La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Planche(s) pourrie(s)

Par      • 19 août, 2013 • Catégorie(s): Points de vue  Points de vue    

Il l'aura échappé belle !C’est par le plus grand des hasards que je suis tombé hier sur le blog d’Eric, du fait de la mise en place d’un système d’alerte – qui s’arrêtera au 10 octobre – sur une expression utilisée récemment sur mon profil Facebook. Ce brave homme, passionné d’aviation, semble être tombé, dans un site de rencontres, sur une planche pourrie, une certaine Edwige (???), une femme de 45 ans, en instance de divorce, habitant le Havre (???). Toute ressemblance avec une personne existante serait donc parfaitement fortuite !!! Dans un billet précédent, Eric nous expliquait, je cite, que “les sites de rencontres INTERNET sont comme un stock de bois dans une forêt. Sur mille planches de bois, 999 sont des planches pourries et il faut trouver la bonne. Cela correspond à une aiguille dans une botte de foin.” Il vient de l’échapper belle. Tous n’auront pas cette chance !

Échouer dans un site de rencontres, syndrome d’une grande misère affective et sociale

Meetic est aujourd’hui l’un des sites les plus consultés sur le temps de travail. Les personnes qui s’y inscrivent sur ce genre de sites – ajoutons-y tout de même Badoo et Twoo – le font avant tout du fait d’une grande misère affective ou bien tout simplement parce qu’ils sont en chasse à la recherche d’un plan Q. L’un va rarement sans l’autre. La probabilité d’y faire de belles rencontres est donc statistiquement très faible au regard du nombre de tordu(e)s et de menteur(se)s patenté(e)s qui y échouent. Nos belles rencontres, nous les faisons avant tout sur des lieux où nous apprenons à nous connaître, où nous échangeons et partageons. C’est donc près de nos lieux de vie, au travail, dans les universités, à l’école, dans les lieux de formation, dans les associations et les partis politiques que vous ferez la connaissance de l’âme sœur avec laquelle vous aurez envie de partager un bout de votre vie. Il faut quand même avoir pris un sacré coup sur le carafon pour croire que c’est dans le caddie d’un bordel virtuel que vous pourrez y faire de belles rencontres.

Voie Militante Voie Militante

Planche(s) pourrie(s)
8 votes, 5.00 avg. rating (99% score)

Tags : , , , , , , , , , , ,

Une Réponse »

  1. ” Il faut quand même avoir pris un sacré coup sur le carafon pour croire que c’est dans le caddie d’un bordel virtuel que vous pourrez y faire de belles rencontres.”
    Non, il suffit de céder un tant soi peu à la logique de la marchandisation, à la satisfaction du désir par une prothèse sociale.
    Et on a vite fait d’y céder, même quand on se pense militant averti…
    Vous nous direz dans quelques années :
    ” Il faut quand même avoir pris un sacré coup sur le carafon pour croire que c’est dans le caddie d’une maternité virtuelle que vous pourrez y faire de beaux enfants.”
    Lorsque qu’on aura banalisé la PMA et la GPA, en clair. Mais par qui y sera t-on arrivé ? Ben précisément par ceux qui depuis des années nous parle de “faire du lien social” à tout bout de champs.
    Mais bien sûr, on me rétorquera que çà n’a rien à voir.

Laisser une Réponse

*