La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Serena Williams : embolie pulmonaire en 2011 !

Par      • 10 juin, 2013 • Catégorie(s): Points de vue  Points de vue    

L’information m’avait échappé tant mon intérêt pour la carrière de Serena Williams est faible. En 2011, la cadette des sœurs Williams  – dont la métamorphose physique ressemble de plus en plus à celle d’une bodybuildeuse gavée de créatine, de testostérone, de stéroïdes, d’EPO et d’anabolisants  – fut victime d’une embolie pulmonaire. Venant d’une sportive qui s’entraîne plusieurs heures par jour, avouons que la nouvelle avait tout de même de quoi surprendre. La question que je me pose est de savoir ce qui peut être au juste à l’origine de ce bien curieux dérèglement plus fréquent chez les fumeurs que chez les sportifs.

Souvenez-vous !

Florence Griffith-Joyner, déformée par les stéroïdes et annabolisants !En 1998, la sprinteuse américaine, Florence Griffith-Joyner, était décédée d’une attaque cérébrale durant son sommeil due à un épaississement de son sang. Sa transformation physique – qui n’est pas sans nous rappeler celle de Serena Williams – et sa mort avaient été imputées à la prise massive de stéroïdes et d’anabolisants. Il y eut aussi la mort de Marco Pantani imputée à la prise de cocaïne. En 1998, c’est le hollandais Johannes Draaijer qui décédera à 27 ans de la prise d’EPO, confirmée par sa femme. L’EPO a cet inconvénient notoire lui-aussi d’épaissir le sang et oblige les sportifs à se réveiller la nuit pour quelques exercices afin que leur sang ne fige pas.

Faudra-t-il que nous attendions la mort de Serena ou de quelqu’un d’autre pour que la fédération internationale de tennis prenne les mesures d’une lutte sans merci contre le dopage ? Roland Garros, c’est aujourd’hui une dotation de 8 millions d’euros… pour encourager le dopage !!!

Voie Militante Voie Militante

Serena Williams : embolie pulmonaire en 2011 !
5 votes, 4.20 avg. rating (85% score)

Tags : , , , , , , , ,

Laisser une Réponse

*