La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Les informaticiens sous Sarkozy étaient bien à l’image de leur mentor

Par      • 18 mai, 2012 • Catégorie(s): Informatique et Internet  Informatique et Internet    

Actualité oblige, je me suis rendu sur le site http://www.premier-ministre.gouv.fr

La première des surprises a été de voir que le lien redirigeait vers http://www.gouvernement.fr . Cette vague extension « .fr » fait … vague à côté du peut-être trop institutionnel «. gouv.fr » auquel nous étions tous habitués, lequel avait au moins l’avantage de bien dire ce qu’il voulait dire.

La seconde surprise a été de voir que les données étaient hébergées… aux États-Unis

Hébergé aux Etats-Unis !

La troisième — j’arrête là, c’est promis — a été de voir que les liens proposés sur la page de flux RSS proposait des URLs pointant sur des pages inaccessibles

 

Vous avez dit « information » ?

 

Que faut-il penser de tout ceci ?

Tout d’abord que tout ce fatras aurait permis de faire (légèrement) baisser le taux de chômage des informaticiens. En effet, proposer une page qui mentionne tous les liens RSS d’un site quand chacun de ces liens pointe sur une page où il nous est dit qu’elle nous est inaccessible fait désordre. Dans le même ordre d’idée et si l’on comprend bien que l’amour inconditionnel du précédent locataire de l’Élysée pour les États-Unis ne pouvait faire choisir autre chose que les USA pour héberger des données parfois sensibles, là encore on en découvre une vilénie de plus. Le temps travaillant toujours dans le bon sens, pour les historiens amateurs que nous sommes :  nous n’avons donc pas fini d’en découvrir.

 

PS : Oh, allez, deux petits derniers, pour la route.


Si vous allez sur http://www.gouvernement.fr/premier-ministre/nomination-du-gouvernement, dans le base de la page, vous avez une vidéo du porte-parole du gouvernement qui annonce la composition du gouvernement. Dessous, vous avez la phrase : « Voir la page de la vidéo “. Cliquez dessus et vous aurez une surprise. Entrez aussi « économie sociale et solidaire » dans la boîte de dialogue, en haut et à droite et vous vous retrouverez tout benoitement sur http://www.gouvernement.fr/ , page d’accueil. Je me suis pourtant laissé dire que Benoît Hamon  avait été chargé de ce maroquin , non ?

On me dit dans l’oreillette que je fais du mauvais esprit et que j’ai écris deux fois ” benoit “. Je me tais même si c’est de la faute d’Hamon.

Voie Militante Voie Militante

Les informaticiens sous Sarkozy étaient bien à l’image de leur mentor
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Tags : , , , , ,

2 Réponses »

  1. @Gérard

    Très heureux que tu réécrives dans les colonnes de VM ! Tu devrais même y écrire plus souvent. ;+)

  2. Ah ces informaticiens à tête d’explorateur qui baguenaudent sur la toile pour que nous ne finissions pas cons et idiots.

    Je n’ai pas tout compris, car même si l’auteur essaie d’être clair, je suis une “quiche” dans le” vocab” technique du web et de l’informatique, au grand désespoir de “D’nis” qui a pu, un jour, constater le désastre de mon ignorance et de mon aversion à ces codifications du langages.

    J’ai déjà des difficultés à maîtriser le français !!!!

    Par contre j’ai vu qu’il tait question de Benoît Hamon…Oui oui je le confirme en toute mauvaise foi….tout est de sa faute !

Laisser une Réponse

*