La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Mais qui est l’amiral Woland ? (MAJ)

Par      • 11 jan, 2013 • Catégorie(s): Blog  Blog    

La petite vie et le médiocre destin de l'Amiral WolandEn lisant le vomi la prose de l’Amiral Woland, j’ai eu un curieux sentiment de déjà vu. Certains l’auraient même déjà rencontré dans la vraie vie. Toujours est-il que l’homme est un “vieux” blogueur, qui n’a pas forcément une très grande connaissance technique semble-t-il ! Mais elle semble suffisante pour prendre la précaution de laisser ses déjections ses commentaires dans des blogs “amis” et ne pas laisser de traces, de façon à ne pas permettre qu’il soit facilement identifié au travers de son adresse Ip. Vous pouvez le contacter à partir de l’adresse mail amiralwoland[at]gmail.com. De ce fait, il vous sera donc impossible de le géolocaliser, s’il prend la peine de vous répondre en retour. Il a en revanche une très grande connaissance de la blogosphère et notamment des contenus édités par le collectif des Leftblogs, qu’il lit abondamment en y piochant quelques “proies” faciles. Son compte Twitter a été créé le 9 novembre 2011. Il est à l’origine, semble-t-il, de l’idée de réacosphère !

Cet homme dispose d’une solide culture littéraire, qu’il n’hésite pas à jeter à la face du monde comme d’autres tartinent leur pain de confiture tous les matins. Et  néanmoins, son écriture n’est pas exempte de nombreuses fautes. Eh oui, nous en faisons tous. Ses propos sont caractérisés par leur grande suffisance, masquant la piètre image qu’il a au fond de lui-même. Sous couvert d’anonymat, cet homme croit pouvoir tout dire, au point d’injurier et d’insulter la terre entière et principalement les femmes,  avec lesquelles il aurait pu, par le passé, avoir quelque(s) déconvenue(s). A moins qu’il ne s’agisse d’autre chose ! Il ne s’est, je crois, jamais donné la peine d’insulter, d’injurier, de diffamer ou de dénigrer des blogueurs publiant sous leur identité réelle ! Woland est un gros “malin”. Je l’enjoins d’ailleurs à le faire. Nous serions alors devant un cas juridique extrêmement intéressant à dépatouiller.

Les traces numériques de l’Amiral Woland

Je n’ai pas encore bien tout décortiqué. Et je n’ai pas encore trouvé trace de la présence d’une autre identité numérique. Une chose est sûre, en tout cas, l’une des passions de cet homme, le métier (???) de cet homme, c’est la littérature !

Son pseudo fait référence à un personnage de fiction qui apparaît dans le roman Le Maître et Marguerite de l’écrivain russe Mikhaïl Boulgakov.

Mon message personnel à l’Amiral Woland

Cher Amiral,

C’est le caporal, le procureur, le stalinien qui vous le demande très gentiment. Arrêtez de passer votre temps à injurier et à insulter nos amis et amies ! Je crains que vous n’ayez aucune idée de la réelle portée de vos écrits qui ont très largement dépassé le point de non retour. Je me demande comment il est possible d’ailleurs que personne ne vous ait assigné devant un tribunal français. Vous vous êtes bien amusé, cher Monsieur. Maintenant, il est temps de ranger vos jouets et de nous foutre la paix.

Bien à vous, bien que je n’aie aucune considération pour vous, compte tenu de l’abjection de vos propos, même si nous avons en commun – hélas – d’apprécier les idées de René Girard, dont vous semblez toutefois ignorer  l’intérêt quant au message évangélique !  J’en resterai donc là, n’ayant pas par nature l’âme d’un délateur.

Denis.

L’Amiral Woland, c’est Laurent Obertone !

Voie Militante Voie Militante

Mais qui est l’amiral Woland ? (MAJ)
9 votes, 3.67 avg. rating (75% score)

Tags : , , ,

6 Réponses »

  1. “Vie et destin” de Wassili Grossman…moi aussi j’ai apprécié ce livre. Bigre !

