La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Aux origines de nos inimitiés blogosphériques

Par      • 27 Oct, 2012 • Catégorie(s): Humour  Humour    

Il en va des blogueurs comme des vrais gens. Ni plus, ni moins. Nous pouvons avoir le malheur de faire de bien mauvaises rencontres, qui nous valent des inimitiés dont les blogueurs ne savent pas toujours eux-mêmes d’où elles peuvent surgir.

L’être et le néant !

L'être et le néantCes inimitiés proviennent le plus souvent de névroses – souvent liées à une personne  ou une personnalité peu avenante fortement désocialisée – amenant à développer un complexe d’infériorité qui se transforme très vite en un sentiment de supériorité. Il faut les comprendre : ils en veulent à la terre entière. Le phénomène est encore plus fort, dès que le blogueur névrosé s’agite frénétiquement avec un clavier d’ordinateur, un iPhone  ou un iPad payé à vil prix. Il a parfois une fâcheuse tendance à confondre l’espace public que constitue Internet avec un terrain de jeu, à l’image des bacs à sable de son enfance dans lesquels il réalisait des châteaux au milieu des crottes de chiens.

Ces inimitiés peuvent venir de l’usage de psychotropes divers et avariés. Et contrairement à ce que pouvait en dire le grand Charles Baudelaire, j’ai bien peur que la prise régulière d’alcool  ne rende pas particulièrement intelligent. Sous l’emprise de bières, de Pastis ou de vin, le blogueur névrotique comprend évidemment tout de travers, vous arrosant d’insultes en tout genre.

Il peut aussi s’agir de problèmes hormonaux, de constipation chronique, de coliques néphrétiques, d’une mère castratrice. Et, là, il n’y a pas grand chose à faire.

Voie Militante Voie Militante

Tags : ,

12 Réponses »

  1. Tu appelles ça de l’humour ?

  2. @David

    Il y a beaucoup d’auto-dérision. Nous n’avons sans doute pas la même forme d’humour.

  3. ben moi j’ai encore rien compris;.. Tu parles de moi là ou bien ? Tu veux te battre, c’est ça ? Allez viens, je t’attends ….

  4. @Gauchedecombat

    Je parlais un peu de nous tous, par bribes. ;+) Très drôle, ton commentaire en tout cas.

  5. @denis : ahhhhh ! je le savais bien qu’on était tous un peu zinzin… Qu’il n’y avait pas que l’autre, là, qui fait rien qu’à traiter tous les autres de cons…. Faut dire aussi qu’à passer autant de temps sur internet, hein, ça aide pas à rester sein euh sain… Mais dis moi, tu vas bien toi au moins, hein ?

  6. @gauchedecombat

    Je viens de ranger mon bois. Il a neigé ce matin en Haute-Normandie. S’en sont suivis pluie et vent qui m’ont soulevé mes bâches. Sinon, tout va bien. ;+)

    NB Je ne vois pas bien de qui tu veux parler. Il y aurait des blogueurs qui traitent de « connards » et de « cons », comme ça, sans raison ? Problème hormonal ?

  7. Même pas vrai ! il n’a pas neigé chez moi… Ou alors j’étais déjà bourré…

  8. @Didier Goux

    Il ne manquait plus que vous.

    Oui, il a bien neigé en Haute-Normandie. Voir le Twitter d’Arnaud Mouillard ou de Rebecca Armstrong. Je ne suis pas un grand spécialiste du mensonge. Vous devriez ralentir. ;+)

    Quant au modèle-obstacle, une belle référence en vérité ! Mais j’ai bien peur qu’il vous faille l’expliquer à d’autres. Comme vous l’aviez remarqué, nous avons en référence René Girard sur le fronton de ce blog. Je n’ai pas voulu trop intellectualiser le propos. Sachons rester simple.

  9. Je déteste les blogueurs qui mettent des badges anti Notre Dame Des Landes en page d’accueil…
    Oh la grosse névrose.
    A moins que ça vienne de ma ménopause.
    Je m’interroge.

  10. @Trublyonne

    Ahhh ! Je vous dois combien docteur ? ;+)

  11. Ben oui, Denis,
    tu fais dans l’écologie négative.
    Sois positif : pense dans ta tête que ce projet est aberrant, et dis : ça fera de l’emploi. Et ton badge, tu le mets en tout petit sur ta page auteur. En display:none si possible pour ne choquer personne.
    Tu éviteras à certain-e-s de se poser des questions existentielles sur le trop plein ou le trop peu d’hormones. La sécu t’en remercie d’avance.

    Ton billet me fait réfléchir à l’opportunité de répondre à CD, que j’avais c’est vrai délaissé, pour cause de bugs à répétition dans les commentaires, et sur lequel j’ai été commettre un commentaire. Faut-il répondre, ou ne faut-il pas répondre, là est la question. Serai-je névrosé si je réponds frénétiquement, jouerai-je dans la sandbox ? Ou bien abdiquerai-je, laissant le blogueur saliver de sa victoire en assénant de doctes leçons ?
    Je méditerai aujourd’hui, et j’aviserai ce soir.

    Tu as raison sur ton billet sur la note S&P de la CG27. Elle ne coûte pas cher quant aux résultats obtenus.
    Tout le monde peut donc être rassuré, le département est sauvé. Ça ne te rappelle pas la situation d’un Etat européen blanchi par GS – la firme, également juge et parti ? En moins pire quand même…

  12. @Arnaud

    Malgré ma culture chrétienne, j’ai une fâcheuse tendance à ne pas vouloir tendre la joue gauche.

    Sur les finances des collectivités locales, je crois que nous sommes là, effectivement, face à une affaire de grande ampleur !

Laisser une Réponse

*