La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Google + et toujours moins de vie privée !

Par      • 12 juil, 2011 • Catégorie(s): Informatique et Internet  Informatique et Internet    

Évidemment, le respect de la vie privée sur Internet est une douce illusion. L’occasion, pour nous, ici de vous rappeler la réalité de ce machin qu’est devenu Google !

Le nouveau réseau social, Google +, apparaît moins comme une innovation majeure que comme la fédération des services Internet proposés par la firme de Moutain View. Nous sommes très loin, d’ailleurs, de la qualité et la simplicité d’un Facebook, qui fait que Google + s’adresse davantage à des geeks qu’à Madame Michu. Ce nouveau produit n’apporte d’ailleurs aucune valeur ajoutée. Concomitamment à sa sortie, Google a annoncé que les profils des utilisateurs de ses services seraient public !!! Tiens, tiens.

Le champion de la collecte des données confidentielles

C’est Andrew Lewis qui a le mieux expliqué le modèle économique de Google : “Si vous ne payez pas un service, c’est que vous n’êtes pas le consommateur. Vous êtes le produit vendu.” Aujourd’hui, le chiffre d’affaires de Google est constitué de la vente des adwords qui s’appuie sur le profiling et la collecte des données issues de votre navigation. Aujourd’hui, Google, c’est avant tout :

  • la conservation de l’historique de votre navigation,
  • la collecte des données renfermées dans vos mails Gmail,
  • l’exploitation très probable de vos carnets d’adresses stockés dans Gmail et des données de Google Friend Connect,
  • la collecte des données des accès aux sites Web avec Google Analytics,
  • les services d’antiphishing et de safebrowsing installés dans la plupart des navigateurs et dont l’objet est de tracer avant tout,
  • deux serveurs Dns publics qui stockent toutes vos requêtes,
  • un navigateur, Chrome, qui récolte toutes les données des Internautes quant aux sites visités,
  • une entreprise soumise au Patriot Act et, par voie de conséquence, à la transmission des données collectées sur simple demande des autorités fédérales américaines !

Rendre votre navigation plus confidentielle

Voici quelques pistes qui vous permettront de rendre votre navigation plus confidentielle :

  • Abandonnez Chrome au profit de Firefox.
  • Utilisez le moteur de recherche ixquick.
  • Sous Firefox, désactivez l’antiphishing et le safebrowsing : Outils -> Options -> Sécurité et décochez Bloquez les sites signalés…
  • Utilisez les serveurs Dns d’OpenDns : 208.67.222.222 – 208.67.220.220. En vous inscrivant à ce service, vous disposez d’un filtrage qui évitera que vos gamins se trouvent face à de sordides images pornographiques.
  • Installez, sous Firefox, les extensions AdBlock Plus pour bloquer la pub, BetterPrivacy pour éviter le traçage via les animations Flash et Ghostery ou  TrackerBlock pour bloquer le traçage lié à certains cookies et certains scripts ! Pour les costauds, vous pouvez toujours essayer noscript.
  • Vous pouvez encore utiliser le réseau Tor avec Privoxy.

Pour une démonstration quant à la manière dont vous êtes tracé, je vous incite fortement à tester l’extension Collusion. Cela fait froid dans le dos. Merci à Clochix et à Philippe !

Voie Militante Voie Militante

Google + et toujours moins de vie privée !
1 vote, 5.00 avg. rating (98% score)

Tags : , , , , , , , , , ,

8 Réponses »

  1. Voilà un billet que je ne pourrais pas troller même si je voulais : j’ai l’impression qu’il est écrit dans une langue étrangère.

    C’est pas demain que je serai nem beurre ouane des geeks, moi…

  2. Tout à fait d’accord avec toi pour la vie privée. Après c’est au choix de l’utilisateur. J’ai reçu une invitation G+ par Nicolas et j’ai fait la connerie de l’associer à ma boite mail perso. Bien entendu comme dans facebook tu te retrouves avec tout ton carnet d’adresse qui défile et où on te demande si tu veux ajouter dans un cercle tes contacts. J’ai supprimé G+ car je n’avais pas envie de me retrouver dans des cercles de personnes avec qui je n’ai aucune affinité (même si pour l’instant il paraitrait que G+ ne sera pas comme facebook) .
    Mais en clair, je suis un peu parano, je tiens à ma vie privée et n’ai pas du tout envie que mes contacts reçoivent (quand G+ sera ouvert au public) une invitation de ma part ou un truc du genre.

  3. @Didier

    En plus, comme à l’habitude, j’avais fait de nombreuses fautes. Ça n’arrange rien à la situation. ;+) J’aurais pensé que vous étiez plus sensible à cette question et notamment au fait que les entreprises américaines soient soumises au Patriot Act.

    @Dominique

    Je ne sais pas quelle suite donner à tout ça. Toujours est-il que sur VM, nous n’utilisons pas Google Analytics. J’ai désactivé – temporairement ? – Google Friend Connect qui avait l’inconvénient de ralentir considérablement le chargement des pages. Je ne mettrai pas les boutons Google Plus.

  4. Pour ne rien vous cacher, j’ai décroché assez vite ! Je suis vraiment une buse en ces domaines (et en d’autres, hélas…) et ne comprends rien à rien.

Laisser une Réponse

*