  2. Bonjour Denis,
    Je me permet de vous répondre comme responsable de la publication de http://www.mediavox.fr, l’un des “blogs amis” sur lequel l’Amiral Woland publierait afin de dissimuler sa véritable adresse IP. Vous auriez pu nous citer entièrement :)

    Tout d’abord, nous ne sommes pas un blog, mais un site d’information par crowdfunding où les lecteurs proposent et financent directement les sujets qu’ils souhaitent voir réaliser par des journalistes professionnels.

    Nous nous voulons neutres politiquement et dans ce cadre, nous invitons chaque mois 5 blogueurs politiques de tendances différentes afin d’offrir à nos lecteurs une vraie pluralité de point de vue.

    Actuellement nous avons le Cri du Peuple pour la gauche radicale, BEMBELLY pour la gauche, Yves Delahaie pour le centre, Pierre Parrillo et Benoit Desaulle pour la droite et l’Amiral Woland pour la droite reac.

    Nous croyons que le débat démocratique ne se limite à discuter avec les personnes avec lesquelles nous sommes à peu près d’accord.
    Dès le début de notre collaboration avec nos blogueurs, nous leur avons donné les règles éditoriales qu’ils devaient respecter et jusqu’à présent nos seules actions de modération ont été de petites corrections orthographiques ou des modifications pour de tournures de phrases trop obscures.

    Nous ne sommes pas là pour défendre les idées de l’un ou de l’autre, mais pour leur offrir un cadre apaisé de discussion et d’échanges dans le but avoué de pousser leurs lecteurs habituels à lire d’autres pensées que celles dont ils s’abreuvent quotidiennement. Pour favoriser le débat démocratique.

    L’Amiral Woland est très suivi et ses lecteurs sont représentatifs d’une part importante des internautes. En le bannissant, vous les bannissez aussi à la façon dont on écarte le FN des débats depuis 20 ans – on constate à chaque élection l’inefficacité de la méthode. Il peut être vulgaire c’est vrai, mais jamais chez nous et tentez d’échanger avec lui, vous verrez que c’est tout à fait possible et plutôt enrichissant.

    De plus vous faites la promotion d’une charte éthique pour le net en vous livrant aux mêmes méthodes que l’Amiral dans son fameux billet, en un peu moins vulgaire … Je ne vois pas trop la logique.

    Nous sommes par ailleurs tout à fait disposés à mediavox à adhérer et contribuer à la mise en place de cette fameuse charte.

    Demandez-nous la une

    Manuel Silveira da Cunha
    Responsable de la publication sur http://www.mediavox.fr

  3. @Manuel Silveira da Cunha

    Je ne vois pas en quoi le fait d’exposer tout ce vomi emprunte la technique de celui qui le publie. Là, il va falloir m’expliquer en autre chose qu’une phrase sibylline et réductrice. Quant à la liberté d’expression, elle a des limites. C’est la loi.

    Prenez le temps de lire ces quelques immondices et on en reparle de vive voix ? 02 32 67 79 52.

    -> http://amiralwoland.wordpress.com/2012/09/20/lettre-ouverte-a-un-etre-innommable/

  4. @Denis

    “masquant la piètre image qu’il a au fond de lui-même … au point d’injurier et d’insulter la terre entière et principalement les femmes, avec lesquelles il aurait pu, par le passé, avoir quelque(s) déconvenue(s). A moins qu’il ne s’agisse d’autre chose”

    Ca ressemble tout de même à des insultes en dessous de la ceinture et particulièrement votre “A moins qu’il ne s’agisse d’autre chose”, qui pourrait être interprétée comme la suggestion d’une homosexualité refoulée.

    Le talion n’est pas la meilleure manière de promouvoir une charte éthique.

    Encore une fois, je ne défends pas ce qu’écrit l’Amiral, mais je défend qu’il puisse l’écrire dans le cadre que nous avons fixé sur mediavox et qu’il a accepté sans difficulté.

  5. @Manuekll

    Homosexualité refoulée, c’est vous qui le dites ! Pas moi.

  6. La prose de l’amiral Woland va bien au-delà de la simple insulte vulgaire. il s’agit de terreur, d’entreprise de démolition de l’autre par la peur. La volonté de l’auteur est de terroriser.
    Dire qu’il s’agit de simples insultes moins ragoûtantes que d’autres c’est occulter la véritable intention de cette diatribe, en minimiser le contenu.

Laisser une Réponse

*