes, pour recapitaliser les banques au prix d’un endettement record que l’Allemagne refuse de renflouer au risque de mettre le mse et les notes européennes en danger, enfin les finances et banques européennes quoi, le tout sur fond de tension entre un état communiste et une Europe sociale-démocrate, et de tension entre Turquie et Grèce.
    Les élections risquent d’être tendues à Chypre. Et on peut penser que si l’argent a coulé à flot, à torrents, il risque dorénavant de couler au fond de la Méditerranée. On comprend qu’il y en a qui rechignes à verser des aides dans le tonneau des danaïdes.
    A un moment où les banques françaises soldent leurs comptes, notamment du fait de la dette grecque, que le Crédit Agricole perd 6 milliards en 2012, ce serait mal vu…

Laisser une Réponse

*