La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Une marinière pour tous en 2013 ?

Par      • 2 jan, 2013 • Catégorie(s): Humour  Humour    

En dehors de bobos en mal d’embruns, je ne sais pas à qui viendrait l’idée saugrenue de s’acheter une marinière Armor Lux, dont les prix s’affichent entre 40 et 60 euros. Que dire encore des montres Michel Herbelin dont les prix d’entrée se situent autour de 500 euros ?

Made in France ?

Notre ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, devenu, pour un soir, celui de l’hospitalité industrielle a décidé de nous faire de la retape pour les entreprises françaises, évoquant le “made in France“. Mais, au fait, où en est-on exactement de ce label inventé le temps d’une campagne présidentielle par un certain François Bayrou ? Quelle règle de décision pourrait prévaloir à la détermination d’un produit “made in France”, sachant que la plupart des produits “français” sont en très grande partie issus d’assemblages de produits importés ?

Alors, à défaut de nous donner des réponses, Arnaud Montebourg a décidé de nous divertir, comme il sait si bien le faire depuis 7 mois maintenant.

Crédit photos : Le Canard Acharné ; Encyclopédisque.

Voie Militante Voie Militante

Une marinière pour tous en 2013 ?
1 vote, 5.00 avg. rating (98% score)

Tags : , , , , , ,

7 Réponses »

  1. nono (le faux) a du passer les 5 dernières décennies sans regarder la télé,
    Du coup il a raté ce que la télé a fait de mieux depuis droit de réponse : la publicité.
    Il fait donc de la réclame. Mais sans la p’tite musique qui va bien avec, pasqu’ils ont fait passer des lois à la mord moi l’noeud sur l’utilisation d’icelle sans drm, les bourricots.
    Forcément sans fait un peu baguette sous le bras. A regarder au 3ème degré peut-être ?
    nono (le vrai, pas le viagra du redressement productif fond bleu et estampille SGDG), c’est là http://www.youtube.com/watch?v=SxGXXgGgRWc

  2. @nono

    Je savais que nous avions un socle de valeurs communes. Bonne année à toi, à Laetitia.

  3. -ARMOR LUX existe depuis plusieurs décennies,une référence pour plusieurs générations de bretonnes et bretons.LE TOP DU TOP “des marques” pour non pas des marinières mais des “tricots marins”qui,portés avec un jean et baskets LEWIS,seule marque de jean en 1960/65, vous mettaient les filles à portée de mains -:).la grande classe !
    pour les jeunes brestois,les “marinières” n’étaient pas un problème d’argent…….sur le port ou rue de siam on pouvait en avoir pas chers en traficotant un peu avec les mataff à pompons rouge.piece + rare,le tricot blanc d’été avec l’encolure en “carré” et rayée bleu marine.mon père,rentrant de la martinique en avait encore lorsque jétais ado.un succès fou !…..

  4. @Yvon

    Je crains que ce ne soit plus tout à fait la même époque. A Brionne, le port de la marinière n’est pas encore obligatoire. Attendons de voir 2014 ! ;+)

  5. @Denis

    «Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots»
    (Jean Jaurès)

    Avec une monnaie surévaluée pour l’économie française et des frontières ouvertes nous sommes condamnés à perdre des emplois industriels donc à nous appauvrir. Ne pouvant plus changer les choses les politiques font appel à Sérillon pour changer les mots :-)

  6. @Yann

    Là, ils nous changent nos maux ! ;+)

  7. @Denis

    Tu vas rire mais j’ai failli écrire “maux” aussi :+)

Laisser une Réponse

*