La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Municipales 2014 à Brionne : Gérard Grimault candidat à sa succession !

Par      • 13 oct, 2013 • Catégorie(s): Brionne  Brionne    

C’était un secret de polichinelle. Gérard Grimault, l’actuel maire de Brionne, se représentera en mars 2014 à sa propre succession. Comme en 2008, il pourra s’appuyer sur les socialistes brionnais conduits par Elodie Desrues, auxquels il a proposé 50% des postes d’adjoints. La discussion fut houleuse au sein de la section de Brionne, les “anciens” conduits par Yvon Lelepvrier voulant partir dès le 1er tour sous leur propre bannière. La candidature putative de Jean-Louis Destans sur le canton de Brionne élargi à Beaumont exige quelques sacrifices. A moins d’une énorme surprise, le 1er édile de la ville de Brionne devrait être réélu en mars 2014 !

Les candidats à l’Intercom du Pays Brionnais

Valéry Beuriot, candidat en 2014 à la tête de l'Intercom du Pays BrionnaisDans ce contexte, concernant l’Intercom du Pays Brionnais, c’est sans doute Valéry Beuriot, l’actuel 1er adjoint à la mairie de Brionne, qui défendra les couleurs de la collectivité face à des communes rurales qui partiront en ordre dispersé. Dans ce contexte, il a de grandes chances de l’emporter. Michel Du Mesnil-Adelée a indiqué qu’il ne se représenterait pas. Nous verrons bien.

Voie Militante Voie Militante

Municipales 2014 à Brionne : Gérard Grimault candidat à sa succession !
2 votes, 5.00 avg. rating (99% score)

Tags : , , , , , , , , , ,

18 Réponses »

  1. à denis:
    curieux quand meme,dans camera diagonale (commentaires),il est dit exactement le contraire:” constat d’échec et désaccord au niveau local” !.
    nous verrons bien……………………………..

  2. confirmation ce matin dans la presse locale de désaccords sérieux et meme sévères entre le front de gauche et le parti socialiste de brionne.
    après consultation du blog du “front de gauche” porte parole officiel depuis juin 2013 de la liste “à gauche pour brionne”,le sigle “front de gauche” en page d’accueil a disparu,effacé,censuré comme au bon vieux temps du siècle dernier !! misère,misère à brionne les militants et élus inconditionnels de jean luc MELANCHON,en sont à mettre leur drapeau dans la poche !.consternant,mais surtout très révélateur….. au moins à BERNAY les futurs candidats du front de gauche ont le courage de porter haut leurs couleurs ! pour la suite,
    nous verrons bien………………..

  3. @mr machin

    La question sur Brionne est de savoir qui est le mieux placé pour incarner une politique de proximité qui s’inscrit résolument à gauche et aussi pour gagner. Je pense, pour ma part, qu’il s’agit de Gérard Grimault !

    Et je ne vois pas comment Elodie et Bruno pourraient avoir une autre vision des choses. Ce sont des “pragmatiques”. Un certain Yvon me disait en 2008 : “La gauche ne peut gagner à Brionne que si elle est rassemblée.”

  4. @- denis:
    denis,bonjour.tu es,à mon humble avis à des années lumière de la réalité municipale brionnaise pour ce mandat qui s’achève.
    peut etre trop occupé par “les affaires municipales” de st eloi de fourques !.-:)).je t’invite par ailleurs à relire tes billets de 2008.(municipales et..cantonales).
    j’invite enfin tous les lecteurs de “voie militante” à lire aussi ,sur le site officiel de la mairie de brionne,les compte-rendu du Conseil Municipal de BRIONNE,en particulier celui de février 2013…..
    bien à toi,yvon,”résolument bien à gauche”.

  5. @Yvon

    Je me souviens de ton attitude en 2008. Pour ma part, je n’étais pas favorable à l’époque à ce que vous intégriez le Conseil municipal. J’en ai à l’époque tiré toutes les conséquences.

    Nous sommes en 2013. Je ne suis plus au PS qui, pour moi, a définitivement glissé à droite. Il faut regarder la réalité des forces en présence. En faisant le choix de vous enfermer sur Brionne (ce n’est pas faute de vous avoir mis en garde), vous avez fait le choix de rester des nains de jardin. Vous avez fait le choix d’une stratégie mortifère. Vous aurez des miettes. C’est mieux que rien ! ;+)

    J’ai très souvent eu tort d’avoir raison trop tôt !

  6. « J’ai très souvent eu tort d’avoir raison trop tôt ! », ça c’est de la modestie et de l’humilité ou je ne m’y connais pas. Enfin avoir raison avec le PS puis EELV, puis le front de gauche, puis le PC puis avec …. (La liste des partis est longue, remplir les pointillés avec ce qui vous semble bon) .Quelle constance ! Certes il n’y a que les imbéciles qui….mais quand même ! Après tout c’est peut-être ça le sens politique.
    Quant à glorifier Gérard Grimault seul à ‘incarner une politique de proximité’, là où de nombreux Brionnais voient une gestion familiale, d’aucuns diront nomenklaturiste de la ville, c’est d’une clairvoyance qui me laisse pantois.
    Bref, j’ai le gazon à tondre, c’est plus important et surtout plus urgent !

  7. @Jean-Claude M

    Oui, en l’espèce, je pense avoir eu tort d’avoir raison trop tôt. Mais, concernant le PS et le PS Brionnais, je n’en ai plus rien à foutre. Le PS est un astre mort !

    Concernant EELV, je n’en ai jamais été membre. J’ai juste milité aux côtés d’Europe Ecologie. Je n’ai jamais appartenu au Parti de Gauche. Je n’appartiendrai jamais au PCF.

