La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

13 vice-présidents et pas de nom de domaine

Par      • 11 mar, 2013 • Catégorie(s): Brionne  Brionne    

Avec 13 vice-présidents et un 1 Président, la nouvelle Intercom du Pays Brionnais doit détenir un record national en termes d’élus par habitant. C’est presque le double de la communauté de communes du canton de Bourgtheroulde dont la population s’établit pourtant à près de 14 000 habitants contre 10 500 habitants pour le canton de Brionne !!! Je n’ai pas bien compris l’intérêt à disposer d’une vice-présidente aux finances, de deux vice-présidents pour le “péri-scolaire”, de deux vice-présidents pour l’aménagement du territoire et le développement économique, de deux vice-présidents pour le ruissellement, les eaux usées et l’assainissement. Tout cela n’a strictement aucun sens évidemment, dans un contexte où nos habitants sont aujourd’hui préoccupés dans certaines communes par l’état désastreux de la voirie ou le coût exorbitant de leur futur assainissement. Nous pourrions aussi évoquer la perspective du financement de la demi-journée supplémentaire d’enseignement scolaire décrétée par Vincent Peillon, que la communauté de communes devra pourtant financer.

12 euros annuels pour un nom de domaine !

Il semble que cette préoccupation à trouver une place à tout le monde ait complètement occulté le fait de disposer d’un nouveau nom de domaine pour le site Internet de la CCRCB (Communauté des Communes Rurales du Canton de Brionne) devenue au 1er janvier l’Intercom du Pays Brionnais. L’achat d’un nom de domaine représente un montant annuel de 12 euros HT.

Domaines Intercom du Pays Brionnais

 

Voie Militante Voie Militante

13 vice-présidents et pas de nom de domaine
5 votes, 5.00 avg. rating (99% score)

Tags : , , , , ,

4 Réponses »

  1. Quelles sont les indemnités du Président et des vice-présidents de cet intercom?

  2. @Emmanuel

    “Sur le plan des indemnités des élus, la CCRCB propose un montant global (avec 13 vice-présidents y compris l’insertion), prenant en compte le changement de strate relative au nombre d’habitants, mais restant inférieur au montant global 2014 (avec 9 vice-présidents y compris l’insertion), en acceptant une diminution des indemnités de 15% pour le Président et de 30% pour tous les vice-présidents.”

    Sur la base des tarifs officiels, 13 vice-présidents et 1 président, cela représente très exactement 144580.08 euros d’indemnités par an !

    Source : http://www.ccrc-brionne.fr/wp-content/uploads/2011/03/communaute-infos-numero-23.pdf

  3. Chacun sait que s’il y a autant de vice-présidents à la com com, c’est qu’il y aura eut une féroce bataille pour que chaque
    camp ne place ses “pions”. Le Maire de Brionne a finalement obtenu gain de cause.

    Pour ce qui est du nom du domaine et de celui de nouvelle intercommunalité, ce qui est plus grave, c’est que le “pays brionnais” existe déjà. Il se situe au Sud de la Bourgogne et est célèbre pour ses vaches charolaises et le Beaujolais…

  4. @David

    Brionne n’a que 4 vice-présidences, moins de 30% de représentants alors que sa population représente plus de 40% de la population. Le problème ne vient pas de Brionne.

Laisser une Réponse

*