La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Tchernobyl Day à Vernon !

Par      • 22 avr, 2013 • Catégorie(s): Vernon  Vernon    

Samedi 27 avril à Vernon, à l’espace Philippe-Auguste, de 16 heures à 19 heures, Wladimir Tchertkoff, ancien réalisateur de la télévision suisse, l’un des meilleurs connaisseurs de la situation sur les territoires contaminés au Bélarus, auteur de “Le crime de Tchernobyl, le goulag nucléaire“, présentera deux de ses nombreux documentaires réalisés sur la question : “Le Sacrifice” qui rappelle le destin de ceux que l’on a appelés les “liquidateurs” et qui, au péril de leur vie, ont éteint l’incendie de la centrale, construit le sarcophage et sont aujourd’hui soit morts, soit le plus souvent, atteints de graves maladies et “Controverses nucléaires” qui pose la  question de l’inféodation de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) à l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique). 

Des liquidateurs abandonnés à leur triste sort

Abandon des liquidateurs à leurs souffrances et à leur dénuement pour seule reconnaissance de leur extraordinaire courage,  silence de l’OMS sur l’état sanitaire des populations vivant sur les territoires contaminés (80% des enfants malades atteints pour certains de cataractes, de cardiopathies, de cancers, de diabète, ou de mutations génétiques s’aggravant au fur et à mesure des nouvelles générations) et laissées elles aussi à l’abandon total, s’il n’y avait l’institut Belrad pour leur apporter des moyens de diminuer leurs risques de contamination et le taux de radio-nucléïdes dans leurs organismes. L’Institut Belrad qui accumule les données sur la contamination des corps et qui est ainsi aujourd’hui la seule source scientifique , la seule banque de données, la seule mémoire permettant de comprendre ce qu’il se passe sur les territoires contaminés, aprés un accident nucléaire majeur, dont nous savons qu’en France aujourd’hui il ne peut-être exclu, loin de là…

La puissance du lobby nucléaire

Parce que le lobby nucléaire cherche à maintenir au Japon la même omerta que celle maintenue sur les territoires contaminés jusqu’à 200 ou 350 km par endroits de la centrale de Tchernobyl, Belrad vient aujourd’hui en aide aux populations vivant autour de Fukushima. Nous devons  briser  cette loi du silence et faire savoir à quels risques insensés cette industrie nous expose.

Wladimir Tchertkoff  est un journaliste mais aussi l’un des fondateurs, avec Solange Fernex, de l’association ETB (Enfants de Tchernobyl Belarus) dont le rôle est de collecter des fonds pour permettre à Belrad de payer ses 30 salariés et faire face à toutes ses dépenses d’investissement comme de fonctionnement et d’aider aussi la recherche scientifique indépendante menée par le laboratoire de la généticienne bélarusse Rosa Goncharova.

L'effet de la radioactivité sur le corps d'un enfant !

Pour vous informer sur cette action à la fois humanitaire et  citoyenne d’ETB, venez assister samedi à la conférence de Wladimir Tchertkoff, en n’oubliant pas qu’une salle remplie c’est aussi un signal envoyé à nos dirigeants qui restent complices de la nucléocratie. 

Nous vous signalons aussi le site trés riche d’informations d’ETB : http://enfants-tchernobyl-belarus.org

 Jean Claude Mary 

Crédit photos : ETB ; La radioactivité ; Sortir du nucléaire.

Voie Militante Voie Militante

Tchernobyl Day à Vernon !
1 vote, 5.00 avg. rating (98% score)

Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse »

  1. Bienvenue Jean-Claude.
    Merci pour ce premier article, riche d’informations.
    Qu’il en appelle beaucoup d’autres !

Laisser une Réponse

*