    Sur Brionne, quand on voit le clientélisme de droite et celui du PS, on se dit que les reproches qui peuvent être fait au PCF semblent d’une intensité quelque peu différente.

    Je suis un homme libre et, si ça vous gêne, allez déverser votre bile ailleurs !

  8. @ denis:
    tes pronostics sur brionne,un vrai bonheur,du pain béni !.tu n’as jamais été foutu de jouer le bon cheval.arrete le pmu,pas un seul doublé de gagné meme dans le sésordre -:)). vivement la saison des …prunes vertes,car là effectivement tu es le meilleur.

  9. @yvon

    Je n’ai jamais joué à quoi que ce soit en matière de politique. Je ne crois pas aux jeux de hasard. Je suis juste un homme de conviction qui obéit à ses convictions.

    Tes propos me semblent être empreints de ressentiment. Peu importe. Tu conserves toute mon amitié. Et il n’y a pas qu’en matière de prunes vertes que je suis le meilleur ! ;+) Bises.

    NB Demande à JLD si je me suis trompé de cheval.

  10. - à denis:
    suite et fin. le maire sortant a raison,lui comme moi disons donc la meme chose: “les élections municipales c’est l’affaire des brionnais” …….”avec qui on ne peut pas tricher”….

  11. Pourquoi diable les socialistes devraient-ils pactiser avec les communistes en vue des municipales…
    Ces mêmes communistes qui ne cessent de tirer à boulet rouge sur le gouvernement et qui dans le même temps pleurnichent pour avoir une liste d’union de la gauche…
    Il faut 27 noms sur la liste avec parité, les socialistes seraient donc souhaités sur une liste communiste juste pour combler les vides, juste pour faire le nombre ?
    De memoire lors des municipales de 2008 la liste d’union de la gauche est passée de quelques 250 voix… et la marge se réduit à chaque municipales.
    Rien n’est donc joué ! Certains(nes) pourraient tomber de très haut en mars prochain !

  12. Comment pouvez vous affirmer que le 1er adjoint de brionne a de grandes chances d’être élu président de la communauté de communes ?
    Faut il vous rappeler le contexte dans le lequel s’est déroulé l’entrée de brionne dans l’intercommunalite ?
    Le préfet de l’eure a imposé l’adhésion de la commune dans l’intercom ! Tout le monde a encore en memoire les attaques répétées de la municipalité brionnaise dans la presse, et le comportement de certains en conseil communautaire !
    Alors non, un elu brionnais a très peu de chance de se retrouver président de la communauté de commune, intercommunalite dont ils n’ont jamais voulu !

  13. @Michel

    Si les communes rurales partent en ordre dispersé comme elles l’ont toujours été, alors je le dis, oui, Brionne a de fortes chances de l’emporter !

    Et d’ailleurs, quand on voit aujourd’hui comment elle est gérée l’Intercom, on se dit que c’est très difficile de faire pire.

  14. @Catherine

    Juste une question : c’est qui la droite sur Brionne ?

  15. Bonjour,
    s’attaquer au bastion de Brionne n’est pas une mince affaire.
    Gérard Grimault reste effectivement le grand favori de cette élection municipale.
    Difficile de battre une liste puissamment soutenue par un réseau d’administratifs encartés au PCF, occupant des postes clés à la mairie et aux services techniques.
    Ce réseau est enrichi par le nombre important de conjoints d’élus de la majorité ainsi que de leurs proches.
    Cette toile est savamment tissée depuis de très nombreuses années comme cela se fait aussi dans d’autres communes.

    Dans ce contexte, les socialistes brionnais qui n’ont pas les mêmes leviers, et qui ne bénéficient pas d’un contexte politique favorable, en seront réduits à mendier quelques postes d’adjoints (sécurité alimentaire oblige).
    En 2014, nous aurons le droit à l’acte 2 du Vaudeville de 2008.
    Je pense que cela explique aussi les désistements de personnes qui étaient intéressées pour conduire des listes aux municipales (Jacky Dufour ou Francis Gréaume par exemple).

    L’alternance à Brionne me paraît souhaitable, mais je ne suis pas sûr qu’elle soit représentée par la droite qui peine à être visible sur le secteur.

  16. La politique de Brionne est à l’image de GG, elle ne donne pas envie
    Si la politique de la com com est menée par VB alors elle me donnera pas du tout envie non plus….

    Je trouve dommage que l’intérêt personnel ne prenne pas le pas sur l’intérêt général (JL D/GG)

    On leur laisse un boulevard!!!
    Sur une commune amorphe et une com com qui va devenir??????

    Franchement je suis dégoûté de ne pas avoir le temps de “créer ” une réplique …………………………………………………………

  17. @ Sebastien :
    “Je trouve dommage que l’intérêt personnel ne prenne pas le pas sur l’intérêt général (JL D/GG)”
    Au contraire je regrette plutôt que l’intérêt personnel vienne encore une fois prendre le pas sur l’intérêt général…

    @ David :
    Vous avez parfaitement résumé la situation.
    Mais les électeurs en ont-ils vraiment conscience ?
    Yvon Le Lepvrier a eu le mérite de diffuser aux brionnais début 2013 sa lettre de démission du conseil municipal.
    Action légitime a mon sens puisque nous y apprenons par exemple le déficit abyssal de la commune : plus de 7 millions d’euros (un exemple parmi tant d’autres…). Je conseil a chacun de la (re)lire !
    Et comme le chantait si bien Guy Beart : “celui qui a dit la vérité, il doit être exécuté”. Affaire a suivre…

  18. Effectivement je devais être fatigué ou est ce un lapsus révélateur?

    “Je trouve dommage que l’intérêt personnel ne prenne pas le pas sur l’intérêt général (JL D/GG)”

Laisser une Réponse

*