La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Inauguration de la salle des fêtes de Saint-Eloi-de-Fourques

Par      • 9 juin, 2013 • Catégorie(s): Brionne  Brionne    

Hier, samedi, c’était un moment particulier pour tous les habitants de Saint-Eloi-de-Fourques. Nous inaugurions notre nouvelle salle des fêtes. Le coût total du bâtiment – incluant l’espace péri-scolaire financé à hauteur de 87 000 euros par la Communauté de Communes – est de 1.7 millions d’euros TTC !

Dès son élection en 2008, le conseil municipal s’est attelé à ce projet qui fut retoqué à 2 reprises avant d’être enfin validé en 2010 sous l’action décisive de l’ancien député UMP de la 2e circonscription, Jean-Pierre Nicolas. Sans lui, sans Jean-Louis Destans, l’actuel Président du Conseil général de l’Eure, ce projet ne serait jamais sorti de terre. Mais, hier, ce ne sont pas les sénateurs, les députés (l’ancien et le nouveau), le sous-préfet, le président de l’intercom du pays brionnais que sont venus voir les habitants du village ! Ils sont venus avant tout saluer l’action d’Alain Huché, un “petit maire” qui a donné beaucoup de lui-même, de son temps et aussi de son savoir-faire. Sans lui, ce projet ne se serait jamais fait.

La fête, d’abord

Samedi, il y eut tout d’abord le chant d’accueil du club des sans souci et le lâcher de colombes. Et puis, Rachel lut devant l’assemblée le magnifique texte de Chloé Delalande sur ce village gaulois qui est le nôtre. Nous vivions là un moment de fête ! Enfin, ce fut le temps des discours. Comme à son habitude, celui d’Alain s’est voulu utile. Il a tenu à rappeler les problèmes à financer les projets des petites communes, l’état désastreux de notre voirie ! Pour le RD92 et pour tous les problèmes hydrauliques liés à la voirie, nous voulons des solutions. Se succédèrent notamment à la tribune Michel Du Mesnil-Adelée, le sénateur Ladislas Poniatowski, le sous-préfet Thomas Berthe.  Et puis, ce fut au tour de Jean-Louis Destans, l’actuel député de la 2e circonscription.

Un discours très inamical !

A l’occasion du discours d’Alain, on entendit une première fois le député  s’écrier : “Abrège !” Le ton était donné. Et puis, quand ce fut à son tour de parler, il expliqua – en substance – que Saint-Eloi n’était pas le centre du monde. Nous le savions déjà. Reprenant au bond Alain sur l’impact qu’avait eu sur le village la sortie d’autoroute, il railla le maire en le rassurant sur la faible probabilité que des Finlandais s’y arrêtent pour chercher à y vivre !!! Pour faire bref, Jean-Louis Destans s’est tout simplement payé la tête du maire de la commune devant une assemblée médusée.

Photos de la manifestation

Vous trouverez quelques photos de l’inauguration téléchargeables à partir de ce lien !

inauguration-salle-des-fetes-saint-eloi-de-fourques-20130608

Voie Militante Voie Militante

Inauguration de la salle des fêtes de Saint-Eloi-de-Fourques
7 votes, 5.00 avg. rating (99% score)

Tags : , , , , , , , , ,

Une Réponse »

  1. Impressionnant ! Plus que les 2 000 000 Eur d’investissement (combien de m2 construits?), ce que tu mentionnes sur le comportement du député Destans me laisse pantois. Jean-Pierre Nicolas avait tout de même un peu plus de tenue et de savoir-vivre en de telles occasions, même si son hôte n’était pas de sa couleur politique… Tout simplement navrant.

Laisser une Réponse

*