La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

2012 : un bon cru blogosphérique !

Par      • 2 jan, 2013 • Catégorie(s): Eure  Eure    

Pour Voie Militante, l’année 2012 a été bien meilleure que les autres années encore. Nous sommes passés de 474 924 visites en 2011 à 572 797 en 2012. Cela représente une hausse d’audience de près de 12% en un an. La progression en pourcentage est identique quant au nombre de visiteurs uniques.

Audience de Voie Militante en 2012

A quoi attribuer cette hausse ?

Le paradoxe est que nous allons mieux parce que d’autres se sont arrêtés d’écrire. Dans l’Eure, malgré quelques petits nouveaux et une année très “électorale”, la production blogosphérique est clairement sur le reculoir. Une fois les élections passées, nos hommes politiques nous laissent seuls le soin d’animer cet espace singulier qui, d’une certaine façon, est en train de s’institutionnaliser sans eux. L’omniprésence de Facebook dans la vie numérique de nos concitoyens les amène à croire – surtout à droite d’ailleurs – aux vertus de l’enfermement dans les réseaux sociaux ! C’est évidemment une erreur monumentale.

La 2ème raison est notre indépendance d’esprit. J’avoue ne pas bien comprendre, de la part de blogueurs dits de gauche,  leur intérêt à se faire les laquais d’un pouvoir qui fait aujourd’hui à peu près le contraire de ce qu’il nous avait annoncé. Six mois après être arrivés à la tête du pays, ceux-là même qui critiquaient Nicolas Sarkozy et la droite de vouloir tout imputer à la crise nous chantent aujourd’hui le même refrain.

La dernière raison est beaucoup plus technique. Les différents filtres et changements d’algorithmes de la part de Google nous obligent à plus de rigueur dans la production de nos contenus. Rien ne doit plus être laissé au hasard si nous voulons que nos articles soient vus dans les pages de recherche des moteurs. Cela nous demande davantage de temps et de technicité. Le risque est de nuire à la “spontanéité” de l’écriture. Pourrons-nous d’ailleurs dans les années qui viennent conserver le même niveau de visibilité sans nous professionnaliser d’une façon ou d’une autre ?

Crédit photos : Wikimédia.

Voie Militante Voie Militante

2012 : un bon cru blogosphérique !
4 votes, 5.00 avg. rating (99% score)

Tags : , ,

3 Réponses »

  1. Stupéfait de voir que vous tirez “un coup de chapeau à… Didier Goux”, ce Droite extrêmiste.
    Relisez son billet : il pue l’anti-intellectualisme de l’éternelle Droite. Le bonhomme n’attaque à aucun moment les Editocrates mais LES journalistes sans distinguo. Il fait dans la caricature dangereuse : d’un côté LES journalistes, de l’autre LES blogueurs. Fumisterie de pire réaction.

    De la Précarité, des pressions, des malaises, de la volonté de témoigner, du courage de certains journalistes corsetés, baillonnés par leurs Rédactions nommées par les Patrons de Presse (Dassault, Lagardère, Pinault, Arnault) : pas un mot.

    Tant qu’à faire, vous pouvez lire mes vieux billets : http://bit.ly/UHTkTL et http://bit.ly/JhqgOF où Alain Accardo écrit:

    ” Mais, à l’exception d’une infime minorité de journalistes qu’on doit saluer avec respect parce qu’ils/elles ont eu la probité et le courage, au milieu de rédactions hostiles ou indifférentes, de dénoncer l’aliénation du milieu journalistique par l’argent et les amitiés politiques, la très grande majorité d’entre vous, par conviction partisane, par carriérisme, par lâcheté, par inculture ou par bêtise, est restée muette quand elle n’a pas collaboré”.

    Accardo – avec lequel je suis complètement d’accord – ne met pas TOUS les journalistes dans le même sac : il parle de “l’exception d’une infime minorité de journalistes qu’on doit saluer”. Ce qui fait TOUTE LA DIFFERENCE ( il parle de lutte dans le champ journalistique et non d’anathèmes globaux et indifférenciés) avec les relents putrides de ce pauvre Goux.

  2. @PensezBibi

    Vu les relations récentes que j’ai eu avec la presse, j’ai trouvé beaucoup de vérité dans l’article du camarade Goux. Comme toujours dans ses billets, il y a une tonalité singulière, une odeur de naphtaline. Rarement des faits, je vous le concède. De ce point de vue, vous avez raison : la référence à Alain Accardo est beaucoup plus sûre !

  3. Bibi, entièrement d’accord avec toi! il faut faire gaffe avec certains produits, à manipuler avec précaution voire ne pas manipuler du tout

Laisser une Réponse

*